Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2013

Bilan 2012

903449Bilan2012.png

Comme chaque année retrouvons l'éternel bilan de l'année écoulée. Et cette année j'ai eu la brillante idée de me remettre à Listography, ce qui m'a permis de garder une trace de tout ce que j'ai regardé cette année. En effet, chaque année j'oublie la moitié des séries que j'ai visionné qui ne m'ont pas marqué plus que cela. Et vu que je ne suis plus très régulière dans mes articles Listography m'a sauvé ! Allez, c'est parti !

Les découvertes :

Ugly Betty 

Je sais que la série n'est pas toute neuve, mais je l'ai découverte cette année via une diffusion sur NRJ12 et j'ai adoré. J'ai pris énormément de plaisir à découvrir la série. Je l'ai englouti, car déjà la diffusion de NRJ12 par paquets de 6 ou 8 épisodes ce n'est pas très digeste mais après j'ai regardé par moi-même. J'ai vraiment adoré les deux premières saisons. Ensuite la série baisse un peu de qualité mais est toujours aussi attachante. Les guests qui apparaissent font plaisir à voir et il faut reconnaître que les personnages sont truculents.

Bones

Sur un coup de tête j'ai commencé à regarder la série fin Août grâce aux DVDs de mon amie Lorna. Et là coup de foudre immédiat. J'ai enchaîné les épisodes et début décembre j'avais rattrapé la diffusion US et la saison 8. 
Je suis tombée sous le charme de ce duo hors pair. Et pourtant ce n'était pas gagné car pour moi David Boreanaz était Angel et les "procedural" j'en avais soupé. Et bien figurez-vous que la magie a quand même opéré. 
La série n'est pas encore une fois de cette année mais c'est l'une de mes découvertes de l'année 2012 ! 

Les bonnes surprises :

Downton Abbey

Encore une fois je n'ai pas découvert la série cette année mais un week-end d'Automne bien montone je me suis relancée dans un revisionnage et la série a quand même une saveur particulière. 
L'image est magnifique, les personnages terriblement attachants (que dire de la Comtesse Douairière)?!
A l'heure où j'écris ces lignes je n'ai pas regardé le spécial Noël 2012, peut-être que mon avis sera plus mitigé... 

Teen Wolf

J'ai découvert la série cet été grâce à France 4 et je suis tombée sous le charme. J'ai enchaîné avec la saison 2 et ce fut encore plus un coup de coeur. Cette série me rappelle la trilogie du samedi avec Buffy contre les vampires, etc. Les personnages sont funs et surtout en saison 2. Et puis il y a de l'eye candy à tout va et pour tous les goûts (Derek *hiiii* Stiles *hiiii*).
Je dois dire que je n'étais pas chaude : une série de MTV mettant en scène des loup-garous ? Mouais ! Et je me suis bien trompée car j'ai adoré. 

Girls

Show diffusé sur HBO que je n'attendais pas et qui m'a surprise. Je me suis éclatée devant cette série. Sorte de SATC version femmes de 25 ans, pile dans la tranche d'âge où je me situe. Cette série me parle donc énormément... J'ai adoré, c'est cru, vrai, et ca n'est pas enjolivé pour les beaux yeux des téléspectateurs et tant mieux. Un petit OVNI de la télé que je ne regrette pas d'avoir regardé ! J'attends la saison 2 avec une certaine impatience...

Les déceptions :

Dexter (saison 5)

Cette année aura été une année placée sous le signe de Dexter car en début d'année 2012, j'ai rattrapé mon retard et j'ai regardé la saison 5 et la saison 6. Mais quelle ne fut pas ma déception avec cette 5ème mouture. Rien ne collait, le personnage de Lumen était insupportable, Dexter n'était que l'ombre de lui-même. Rien dans cette saison ne m'a plu à part peut-être la présence au casting de Maria Doyle Kennedy.

Les Oldies & rediff :

Une Nounou d'enfer (intégrale)

Cette année je me suis fait plaisir et j'ai regardé pour la énième fois l'intégrale de la sitcom de Fran Drescher. Je me suis bidonnée de bout en bout, je ne m'en lasse pas. J'ai beau connaître les gags ca me fait toujours autant rire.

Que dire de ce moment ;) :

Une sitcom drôle, rafraîchissante, bien qu'elle commence à dater désormais.

