Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2013

Dexter, saison 7

327493MiniUSA.png

230092DexterS07.png

Intégrale

2tv.png

Debra vient tout juste de surprendre Dexter en train d'accomplir son petit rituel meurtrier sur Travis Marshall, « l'Ange de l'Apocalypse ». La jeune lieutenant de police ne peut s'empêcher de s'interroger sur l'acte auquel elle vient d'assister, mais décide tout de même d'aider l'expert scientifique à couvrir son crime. Leurs relations vont alors prendre une tournure des plus étranges, Debra étant complètement chamboulée par ce qu'elle a entrevu de son frère.
Pendant ce temps, la brigade criminelle de Miami s'intéresse de très près à un club de striptease dirigé par de dangereux mafieux ukrainiens dont Isaak Shirko, tueur froid et implacable venu de Kiev pour faire à tout prix la lumière sur la subite disparition d'un des siens, victime du bras vengeur de Dexter.

Synopsis : Wiki

J’ai littéralement adoré la saison 6, je l’ai trouvé brillante. J’ai enchaîné les épisodes, j’étais donc à jour concernant la saison aux US, j’ai donc tout naturellement commencé la saison 7 en même temps que nos amis américains.

Alors il y avait du potentiel, un truc énorme et ce que j’en retiens c’est la déception qu’elle m’a causé au final. La série ne sort plus de ses sentiers battus malgré les challenges qu’elle se lance.
Debra découvrant son frère en mauvaise posture ca pouvait être vraiment génial, cela dit j’ai trouvé le développement un peu trop « cérébral ». Il est évident que Deb ne peut pas « sauver » son frère et cela donne des situations plus rocambolesques.
Il est vrai que la fin par contre relance pas mal le tout et cette fois-ci j’espère que les scénaristes vont un peu se bouger le derrière.
Cela dit, pour ceux qui ont lu les livres, ce qui est arrivé à LaGuerta lui pendait au nez j’ai envie de vous dire…

A côté de cela, l’intrigue au strip-club était tout à fait dispensable. Ne parlons pas de ce pauvre Joseph qui ne sert strictement plus à rien. Il est temps de faire quelque chose pour ce pauvre personnage à l’agonie.
Angel, quant à lui, a un rôle des plus réduits cette saison. Il n’est que l’ombre de lui-même.
Masuka n’a pas évolué en 7ans, il est donc évident qu’il n’allait rien y avoir pour lui cette année encore.

La nouvelle venue aurait pu être sacrément intéressante mais encore une fois on s’en débarrasse comme d’une vieille chaussette. Navrant.
J’ai l’impression qu’une love interest par saison est devenue un incontournable dans la to-do list des scénaristes. C’est dommage et assez éloigné des sentiments du dit Dexter au début de la série.
J’ai comme l’impression que l’on perd petit à petit la vision de départ. N’oublions pas que Dexter est un sociopathe dissimulé dans une vie artificielle. Incompréhensible.
Des fois, je me demande si les scénaristes ne veulent pas juste transformer Deb et Dexter en couple. YEURK !

Bilan : Je suis déçue je dois dire, la série semble de plus en plus se reposer sur ses acquis. Les acteurs, les décors tout est parfait, rien à dire sur la réalisation.
Je serais présente pour la dernière saison du show mais le cœur lourd. J’ai l’impression d’être flouée.
Cela dit le cliifhanger de fin de saison va permettre de relancer un peu l’intérêt (si cela est mieux géré que la découverte du secret de Dex par Deb).

26/02/2012

Dexter, saison 6

327493MiniUSA.png552845DexterS06.png

Intégrale

4tv.png

Dexter vit désormais une vie de père célibataire maintenant que Cody et Astor sont partis chez leurs grands-parents, ce qui lui donne plus de liberté pour traquer les autres tueurs en série. Sa nouvelle cible est le Tueur de l'Apocalypse, rapidement identifié comme le professeur Gellar, un expert en théologie qui veut provoquer la fin du monde à travers ses meurtres. Suite aux manigances politiques de LaGuerta, c'est Debra qui se retrouve promue lieutenant contre son gré et en charge de cette affaire délicate. La promotion de Debra met à mal son couple avec Quinn, qui l'avait demandée en mariage mais a essuyé un refus.
Dexter découvre que Gellar est aidé par un de ses anciens élèves, Travis Marshall.


