Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2010

Day 24

day24.png

Best quote

(La meilleure citation)

Day 14.png

RODNEY MCKAY'S QUOTES / STARGATE ATLANTIS

09/11/2010

Stargate Atlantis, Ronon et Teal'c

Stargate Atlantis, saison 4 épisode 17 "Midway/Infiltration Wraith" :

Ronon : You say that a lot.
Teal'c : What ?
Ronon : "Indeed"

Traduction approximative :

Ronon : Vous le dîtes beaucoup.
Teal'c : Quoi ?
Ronon : "En effet"

05/11/2010

Day 14

day14.png

Favorite male character

(Votre personnage masculin préféré)

Day 14.png

RODNEY MCKAY / STARGATE ATLANTIS

14/04/2010

SGA, saison 2

SGA S02 1.pngStargate Atlantis – saison 2 :

Intégrale :


Dans ma frénésie Stargate Atlantis-ienne j’ai enchaîné la saison 2 juste après la saison 1… Mais à cause de mon travail je n’ai pas pu écrire ma review tout de suite... Quel dommage me direz-vous ?! non ?! Pas grave !

Alors que se passe-t-il pendant cette saison ? et bien quand on tarde à écrire sa review voilà ce qui arrive on en oublie une bonne partie… Mais ne vous en faîtes pas j’ai mon anti-sèche avec moi…

Nous laissions les Atlantes à la fin de la saison 1 en très mauvaise posture, les Wraiths arrivant sur la Cité afin de connaître le lieu exacte de la Terre. La Terre qui représenterait un garde-manger grandeur nature pour les Wraiths, une source inépuisable -quasi- de nourriture… Mais Weir et ses collègues ne sont pas prêts à lâcher le morceau…

Et avec l’aide du Deadalus les Atlantes remportent la victoire, ils font croire aux Wraiths que la Cité s’est auto-détruite afin de se protéger…

Zelenka et McKay m’auront bien fait délirer à se prendre la tête pour transformer le bouclier de protection en bouclier occultant, toujours à se prendre la tête ses deux là mais deux génies hors du commun.

Bref à côté de cela un nouveau personnage fait son apprition dans le 3ème épisode de la saison : Ronon Dex. C’est un peu l’archétype du mâle violent et brut de décoffrage. Il parle peu et cogne souvent. Je l’aime bien, faut dire que Jason Momoa est vraiment pas mal !

Il est dommage que ce personnage ne soit pas plus développé car il y avait du potentiel, on ne grattera que la surface du personnage et ce même jusqu’à la fin de la 5ème saison.

Cette seconde saison compte quelques très bons épisodes (qui seront réutilisés pour certains dans la suite de la série) comme « Conversion » (VF : Mutation) ou « Critical Mass » (VF : Masse critique), « Duet » (VF : A corps perdu) ou encore « Grace under pressure » (VF : L’ivresse des profondeurs).

La fin de saison est quelque peu moins passionnante, ou c’est peut-être parce que j’ai moins apprécié l’arc en question. En effet, tout ce qui tourne autour de Michaël ne m’a guère plu surtout au vu du traitement fait de l’intrigue par la suite…

Ca partait d’un bon fond mais c’est complètement parti en vrille au fil des épisodes…

Michaël est un Wraith auquel Beckett a injecté son retrovirus, depuis l’attaque de l’insecte machin-truc sur Sheppard ce dernier faisait des recherches afin d’inverser le processus…

Il a réussi mais les choses ne se passent pas très bien et la vraie nature de Michaël refait surface…

Il réussit à s’échapper de la surveillance des Atlantes et revient en fin de saison pour trahir de plus belle les Atlantes (même s’il dit ne pas avoir été au courant, j’ai un sérieux doute)…

Bref, cette intrigue ne m’a pas plu énormément donc je ne m’apesantirais pas sur le sujet…

J’allais presque oubliée de parler de ce pauvre Ford ^^ je ne sais pas si Rainbow (lol) Sun Francks s’était pris la tête avec la prod pour être éjecté de la série mais il se retrouve à moitié mort et à moitié dépendant à l’enzime Wraith au cours de cette saison.

Le Lt Ford part alors complètement en cacahuète, la métaphore de la drogue n’est pas dissimulé pour deux sous… Ce n’est pas très subtil mais ca fait son petit effet !

Au départ j’aimais plutôt bien le personnage mais encore une fois la série a su le rendre détestable (ca elle s’est très bien faire)…

Au niveau des personnages, ma préférence va à McKay comme en saison 1… Il est détestable et attachant en même temps…

Il a quelque chose qui fait qu’on l’apprécie malgré son côté arrogant et prétentieux…

Il a une dimension humaine…

J’adore ses intéractions avec Zelenka, deux génies ensemble ca fait des étincelles…
SGA S02 2.pngSheppard est toujours le sauveur, le héros irréprochable (qui se tape une alien ^^ durant l’un de ses voyages, c’est qu’il n’est pas asexué notre héros)…

Teyla utilise son « don » pour repérer les Wraiths mais en dehors de cela, elle reste un personnage sous exploité.


