Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2014

Everwood, saison 2

Everwood

SAISON 2


France 3 ayant décidé de stopper la diffusion de la série, il a bien fallu que je trouve une solution, même si elle fut moins plaisante que de regarder les épisodes a TV, m'enfin !

J'ai donc décidé à la suite de la diffusion de la saison 1 de me faire ma propre diffusion de la saison 2 !! Je viens de la finir, et là encore je ne suis absolument pas déçue par la série...

Tout d'abord, Amy & Colin, malheureusement ce dernier décède lors d'une opération quelque peu périlleuse... Amy restera sous le choc, et aura beaucoup beaucoup de mal à se remettre de ce traumatisme (si tant est qu'il soit possible de se remettre de ce genre de drame)... Tantôt elle ne mange plus, tantôt elle sort avec un drogué (et se drogue aussi d'ailleurs), tantôt elle essaye de dépasser toutes les limites afin de se sentir vivante a nouveau... Les scénaristes ont merveilleusement bien traduit l'état dans lequel le personnage devait être et Emily VanCamp a interprété divinement le personnage... Un moment terriblement troublant, c'est lorsque sous l'effet du GHB, elle dit au revoir a Colin... C'était à la fois touchant et terriblement triste... Elle devait passer à autre chose... Elle faisait souffrir l'ensemble de sa famille...son père, sa mère et son frère... D'ailleurs, j'avoue que j'ai beaucoup aimé la réaction de Rose, c'était tout a fait dans le ton, Amy avait dépasser les bornes, elle devait être encadré, si elle ne comprenait pas cela, il était normal qu'elle quitte le foyer... Même s'il s'agissait d'un véritable crève-coeur pour toute la famille !!! Finalement, elle s'est rendu compte par elle-même qu'elle s'était égarée en chemin... Notamment avec ce Tommy Callahan...

Concernant Ephram, il a beaucoup évolué (et grandit) depuis la saison précédente, il est passé du mec bizarre au mec cool... Il traîne avec Bright et se trouve une copine (digne de ce nom) : Madison... J'ai bien aimé leur relation et surtout le parallèle fait lors des épisodes, avec la relation d'Amy et Tommy... Elle lui a beaucoup apporté, même si leur relation paraissait contre-nature (quoique moi ca m'a pas choqué, au contraire, c'est plutôt courant, j'ai une amie qui a rencontré a 16 ans son ami alors que lui en avait 22, m'enfin bon bref) je l'ai trouvé très touchante... Madison refuse tout d'abord ses sentiments pour Ephram, puis capitule... C'est un des personnages haut en couleurs de cette saison que j'ai beaucoup apprécié (après celui de Linda bien sûr)... Finalement, leur histoire ne durera pas, jusqu'a ce que Madison se pointe au cabinet de Andy et lui balance une bombe en pleine tête : elle est enceinte (pour le coup, je l'ai vu venir celle-là) !! Par contre, ce a quoi je ne m'attendais pas c'est la réaction de Andy face a la nouvelle : la faire partir loin, et ne pas prévenir Ephram, je trouve ça terriblement égoïste et irresponsable... Enfin bref !!!

Andy, que d'évolutions pour le Môsieur, cette saison... Il trouve enfin une femme qu'il apprécie... J'ai adoré le personnage de Linda, si différente, si jolie (et quel jeu !! Marcia Cross est une actrice géniale, je ne peux que l'apprécier davantage)... Malheureusement (et bien oui il y a toujours un "malheureusement") elle est atteinte du virus du SIDA... Tout ira bien entre eux jusqu'a ce que tout Everwood apprenne pour sa maladie, j'avoue que j'ai eu du mal a comprendre la réaction des gens !!! Certes, ils ont eu peur, mais après je ne vois pas le problème, les médecins sont les plus a même de faire attention et prendre des précautions...Enfin bref !!! Leur relation est vraiment super, et j'ai été plus que surprise de leur rupture, et du départ de Linda... Cela m'a même plus ému que la rupture Ephram/Madison...