Ally McBeal (saison 1 à moitié de saison 4)

Ca m'a pris début décembre, je suis tombée sur la série sur Téva et je me suis dit que c'était le moment de revoir la série. J'ai englouti la série (même si à l'heure où j'écris je n'ai pas encore tout à fait fini mon revisionnage. Je me suis rendue compte que je n'avais pas vu les deux dernières saisons, je les découvre donc (oh je suis tombée sur qq épisodes de-ci de-là bien entendu mais à l'époque je n'avais pas M6 chez moi). Ally n'est pas mon personnage préféré, trop romantique au début, trop capricieuse en saison 2 et en saison 3 elle se tape un délire qui ne m'a guère plu. En ce début de saison 4, j'ai retrouvé un personnage bien plus attachant. Ce qui me plait ce sont les délires de chacun, notamment John. Le Biscuit un personnage tellement drôle et attachant. La galerie de personnages fait de cette série un petit bijou.

Les arrêts :

Pan Am (une seule saison)

Au début je n'étais pas très très fan et après je suis tombée sous le charme. J'ai regardé la série d'un coup. J'ai adoré. Je me suis prise au jeu et même si elle ne casse pas trois pattes à un canard, les costumes, les voyages tout cela m'a sorti de mon quotidien et c'est tout ce que j'en attendais. Puis retrouver Christina Ricci ca m'a fait plaisir, ainsi que Goran Visnjic.

Merlin

La série se termine, je le savais mais ca n'en reste pas moins un crève-coeur quand on arrive au bout. Je suis retournée sur le tournage et j'aurais toujours un lien particulier avec la série.
La fin est un peu controversée, mais ce que je retiens c'est 5 ans d'aventures à Camelot entouré de chevaliers plus charmants les uns que les autres. Gwaiiiiiine <3
La série s'achève car il était prévu qu'elle s'achève au bout de 5 saisons, c'est avec le coeur gros mais résigné que j'ai dit adieu à mes chevaliers et magiciens préférés... 

One Tree Hill

Cette année s'est terminée ma série guilty-pleasure OTH. Cerise sur le gâteau j'ai pu rencontrer le créateur de la série. Alors ceux qui ont lu ma critique de la saison 8 savent que je me lancais dans la saison 9 avec quelques appréhension car la série bénéficiait d'un season finale digne d'un series finale. Cela dit, j'aime tellement la série que la retrouver pour une neuvième saison me faisait quand même plaisir. Je n'ai pas pleuré à la fin de la série car ni Lucas ni Peyton ne sont dans le final (les acteurs craignent, quoique Chad Michaël Murray est revenu pour un épisode mais en cours de saison). J'aurais aimé de grandes retrouvailles, mais non ! Cela dit, la série garde son esprit et ca c'est génial. 
je ne vous cache pas que cela a été difficile de dire au revoir à la série au bout de 13 épisodes mais c'est mieux ainsi, la qualité n'était plus vraiment la même sur les dernières saisons. Les nouveaux personnages, bien que sympathiques, n'avaient pas le charisme des personnages que j'ai tant aimé. 
J'ai donc dit adieu à une série pilier pour moi encore cette année. 

***

En conclusion, cette année je n'ai regardé qu'un seul Jdrama (Love Shuffle), j'ai commencé plusieurs Kdrama (COMA, The Thorn Birds, Faith) que je n'ai pas fini je ne sais pas pourquoi. Il faut que je me reprenne en 2013 et que je me relance du côté asiatique. Ca ne va pas du tout. Je n'ai pas fait beaucoup de découvertes même si je reste très -trop- fidèle aux Etats-Unis. par contre j'ai décidé de regarder une série française pour 2013 (et oui grand changement) il s'agit de Les Revenants. J'espère consacrer un peu mieux mon temps aux séries. Je me suis encore une fois laissée "bouffer" par la diffusion en direct des US. Il est temps que je m'organise mieux... Mais le dilemme de tous sériphiles c'est quoi regarder ? Se lancer dans une série alors qu'on en a déjà un millier à voir !! Cela dit avec le Challenge Séries 2013 j'espère quand même me restreindre et me discipliner un peu.

Et vous quel est le bilan de votre année devant les séries ?

NB : En 2012 j'ai regardé 65 saisons complètes.

01/07/2012

Love Shuffle, ラブシャッフル

601772MiniJapon2.png

159771LoveShuffle.png

Intégrale

3tv.png

Usami Kei est un manager travaillant pour une société d’informatique, et qui rompt ses fiançailles avec la fille du président, Kagawa Mei (Kanjiya). Plus tard à son appartement, une panne de courant le laisse bloqué dans l’ascenseur avec trois autres résidents (Karina, Matsuda et Shosuke Tanihara). Tandis qu’ils attendent, leur conversation en vient à la question de savoir si oui ou non il y a bien quelqu’un de destiné à chaque personne. Ils décident, par conséquent, de conduire une expérience en “mélangeant” (“shuffle”) les relations de chacun.