Weir joue les dirigeantes plutôt bien même si je n’ai jamais réellement accroché avec le personnage… L’épisode « The Long Goodbye » (VF : Possédés) nous montre une Weir en action et les shipper du couple Weir/Sheppard sont servis…

Bann SGA S02.png

Bilan : Une saison 2 sympatique qui est agréable à suivre. Les personnages ne sont pas plus développés que lors de la première saison et c’est l’une des grosses faiblesses de la série…

Cela dit, certaines intrigues sont vraiment drôles (McKay qui partage son corps avec une femme, et qui embrasse un collègue, ahh ! ou McKay qui fantasme sur Carter alors qu’il est sur le point de mourir, c’est vraiment délirant à souhait), d’autres remplies d’action…

Un bon mélange s’opère même si le stand alone juste avant le grand final surprend un peu…

Je vais poursuivre mon visionnage avec la saison 3, ma période Stargate Atlantis n’est pas finie…

 

07/03/2010

SGA, saison 1

SGA 1.pngStargate Atlantis – saison 1 :

 

Intégrale :

 

Et oui après mon passage à la Sci Fi Convention de Paris le 21 Février dernier ca m’a donné envie d’avancer mon re-visionnage de l’intégrale de la série ! En effet, je voulais attendre d’avoir fini l’intégrale de Stargate SG1… Mais la tentation fut trop forte et je me suis engloutie la première saison (et la plupart des bonus présents sur le DVD) en une semaine ! Oui, oui, je sais ce n’est pas raisonnable mais j’avais tellement envie de revoir les deux David :P !

 

Donc dans cette première saison, on nous présente surtout les personnages et les nouveaux bad guys : les Wraiths ! J’aime beaucoup ces méchants, dès le départ j’ai bien accroché ! J’aime leur physique, très gothique style… D’ailleurs dans les bonus, les acteurs les appellent les Marilyn Manson, ca m’a fait beaucoup rire sachant que je suis une grande fan de Manson ^^ !

Ils sont puissants et affamés, ils ont en tête de se nourrir sur n’importe quel peuple. Lorsqu’ils apprennent l’existence de la Terre, ils se mettent en tête de débarquer vers un plus grand terrain de chasse… La Terre représente un garde-manger inépuisable pour eux…

Pour le moment il n’y a pas encore de Wraith en particulier qui se détache des autres, ils agissent en tant que groupe…

 

Ce ne sont d’ailleurs pas les seuls « méchants » de la série, on découvre ainsi les Genii : des humains qui se font passés pour des paysans alors qu’ils développent l’arme nucléaire sous terre…

Kolya est l’un des méchants qui a marqué l’univers de la série et ce pas que dans la première saison !

 

Pour le reste, les intrigues évoluent entre épisodes mythologiques et loners. Il y a de très bons épisodes, où on ne s’ennuie pas d’autres qui sont tout à fait dispensables ! Cela dépend aussi pas mal des personnages mis en avant dans l’épisode…

En effet, un épisode centré sur Rodney me plaira plus qu’un épisode centré sur Teyla ! Bien que cette saison, Teyla n’est pas insupportable (à la différence des dernières saisons où j’ai beaucoup de mal à la supporter) !

 

Concernant les personnages, Sheppard est l’archétype du héros. Le héros qui n’a peur de rien et n’hésite pas à mettre sa vie en danger pour sauver d’autres personnes ! C’est un militaire, il entre parfois en conflit avec l’autorité incarnée par Weir… Il est attachant mais n’est pas mon personnage fétiche.

Le Dr Weir est un personnage intéressant, elle gère très bien Atlantis mais encore une fois je ne la trouve pas attachante…

Teyla est l’alien-humain de l’équipe, à l’image de Teal’c dans SG1 ! On la découvre petit à petit dans cette saison. On découvre qu’elle a de l’ADN de Wraith dans son ADN, c’est pour cela qu’elle peut les sentir quand ils sont proches…

Beckett est le médecin de l’expédition, il est écossais et ses interactions avec McKay sont toujours très drôles…

Zelenka est un scientifique Tchèque qui travaille en étroite collaboration avec McKay, et c’est toujours un plaisir de les voir interagir ! J’adore quand il parle en Tchèque car on ne comprend rien du tout mais ca reste très drôle…

 

J’ai regardé la saison en VOST fr, c’est la 3ème fois que je la vois. En effet, il y a 2 ou 3 ans j’avais déjà re-visionné la saison 1 car je venais d’acheter les DVDs ! Cependant j’avais regardé l’intégralité de la saison en VF comme à la télévision… Mais je dois bien avouer que j’adore les vraies voix des acteurs !

Le seul hic c’est l’accent écossais que doit prendre Paul McGillion, c’est insupportable !

 

A côté de cela, l’édition DVD, que j’ai achetée à l’époque, est remplie de bonus. C’est incroyable. Il y a quasiment un mini making-of pour chaque épisode. Il y a pas mal de reportages aussi et c’est agréable de voir l’envers du décor. Une chose est sûre, on ne devait pas s’ennuyer sur les plateaux de Stargate !

Ca change d’avoir une édition DVD qui plus que les épisodes, vraiment c’est très agréable !

 

Contrairement à l’univers de Universe (nouvelle franchise de Stargate) on accroche aux personnages tout de suite… Dès les premières minutes, on sent qu’une certaine complicité les lie…

Dans Universe on a pléthores de guests mais mises bout à bout ca ne donne pas un cast attachant…

De toute façon, je ne serais pas objective car à cause de Universe on n’a pas eu de saison 6 pour Atlantis

Bann S01.png

SGA 2.pngBilan : Une bonne première saison avec de l’action, de l’humour (ce qui manque cruellement à Universe d’ailleurs), des personnages attachants… Bref, la série réunit tous les ingrédients d’une bonne série de science fiction…

J’adore les Wraiths, ce sont des bad guys vraiment méchants, atroces, répugnants… Et pourtant ils sont vraiment excellents.

Les Atlantes ne sont pas en reste, McKay est un personnage en or. Il est tellement proche de ce que nous pourrions être que c’est pour cela qu’on l’apprécie. Son humour, son égo surdimensionné, son côté un peu faux-jeton, bref il a tout du geek en expédition… Ce n’est pas le seul car Beckett, Zelenka et Sheppard sont eux aussi des personnages qui valent leur pesant de cacahuète.

Si vous ne connaissez pas encore la série, je vous la conseille !