Sinon, à la fin rapprochement prévisible de Amy/Ephram, et je n'ai qu'une chose a dire (ou presque) : il était temps !!! Ils auront mis le temps à se trouver, mais c'est bon maintenant (même si je suis sure que l'histoire avec Madison va avoir qq répercussions sur leur couple plus tard) !! Je suis contente que finalement tout s'arrange, car j'aurai pris la même décision que Ephram, partir... Je trouve que c'était de trop de lui demander d'abandonner Julliard... Finalement, c'est elle qui l'accompagne à N-Y...

Harold Abbot, un personnage hors du commun... Au cours de cette saison, il est tantôt le père, tantôt le mari qui se laisse un peu dépassé par les événements ! Mais il reste un personnage qui gagne énormément en sympathie !! Et je me demande ce que va donner sa coopération avec Andy !!

Concernant Bright, on peut dire qu'il a beaucoup évolué... Il est moins le couillon de service (ou du moins il devient bcp plus attendrissant), il fait d'abord la tête a sa soeur pour tout ce qu'elle fait subir a sa famille puis se réconcilie et l'aide même avec Ephram a la fin !! J'ai retenu une phrase que Bright balance a sa soeur alors qu'ils sont encore fâchés, je l'ai trouvé terrible, c'est a propos du Karma : "Learn it, live it, love it"... Excellent... Il n'a pas réussi à entrer dans une Université, c'est dommage mais il ne se laisse pas abattre pour autant !! C'est un personnage qui a énormément gagné en profondeur...

Laynie, ah Laynie, un personnage que j'ai bien aimé dans la saison 1 et qui malheureusement disparaît d'une façon très conne dans la saison 2 : une dispute avec Amy à cause de l'autre andouille de Tommy, argh !!! Ce n'est pas juste !!! Elle est devenue l'amie d'Amy, puis finalement a été éjecté de la ligne directrice de la saison, snif !!!

Delia, la petite a parfois des réactions terribles pour une gamine de 10 ans, refusée que son père ne sorte avec une femme, etc... Mais elle a gagné aussi en profondeur cette saison, notamment lorsqu'elle vire Madison, elle fait preuve de beaucoup de maturité, même si dans la vie peu d'enfants aurait ce genre de réaction, j'aime beaucoup ce personnage...

Nina, un peu absente, mais toujours présente, elle se bat constamment avec son monstre de fils, et par dessus le marché avec son mari qui lui demande le divorce (Dylan Walsh, en père gay c'est assez amusant)... Il ne s'arrêtera pas là et demandera même la garde du petit, ce que j'ai cru qui allait arriver, à cause de l'accident de voiture... Heureusement non !!!

NB : D'ailleurs, Dylan Walsh n'est pas le seul guest de Nip/Tuck qui débarque, et oui Kimber était aussi de la partie...

Bilan : Une très bonne saison, notamment grâce au personnage de Linda, qui apporte une certaine fraîcheur à la série !!
Point négatif, l'histoire de Colin un peu vite expédié (ou du moins, sa famille)...
Dans l'ensemble, tous les personnages ont gagné en maturité : Ephram, Amy, Brigth, tous !!
Je ne suis pas déçue, et je regarderai prochainement la saison 3 (dommage qu'il n'existe pas de sous-titres pour la saison 4, car je sens que je vais être frustrée de devoir m'arrêter sans voir la fin)!!!
Everwood est décidément un très bon drama que France 3 devrait se mordre les doigts de ne pas avoir diffusé dans son intégralité !!

Review publiée le 24.04.2007

09:00 Publié dans Everwood | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : everwood, série us, drama |

01/09/2013

Everwood, saison 4

 327493MiniUSA.png840008Everwood.png

Saison 4

4tv.png

Après la mort de sa femme Julia et suite à une promesse qu'il lui avait faite, un célèbre chirurgien new-yorkais nommé Andrew Brown, décide de quitter sa vie new-yorkaise. Lors d'un voyage en train avec ses parents Julia Brown avait visité la charmante ville d'Everwood. Ainsi donc Andrew décida de tout quitter et de partir s'installer avec ses deux enfants, Ephram et Délia, dans la petite ville d'Everwood du Colorado. Une nouvelle vie commence alors pour tous les trois. Mais elle est loin d'être idéale notamment pour le jeune Ephram qui, en plus d'être en conflit constant avec son père, a du mal à s'adapter.