Synopsis : Wiki

Quand j’ai lancé la saison 6 de la série je ne savais pas du tout que Colin Hanks et Edward James Olmos faisaient partie du casting. Quelle ne fut pas ma joie en découvrant cette agréable surprise… Oui, oui j’ai kiffé et ce dès le début.
J’étais ravie de revoir Edward James Olmos depuis l’incroyable Battlestar Galactica (retrouvez mes articles ICI). Et puis Colin Hanks, il n’a pas changé d’un poil et est toujours aussi charmant bien que son personnage n’attire pas forcément que de la sympathie.

Je dois bien vous avouer que la saison 5 ne restera pas dans mes préférées, elle serait plutôt bien placée dans le top des ratages avec la saison 3. Après ca, je crois que j’aurais pu aimer n’importe quelle intrigue… Sauf que cette saison j’ai vraiment adoré l’intrigue. Le côté mystique, religieux accompagné d’acteurs que j’apprécie c’est la recette parfaite pour me plaire.

Cette saison donc, nous avons un nouveau tueur en séries qui rôde à Miami (il ne fait pas bon vivre là-bas dirons-nous, Ice Truck Killer, The Bay Harbor Butcher, Trinity et maintenant le Doomsday Killer)… Il se base sur la Religion chrétienne pour tuer des gens.
Nous avons affaire à un psychopathe fanatique qui a décidé de mettre fin aux tourments de la race humaine en suivant la parole divine, ou du moins ce qu’il pense être la parole divine.
Il met donc en scène ses meurtres sous forme de tableaux, assez flippant pour le coup. Il y a un schéma qui apparaît, et c’est avec la régularité d’une horloge suisse que notre tueur met en place son plan machiavélique.
Cette intrigue n’est pas trop mal menée, sauf vers la toute fin où ca part vraiment en cacahuète.
Le cliff de fin d’épisode 9 était géniale même si ca ne colle pas vraiment avec ce qu’il se passe dans les précédents épisodes.
[SPOILERS] Le cliff est digne de celui de Fight Club, je dois bien avouer que découvrir le cadavre de Gellar fut une sacrée surprise. C’est Travis qui se cachait derrière cette folie depuis le début. Il en vient même à tuer sa propre sœur. Il est sacrément cinglé le gars. A la fois bipolaire, schizo et sociopathe, il les collectionne à lui tout seul ! [/SPOILERS]
La résolution de la saison est pour le moins étonnante, je ne sais pas si je l’ai apprécié ou non. Le fait que le DDK donne du fil à retordre à Dexter n’est pas pour me déplaire (il a sacrément de miche notre ami serial killer).