Source : Newsasia http://www.newsasia-ddl.com/article-29861241.html

Ce drama est sympa, assez rafraichissant au final. C'est un peu long à se mettre en place mais la fin du drama est vraiment sympathique.

J'ai bien aimé dès le début mais j'ai trouvé qu'il y avait un petit creux en milieu de saison.

Pour en venir aux personnages, Kei est agaçant au possible au début du drama. Son amour pour Mei est vraiment dégoulinant de bons sentiments et ce n'est pas du tout mon genre. Cette dernière est indéniablement amoureuse de lui mais attends plus d'une relation, ce qui est compréhensible. Finalement après moultes tentatives de récupération Kei se fera à l'idée qu'il ne se mariera pas avec Mei. Cela lui permet de voir enfin la femme faite pour lui, à savoir Airu. Au départ je ne les imaginais pas du tout ensemble mais cette relation se construit petit à petit au fil des épisodes et ca finit par ne plus choquer... Cette dernière a besoin d'un homme qui étincelle, et c'est ce qu'elle a trouvé chez Kei.

Ojiro quant à lui se laisse vite séduire par la très curieuse Kairi. Kairi est une patiente de Kikuta, elle veut se suicider mais grâce à l'aide de son thérapeute, elle réussira à surmonter sa dépression. Pourtant il fut un moment dans le drama où tout est parti un peu en cacahuète...
Notamment lorsque l'on apprend que l'amour décédé de Kikuta n'est autre que le sosie d'Ojiro. C'est intéressant de voir qu'il n'y a pas que l'hétérosexualité qui est traitée ici même si on ne se dirige pas à 100% vers une relation homosexuelle. Dommage, ca peut être intéressant !

Yukichi est un personnage vraiment atypique, il semble tellement à côté de ses pompes. Il est riche, charmant mais ne voit pas son potentiel. Il préfère "payer" ses amis/petites amies plutôt que de les laisser découvrir qui il est vraiment. Il se laisse finalement aller lorsqu'il découvre que Mei s'intéresse à lui... Leur mariage intervient un peu comme un cheveu sur la soupe, trop rapide à mon goût mais ils semblent s'être enfin trouvés !

Reiko, la femme mariée, quant à elle a permis une certaine réflexion à tout ce petit groupe. Elle pousse plus loin la relation entre deux personnes séparant le sexe et l'amour. Au final, elle se prend à son propre jeu en découvrant l'infidélité de son mari. 
Mais tout se termine pour le mieux, car elle attend un bébé, celui du docteur !

Bref, au final toutes ses histoires d'amitié/amour sont vraiment sympa à suivre. Il y a une aclhimie entre chaque personnage et on se laisse vite prendre au jeu ! Les shippers comme moi y trouveront leur compte.

Bilan : Un drama fort sympathique, qui nous dépeint des relations amoureuses différentes bien que la tendance soit au romantisme. Sont-ils tous fleur bleue au Pays du Soleil Levant ? 
Bref, j'ai passé un bon moment devant ce drama et cela m'a permis de me remettre un peu sur les rails car j'ai un peu abandonné les dramas dernièrement !
Il est temps que je me reprenne.
Côté casting, il y a quelques têtes connues pour moi désormais et ca fait plaisir : Matsuda Shota et Tamaki Hiroshi ! 

25/04/2012

Love Shuffle, 1ères impressions

 

jsk5s2.png


Love Shuffleラブシャッフル:

 

love-shuffle.png


Je suis en vacances et j’ai décidé de reprendre les séries asiatiques, et j’ai demandé conseil à mes amis twittos.
Je me suis lancée un peu par hasard dans Love Shuffle et j’aime bien.

Ca ne casse pas trois pattes à un canard mais c’est assez rafraîchissant… En+ il y a quelques têtes connues : Tamaki Hiroshi (Nodame Cantabile : ICI) et Matsuda Shôta (Hana Yori Dango : ICI).

Usami Kei est un manager travaillant pour une société d’informatique, et qui rompt ses fiançailles avec la fille du président, Kagawa Mei (Kanjiya). Plus tard à son appartement, une panne de courant le laisse bloqué dans l’ascenseur avec trois autres résidents (Karina, Matsuda et Shosuke Tanihara). Tandis qu’ils attendent, leur conversation en vient à la question de savoir si oui ou non il y a bien quelqu’un de destiné à chaque personne. Ils décident, par conséquent, de conduire une expérience en “mélangeant” (“shuffle”) les relations de chacun.

Synopsis par : Newsasia

Je vais donc poursuivre ce drama.