L'arrivée des Brown à Everwood provoque une certaine agitation dans la ville. Tout le monde s'interroge sur les raisons pour lesquelles l'un des plus grands chirurgiens d'Amérique décide de vivre dans une ville modeste et de procurer des soins gratuits à ses habitants.

Source : Wiki

Il y a des séries avec lesquelles on a du mal à finir, et Everwood en faisait partie. Non pas que je ne l'aimais pas, au contraire. J'ai arrêté de visionner la série alors que je déménageais, l'an passé j'ai décidé de m'offrir les DVD (je n'avais que la saison 1) -US bien sûr car ils ne sont pas sortis en France- afin de reprendre la série comme il faut.
Il m'aura fallu un an avant de me décider à mettre mes DVD dans le lecteur, quelque part je n'avais pas envie de dire au revoir à tout ce petit monde. Et pourtant à plusieurs reprises j'ai eu envie de lancer la série.
Au début de l'année, je l'ai ajouté à mon CS2013 je m'étais dit que ça me boosterait.
Et me voilà, en plein été, je m'ennuyais et c'était l'occasion de lancer la série et de profiter à fond. me voilà donc repartie à Everwood. Je ne vous cache pas que j'étais un peu perdue côté storylines mais ça revient plutôt vite.

Tout commence sur le mariage de Irv et Edna, ils sont adorables et tout le monde est réuni pour l'occasion ; même Ephram reviendra à ce moment là.

Bref, les intrigues sont lancées dès le départ et bien qu'une bonne partie de la saison se déroule sans véritables embûches. Puis, Bright trompe Hannah et à partir de là ça part un peu en chips.
J'ai aimé vivre toutes ces péripéties à nouveau, je ne me suis pas ennuyée du tout.
Cela dit, revoir Sarah Drew m'a gênée. Elle se coltine les mêmes rôles on dirait (April est une pâle copie de Hannah c'est incroyable). Ce n'est pas une mauvaise actrice mais elle se cantonne dans des rôles vraiment naïfs et assez agaçant.
Bright devient de plus en plus intéressant cette saison, il est moins superficiel et bien que sa relation avec Hannah ne donne rien. Certes, le final permet aux fans du couple d'espérer des retrouvailles.

La love story Amy/Ephram poursuit ses hauts et ses bas. Et le final est juste magnifique pour eux deux. Et j'ai vu qu'il y avait une fin alternative, ce que je trouve génial. Les scénaristes ont prévu le coup si la série était annulée ou non. C'est agréable de dire au revoir à ses personnages d'une aussi belle manière.

Andy et Nina finissent ensemble, et bien que j'adorais Jake (Scott Wolf ♥) c'était une évidence que ces deux là finissent ensemble à la fin de la série. Et même si ça arrive soudainement, c'est bien amené. On sent au fil de la saison qu'il y a un feeling indéniable entre Nina et Andy. Jake sait s'effacer au bon moment.

La mort de Irv m'a boulversée car je ne m'y attendais pas. J'ai réussi à éviter les spoilers 7 ans après la fin de la série, pas mal hein ?! Voir Edna aussi triste, quel crève-coeur mais heureusement Harold et Rose sont là. 
En parlant des parents Abbott, ils sont touchants cette saison. Rose a enfin battu le cancer. Harold et elle tentent de trouver un nouveau sens à leur vie en adoptant un bébé, ce qui ne se fait pas tout de suite ! Ils sont adorables.

everwood,saison 4,intégrale,drama,foreverwood

Bilan : Une bonne saison avec des hauts et des bas ; mais je me devais de dire au revoir à tout ce petit monde. Et c'est le coeur lourd que je clos ce chapitre. Ce drama était d'une sacrée qualité car même 7 ans après, les intrigues savent toujours me toucher...
J'ai du mal à me dire que je l'ai fini et qu'il n'y aura plus d'aventures des Abbott, Brown, etc !
J'ai découvert la série il y a des années et je ne regrette pas de m'être achetée les DVD car il est sûr qu'on ne reverra pas la série en France malheureusement. Et vous, quel est votre lien avec la série ?