Côté vie des personnages, il y a quelques raccourcis scénaristiques qui me sont restés un peu en travers… Notamment la disparition de la nounou incarnée par la sublime Maria Doyle Kennedy. On a lancé une mini-intrigue à ce propos la saison passée et plouf plus rien… On n’explique même pas son départ… On voit juste débarquer la frangine insupportable d’Angel. Ok ca c’est fait…
A côté de cela, la saison passée Angel et LaGuerta se donnaient une nouvelle chance et dans le season premiere BAM ils ont divorcé… Non mais sérieusement, ils prennent les téléspectateurs pour des abrutis ?!
On continue dans le n’importe quoi avec Quinn qui devient le boulet ultime de la série, juste parce qu’il s’est fait largué par Deb.
Tenez, parlons-en de Deb, c’est quoi ce délire autour du personnage. Je crois qu’elle remporte la palme cette saison. Elle devient Lieutenant en début de saison à cause des guéguerres politico-politiciennes entre LaGuerta et Matthews… Mais le pire c’est l’histoire avec la psy… OH MY GOD, comment en est-on venu à ca ?! Non mais sérieusement, les scénaristes ont-ils fumé le même crack que les scénaristes de Lost sur la saison 6 ?! Ses sentiments pour Dexter sont extrêmement dérangeants… Ils ne sont peut-être pas liés par le sang mais ils ont été élevé ensemble, c’est un chouïa glauque leur histoire… C’est digne d’un soap américain ou d’une telenovela…
Le fait qu’on fasse de Debra une nana aveuglée par ses sentiments pour son frère va forcément donner une solution facilitée du cliff de la saison prochaine. Elle ne pourra pas vendre son frère aux autres, on peut aussi compter sur le fait qu’elle saura pour sûr que le DDK ne reviendra pas pour sévir à nouveau…
Le nouveau personnage Anderson, ne sert strictement à rien cette saison. Il fait juste de la figuration… Tandis que Frère Sam vient semer le doute dans les croyances de notre serial killer préféré ! Je ne sais quoi penser de ce personnage. Ils ne font que passer mais pour autant ne font pas forcément évoluer les autres personnages…
Venons-en enfin aux stagiaires de Masuka : OH MY ! Il collectionne les weirdo quand même… Au début il prend la blonde aux gros seins car elle lui fait envie, pour ensuite se raviser et prendre un geek en puissance. Jusque là tout va bien, jusqu’à ce que la blonde pique la main en prothèse du Ice Truck Killer pour la revendre sur ebay ^^’ ! Main que va récupérer sans rien dire notre nouveau stagiaire : Louis… Il la renvoie à Dexter qui ne s’en aperçoit même pas dans le season finale. Alors j’ai envie de demander : à quoi bon ?! Si c’est pour laisser cet événement en suspend, à quoi cela a-t-il servi ?!
Bref, l’évolution des personnages ne fut pas le point fort de cette 6ème saison…

Bilan : Mon sentiment face à cette nouvelle saison de Dexter est un peu ambigu. J’ai adoré le tueur en série de la saison, le Doomsday Killer : génial ! La présence au casting de Edward James Olmos et Colin Hanks m’a ravie au plus haut point…
A côté de cela, je trouve que les scénaristes ont tué à petit feu ce qui était l’un des points positifs de la série : ses personnages. Seul Dexter reste à peu près lui-même (et encore ses doutes par rapport à la Religion sortent un peu de nulle part)…
Je vais continuer à suivre la série car je la trouve sympa mais il faut que les scénaristes se remettent un peu question, certaines choses doivent changer.
La série est d’ores et déjà renouvelée pour deux saisons de plus, je ne sais trop quoi en penser…


12/02/2012

Dexter, saison 5

 

327493MiniUSA.png394891DexterS05.png

Intégrale

2tv.png

J’ai repoussé le visionnage de cette saison 5 je ne sais pour quelle raison, peut-être parce que j’avais beaucoup aimé la saison 4 et les échos que j’avais n’étaient pas géniaux… J’ai donc commencé cette saison 5 un an après avoir presque fini la saison 4…

J’ai désormais un rythme de visionnage différent pour la série. J’attends tous les épisodes et je visionne tout d’une traite… Cela me permet de ne pas trop m’ennuyer devant la série. Car il faut bien l’avouer cette saison n’est clairement pas la meilleure de la série.
Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, cela faisait un an que je n’avais pas regardé les aventures de Dexter, pour autant je ne peux pas dire que je sois extatique face à cette nouvelle mouture de la série…

Nous reprenons là où nous nous sommes arrêtés en saison 4, c’est-à-dire lorsque Dexter découvre son fils baignant dans une mare de sang qui provient de Rita… Elle a bel et bien été assassinée par Trinity et gît dans la baignoire de sa maison…
Dexter est complètement sonné par la mort de sa femme, il ne sait pas l’exprimer comme tout le monde et attire la méfiance de certains (Quinn par exemple). Il finit par remonter tout cela en se remettant en selle, mais cela part en cacahuète quand quelqu’un aperçoit Dexter en train de faire son business.

