Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2012

Sanctuary, saison 3

639904MiniCanada.png

784678Sanctuary.png

Intégrale

4tv.png

Partout dans le monde, des créatures uniques errent dans la nature. Ils sont considérés par le Dr Helen Magnus comme la clef de notre évolution et du futur de notre race. Avec l'aide du Dr Will Zimmerman, psychiatre, de sa fille Ashley, de l'informaticien Henry Foss, d'une ancienne délinquante Kate et de son assistant Bigfoot, elle traque ces créatures pour leur venir en aide et pour le besoin de ses recherches.

Source : Wiki

Pendant mes vacances, je me suis dit qu'il était temps que je reprenne la série. Je sens que NRJ12 ne va pas trop tarder à diffuser la saison 4 en plus.

Bref, j'ai ecnhaîné les épisodes sur deux jours et passé l'épisode 6 ca y est j'étais happée par l'univers de la série et le nouvel arc entamé : la Terre Creuse.
Je dois dire que cet arc m'a vraiment passionné, savoir qu'il y a un monde en-dessous du reste du monde c'est génial. Ca n'est pas sans rappeler Atlantis et la découverte d'un monde nouveau et plus avancé que le nôtre.

J'ai un peu décroché en début de saison car j'étais un peu déconnectée de la fin de saison dernière. J'ai attendu presqu'un an avant de me relancer, non pas que je n'aimais pas la série mais plutôt par manque de temps. Puis 3 épisodes à la suite sur NRJ12 c'est un peu trop pour moi. Enfin me direz-vous j'ai englouti la saison en un clin d'oeil.

Quel plaisir de retrouver tous ses personnages, puis Amanda Tapping est toujours aussi sublime. Cela dit, je craque complètement sur Robin Dunne : wow :D !!
J'ai beaucoup apprécié les différentes intrigues sentimentales de Henry et Will, c'est frais, c'est fun. Ils sont touchants même si Henry finit seul...

Le personnage de Kate ne m'intéresse franchement pas, je n'y arrive pas. Et même lorsque l'on s'intéresse à sa vie passée, ca ne prend pas.
Par contre Bigfoot je le kiffe et son histoire avec le révérend est touchante et vraiment bien menée.

La saison s'achève sur un cliffhanger vraiment prenant et je pense enchaîner directement avec la suite car je ne vais pas pouvoir attendre !

sanctuary,saison 3,intégrale,sci-fi,robin dunne,amanda tapping,ryan robbins,christopher heyerdahl sanctuary,saison 3,intégrale,sci-fi,robin dunne,amanda tapping,ryan robbins,christopher heyerdahl

 

 

 

 

 

 

 

Bilan : Une très bonne saison avec des très bons épisodes. J'avais oublié à quel point j'aimais les séries fantastiques.
Puis Amanda Tapping est toujours aussi belle ♥ je ne suis pas objective mais il fallait que je le dise.
Bref, le casting est impeccable, les intrigues passionnent (sur l'arc principal, les secondaires étant moins passionnantes), et le tout est bien réalisé. Evidemment on voit bien que tout est fait sur fond vert mais ca choque moins que d'autres séries.
Je suis déjà triste à l'idée que la saison 4 soit la dernière.

03/10/2009

Sanctuary, saison 1

Sanctuary 1.pngSanctuary – Saison 1 :

 

Intégrale (13 épisodes) :

 

Voici une série dont j’entends parler depuis un certain moment et pour laquelle j’avais décidé d’attendre une potentiel diffusion hertzienne ou TNT-ienne ! Et mon vœu fut exaucé il y a quelques temps grâce à NRJ12. Chaîne qui j’ai remarqué donne sa chance aux séries mettant en scène du paranormal (rediffusion d’X-Files, diffusion de Torchwood, etc), c’est assez chouette pour les fans du genre comme moi.

 

Bref, j’ai regardé la série sur la chaîne mais voilà que la concurrence est rude avec les femmes aux foyers désespérées sur M6… Du coup j’ai regardé Sanctuary avec un peu d’avance pour suivre les Desperate Housewives par la suite ! De plus je n’arrivais pas à avoir les sous-titres sur ma TNT !

 

Alors la série a pour particularités d’avoir été tournée en grande partie sur fond vert d’où l’effet un peu trop « images de synthèse » selon moi… Mais c’est très bien fait, il faut le reconnaître, cela a sûrement été un travail de titans à faire !

De plus, la série est produite par les producteurs de Stargate SG1… Et nous y retrouvons Amanda Tapping dans le rôle principal du Docteur Helen Magnus. Et ce n’est pas la seule tête connue que l’on retrouvera au fil des épisodes ! Les fans de BSG ou de Supernatural savent de qui je parle…

 

Alors en clair, Sanctuary ca parle de quoi ? Et bien ca parle de personnes aux capacités particulières et d’une énième bataille entre le Bien et le Mal. Le Bien étant incarné par Magnus et son équipe et le Mal par la Cabale. Ce n’est pas mal foutu du tout même si assez convenu parfois…

J’ai accroché à la série je ne saurai trop dire pourquoi. J’aime l’univers, les créatures, les liens entre les personnages…

Puis voir Jack L’Eventreur en compagnie d’Edison ou encore James Watson c’est excellent… Dans le même genre j’avais adoré la Ligue des Gentlemen Extraordinaires… C’est un mélange des genres assez éclectiques mais qui pourtant fonctionne bien à l’écran…

 

Le personnage qui nous permet de faire le lien avec les « anormaux » est Will, un ex-profiler qui a des sens très aiguisés pour décrypter une scène, les comportements des gens, etc…

Humm je ne vous cacherai pas que je suis vite tombée sous le charme de l’acteur Robin Dunn, qui est vraiment à croquer… Mais c’est aussi le personnage qui permet à notre Docteur à la vie plutôt longue de rester les pieds sur Terre…

 

La saison se termine sur un cliffhanger et je déteste ca au plus haut point heureusement j’ai pu voir qu’elle avait été reconduite pour une seconde saison, nous aurons enfin le fin mot de l’histoire concernant la trahison d’Ashley et le sort des « anormaux » de toute la planète…

 

Sanctuary 2.pngBilan : Une bonne petite série fantastique avec ce qu’il faut de suspense, de beaux gosses et d’actions… Ce n’est certes pas une révélation dans le genre mais ca se laisse regarder avec plaisir… Puis faut dire que les séries fantastiques ne courent pas les rues ces dernières années…

Cela peut quand même faire bizarre de voir Amanda Tapping dans un rôle différent de celui de Samantha Carter mais on se laisse prendre au jeu…