Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2009

Skins, saison 1

Skins bann S01.jpg

Skins – saison 1 :

Intégrale :

Cette série nous vient de Grande Bretagne et a été diffusé sur VIRGIN17 très récemment. C’est ainsi que j’ai découvert la série. Je n’avais pas particulièrement envie de la découvrir puis au final, je me suis laissée tenter par la diffusion par lot de 2 épisodes par semaine…

Skins suit la vie d'un groupe d'amis qui ont entre 16 et 18 ans et qui vivent à Bristol, dans le sud Ouest de l'Angleterre. Le groupe est composé d'un jeune homme populaire et attirant, d'un musulman dépendant à la drogue, d'un homosexuel, d'une fille qui a des troubles du comportement alimentaire, d'un garçon qui ne cherche qu'à perdre sa virginité, et d'un mec fou amoureux de sa professeure.
Tous ces personnages sont étudiants dans un "sixth form college", un cursus de deux ans dans une école privée qui débouche sur une série d'épreuvres appelées A-Levels et à la suite desquelles les élèves intègrent l'université.
Chaque épisode s'attache à un thème particulier (souvent à travers un personnage) mais il y a aussi certains arcs scénaristiques qui s'étendent sur plusieurs épisodes.
Description par : SL 

Alors le personnage qui m’a le plus plu, je crois que c’est Cassie. Elle me fait énormément penser à ma cousine, dans sa façon de se vêtir, de se comporter (bien que ma cousine ne soit pas aussi frappée)… Elle est mystique cette gamine et je dois dire que le développement de son amour pour Sid m’a beaucoup plu… Quel neuneu ce Sid, il lui aura fallu le temps avant de comprendre que Cassie avait des sentiments pour lui et que c’était réciproque…
Cassie m’a aussi brisé le cœur avec la famille de dingues qu’elle est obligée de se coltiner… 

Sid est aussi très attachant, puis ca m’a fait délirer de le voir avec son bonnet TOUT AU LONG de la saison. Il ne le quitte jamais, même en caleçon il a son bonnet vissé sur le crâne (on dirait les élèves du lycée où je bosse qui ont peur que le peu qu’ils ont entre les deux oreilles ne va s’évaporer s’ils le retirent)… 

Tony m’a exaspéré pendant presque toute la saison. C’est un connard égocentrique qui trempe son biscuit partout où il peut et n’a de considération que pour lui-même… Cela dit, cette apparence qu’il se donne s’effrite dans les deux derniers épisodes quand il part à la recherche de sa frangine et lorsqu’il se fait percuter par un bus…
Cela dit, ce n’est certainement pas mon personnage fétiche. 

Michelle est une fille fragile sous ses airs de fille volage. Elle a un cœur et Tony lui brise en mille morceaux… En dehors de sa relation avec Tony on ne la découvre pas énormément. Elle est l’amie de Jal et a une mère qui a oublié de grandir… 

Jal est la version féminine de Sid bien qu’elle ne soit pas ringarde. Elle est passionnée de musique et joue de la clarinette… Elle a un père rappeur et producteur et pourtant son univers semble à mille lieux de celui de son papounet… 

Maxxie est l’homo de la série, il est sexy, fragile et il semble à fleur de peau. Son meilleur pote est Anwar… Une dispute éclate sur le fait qu’il soit homo et que son pote soit un musulman pratiquant… Il est vraiment touchant et il finit par se réconcilier avec Anwar. 

Anwar est un musulman moderne, il fait sa prière et suit les commandements du Coran le plus possible même si d’un autre côté, il picole, fume et couche avec des filles… Ah la modernité !

 

Chris est le loser du groupe. Il est constamment sous influence. Sa mère l’abandonne et on apprend qu’il a perdu son grand frère. Son père ne veut plus de lui… Seule sa prof de Psycho lui accorde de l’importance, un peu trop d’ailleurs…
Sous ses aspects de gros naze, c’est un garçon qui n’a pas été épargné par la vie et qui tente de survivre comme il peut… 

Bilan : Les personnages de cette série sonne vrai, il ne sonne pas creux ni superficiels… Ils ressemblent à des ados d’aujourd’hui. Nous sommes loin des stéréotypes d’ados brossés dans les séries américaines… J’avoue que j’adore les Frères Scott, mais les ados de Skins sont plus proches de la réalité que ne le seront jamais Brooke, Lucas ou Peyton… Alors certes, on voudrait tous ressembler à Brooke, Peyton ou Lucas, mais il faut avouer qu’on est plus proche de Chris, Cassie ou Jal ^^…
Alors par moment, la série frôle le trash dégeu mais il faut passer au delà de ca pour apprécier la série à sa juste valeur !
Une bonne surprise encore une fois, les séries British ont su me séduire et je serais au rendez-vous pour la seconde saison de la série… Comptez sur moi ! 

Bonus, le générique de la saison 1 (j'aime vraiment beaucoup ce générique, il est très esthétique et soigné) :

09:30 Publié dans Skins | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : skins, saison 1, teen drama |