Je crois qu’on peut dire que c’est à partir de là que la série part en cacahuète… On afflige Dexter d’une partner in crime. Cette femme est la victime d’un gang de tarés qui kidnappe, torture et viole des femmes. Lumen s’en est sorti grâce à Dexter et finit par s’immiscer dans sa vie.
Elle nous le change un peu trop notre Dexter. Il devient un homme comme les autres en proie à ses désirs. Car s’il ne le voit pas tout de suite, il le sait comme tout le monde que ce qu’il recherche c’est une partenaire dans la vie. Finalement il tenait pas mal à Rita, sans jamais lui avoir avoué sa vraie nature !

Ce que je reproche à cette histoire, ce rapprochement, c’est que c’est un peu rapide. En effet, à peine Rita enterrée notre Dexter se jette sur Blondie.
C’était prévisible à 100 km à la ronde… Certes, une femme qui comprend enfin Dexter, qui l’accepte comme il est ce n’était pas une idée foncièrement mauvaise mais cela n’a pas été bien amené…
De plus, dès que son histoire fut finie elle prend la poudre d’escampette laissant notre Dexter comme un couillon.

Côté personnage secondaire, LaGuerta m’a agacé profondément. Son mariage avec Angel était une bonne idée mais le coup qu’elle a fait à Deb c’était vraiment naze…
Cette dernière sort avec Quinn, pourquoi pas, mais elle a tendance à se taper un peu n’importe qui notre chère Dab !
Les enfants de Rita, notamment Astor deviennent des boulets plus qu’autre chose et dégagent durant une bonne partie de la saison…
Agréable surprise, voir Maria Doyle Kennedy dans un rôle différent de celui qu’elle avait dans The Tudors. Elle interprète la nounou du petit Harrison.
Pour le reste, Mazuka est toujours aussi attaqué mais ca me fait délirer…

Cette saison j’ai quand même l’impression que Dexter fait un peu n’importe quoi. Il n’écoute pas son père, il se lance un peu à l’arrache oubliant son code pour quelques meurtres et notamment celui de Liddy qui s’approchait un peu trop de la réalité.
Il a de la miche notre ami aussi quand Deb débarque et découvre Jordan Chase mort sur une table avec les commanditaires derrière une bâche de plastique… Deb les laisse filer comme ca !
Facilité scénaristique, il est évident que Dexter ne se fera pas prendre avant la fin de la série…
Sachant que la série a été renouvelée pour 2 saisons, ce n’est pas avant la fin de la saison 7 que nous auront droit à une vraie fin…

Bilan : Une saison en demi-teinte, ce n’est plus vraiment ce que c’était… Heureusement mon visionnage m’a permis de ne pas trop laisser trainer la série. Je suis bien contente de passer à autre chose, le Dexter vengeur amoureux n’est pas celui que je préfère. Puis cette histoire de gang n’était pas géniale ! En plusieurs points, cette saison m’a rappelé la catastrophique saison 3…
Je suis déçue que Julie Benz ne soit plus au casting mais il faut bien que la série évolue…
Ca n’avance guère du côté des personnages secondaires, seul Dexter est mis en avant (et ce pour faire totalement n’importe quoi)…
Bref, je vais visionner la saison 6 mais peut-être pas tout de suite…

17/01/2010

Dexter, saison 4

Dexter S04 1.pngDexter – saison 4 :

 

Intégrale :

 

La saison 4 de Dexter est clairement meilleure que la précédente… Elle relève le niveau, et elle est de très bonne facture… Le suspens est présent de bout en bout, l’action, l’amour et l’humour aussi !

