Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2013

The Event & No Ordinary Family

Il y a quelques temps je vous disais que j'avais abandonné deux séries : The Event et No Ordinary Family. Cela dit D8 et 6ter ont décidé de diffuser les deux séries. Je me suis dit que ce serait sympa de retenter. Et bien que D8 ait balancé les 5 derniers épisodes d'un coup, j'ai fini les deux séries. Pour No Ordinary Family, j'avais mon petit rdv hebdomadaire le dimanche matin. Voilà comment j'ai fini ces deux séries annulées et coupées en plein vol.

327493MiniUSA.pngThe Event

2tv.png

The Event.png

Sean Walker, un jeune homme ordinaire, part en lune de miel avec sa fiancée, Leila Buchanan, dans une croisière aux Caraïbes. Pendant la croisière, Leila est enlevée et sa future belle-mère tuée. Sean se retrouve malgré lui au centre d'une conspiration qui a pour but d'assassiner Elias Martinez, le nouveau Président des États-Unis. Michael Buchanan, le père de Leila, commandant de bord, est obligé par les ravisseurs de sa fille, à détourner l'avion qu'il conduit sur Miami contre la résidence d'été du président où celui-ci fête l'anniversaire de son fils. Les destins de ces protagonistes, tous entraînés dans un complot d'une grande envergure qui pourrait bien bouleverser le sort de l'humanité, vont être amenés à se télescoper,

Vers la fin de la Seconde Guerre mondiale, un vaisseau s'est écrasé sur les montagnes de Brooks Range au nord de l'Alaska. Il a été déterminé que les occupants de ce vaisseau, malgré leur apparence humaine, n'étaient pas d'origine terrestre. L'analyse de leur ADN a permis de mettre en évidence une différence d'un peu moins de 1 % par rapport à l'ADN des humains. Par ailleurs, leur espérance de vie est beaucoup plus élevée que celle des humains. En effet, ils ne vieillissent pas..

Lors du crash, 97 survivants ont été capturés par le gouvernement des États-Unis et enfermés dans un complexe secret bâti spécialement pour eux près du mont Inostranka en Alaska où ils sont surveillés en permanence par les services secrets. Lors du crash, les survivants qui n'avaient pas été blessés se sont échappés à pied sous la conduite de l'un d'entre eux, Thomas, et se sont fondus dans la population humaine. Ceux qui étaient incapables de marcher ont été faits prisonniers et sont restés à Inostranka, sous la direction de Sophia qui a choisi de rester prisonnière pour veiller sur son peuple.

Peu après son élection, le président Martinez apprend l'existence de cette base secrète d'Inostranka et, après avoir rencontré Sofia et jugé que les prisonniers ne présentaient aucun danger, il décide de révéler l'affaire et de les libérer. Alors qu'il est sur le point de rendre publique la nouvelle, contre l'avis de ses services secrets et de la plupart des membres de son cabinet, un attentat à l'avion est déjoué à l'aide d'une technologie non terrienne. Les services secrets, qui pensaient détenir tous les rescapés extraterrestres dans leur base secrète de l'Alaska réalisent que des aliens se sont fondus dans la population humaine et que ce sont eux qui sont intervenus, avec une technologie non humaine, pour éviter le crash de l'avion et ainsi sauver le président. Malheureusement, cette révélation de leur existence se retourne contre eux et le président Martinez, loin de leur être reconnaissant de l'avoir sauvé lui et sa famille, change d'opinion et décide de surseoir à la libération des prisonniers d'Inostranka.

Source : Wiki

Cette série était ultra prometteuse, un peu le nouveau X-Files/24, j'étais vraiment passionnée par les premiers épisodes et puis l'intérêt s'est un peu envolé.
J'ai lâché à l'épisode 16, j'ai donc repris avec D8 et j'ai regardé la fin de la série.

Bien évidemment la série s'arrête sur un cliffhanger et on ne sera encore jamais la suite. ARGH ! Je dois être un peu maso mais j'imaginais qu'il y avait une pseudo fin.
Les extraterrestres débarquent, Leïla est enceinte, la femme du Président est effectivement une alien, bref moi je voulais connaître la suite... Et bien non !

ô frustration extrême !

Cela dit, le concept fut mal géré sur la saison et je pense que c'est pour cela que la série n'a pas fonctionné outre-Atlantique.

En bref, une série qui a manqué son envol avec un casting pour le moins alléchant. Quel dommage !

 

327493MiniUSA.pngNo Ordinary Family

2tv.png

No Ordinary Family.png

La famille Powell est une famille comme les autres. Mais un jour, alors que les Powell survolent l'Amazonie pour aller en vacances, leur avion s'écrase dans un lac dans la forêt amazonienne. À la suite de cet évènement, ils se découvrent des pouvoirs surnaturels. Le père, Jim, dessinateur de portrait robot pour la police, se retrouve doté d'une force surhumaine et a la capacité d’arrêter les balles. La mère, Stéphanie, scientifique, se trouve être la femme la plus rapide du monde et peut désormais se déplacer à une vitesse supersonique. Leur fille ainée, Daphne, est devenue télépathe, elle peut entendre et contrôler les pensées de n'importe qui. Enfin le fils cadet, J.J., obtient des capacités intellectuelles surdimensionnées et passe subitement de simplet à surdoué.

Source : Wiki

Cette série je l'ai arrêté par manque de temps et pour son manichéisme omniprésent. Cela dit la diffusion du dimanche matin pendant mon ménage était parfaite.

Puis côté casting, je n'ai pas pu résister à l'apparition de Autumn Reeser que j'adore.

Les mômes sont les plus relous je dois dire. J'aime bien le couple principal. Mais le plus intéressant se situe du côté des méchants avec des guests de luxe : Tricia Helfer, Lucy Lawless, Eric Balfour, Stephen Collins, Rebecca Mader, etc. Bref, j'ai vraiment aimé ces passages. Cela dit on sent bien au fil des épisodes que cela ne sera pas suffisant, il manque un petit quelque chose. La série est vraiment trop plate.
Elle ne casse pas trois pattes à un canard mais mon petit visionnage hebdo m'a bien plu.

En bref, une série sans prétention, une série pop-corn comme dirait KNIGHT, une série qui n'est pas indispensable mais qui m'a fait passer de bons moments...