 

Alors dans cette saison, Dexter est fraîchement marié et papa d’un petit Harrison. Il vit d’ailleurs plutôt mal les réveils nocturnes du nouveau né… Mais pour autant les choses se passent plutôt bien entre Dexter et Rita. Il gère plutôt pas mal la vie familiale, maritale, et professionnelle jusqu’à ce qu’un nouveau serial killer débarque en ville. Alors même qu’il est débordé, il accorde du temps à son hôte funeste…

 

Du côté de Debra, elle se la coule douce avec Antown jusqu’au retour de son ex-boyfriend : Frank Lundy. Ce dernier débarque alors qu’il est en retraite, il n’a pas pu boucler une affaire ouverte depuis 30 ans… Personne au FBI n’a cru bon de suivre ses pistes et ils l’ont envoyé paître royalement… Tout cela trouble Debra qui ne sait plus où donner de la tête. D’un côté, elle est heureuse et vit avec Antown, mais de l’autre côté son grand amour débarque la bouche en cœur. C’est alors qu’elle cède à ses pulsions et couche avec Lundy. Mais le big choc c’est lorsqu’elle se fait tirer dessus et que Lundy succombe à ses blessures. Elle assiste impuissante à la mort en direct de l’homme qu’elle aime sans pouvoir intervenir… S’en suit alors une vendetta de la part de Deb, elle met tout en œuvre afin de savoir qui a tué Lundy et a fortiori celui qui lui a tiré dessus. J’aime le toutélié qui se profile durant cette saison. Par ailleurs Deb décide d’enquêter sur Trinity (le tueur que poursuivait Lundy avant sa mort).

 

Parallèlement, Dexter se penche aussi sur cette affaire, de prime abord il est impressionné par la longévité de Trinity sans se faire prendre… Il est admiratif du travail de Trinity mais les choses se gâtent quand il commence à connaître le personnage. Il découvre que Trinity a une famille, tout comme lui et Dexter commence à se dire qu’il pourrait apprendre 2-3 choses de lui. Il s’infiltre donc dans la vie de Trinity aka Arthur Mitchell. Ce dernier finit par lui confier ses lourds secrets du passé que Dexter avait découvert au préalable par lui-même ! C’est à partir de ce moment que les choses partent vraiment en vrille !

Mais derrière cette façade de famille parfaite se cache un dysfonctionnement des plus tordus. Ainsi Trinity cultive la peur au sein de son foyer. Il est carrément flippant, il bat son fils, martyrise sa fille et terrorise sa propre femme. Dexter comprend que Trinity est un monstre, et qu’il doit intervenir. Toute son admiration pour lui s’écroule tel un château de cartes…

 

Dexter est sacrément malmené plus on avance dans la saison, il tue même un innocent. A ce propos, je trouve que cette intrigue au potentiel important a été bâclée. Dommage !

 

Trinity perd les pédales plus on avance dans les intrigues. Il finit un cycle pour en entamer un nouveau aussitôt ! Et ce que Lundy n’avait pas vu c’est que le modus operandi n’est pas exact… En effet, il ne tue pas par cycle de 3 victimes mais 4 ! Il tue en premier un jeune garçon, crimes qui n’apparaissent pas car ils ne sont pas considérés directement comme des homicides mais plutôt comme des enlèvements… Lundy ne s’en est jamais aperçu ! Le cycle de Trinity suit le schéma des morts de sa propre famille. A l’image de Dexter, il a été traumatisé dans sa jeunesse. Sa sœur est morte alors qu’il l’a effrayé dans la salle de bains, sa mère s’est ensuite suicidée en sautant d’un immeuble abandonné et enfin son père s’est fait battre à mort à la sortie d’un bar… Trinity met alors en scène ses meurtres de la même manière : un jeune garçon de 10 ans (l’âge de Trinity à l’époque de la mort de sa sœur), une jeune fille dans une baignoire, une mère de deux enfants qui saute d’un immeuble et enfin il tue au marteau un homme sortant d’un bar…

Trinity est sacrément atteint car il suit religieusement ses propres commandements à l’instar de Dexter et du code d’Harry. Sauf que dans le cas de Dexter, sa couverture devient de plus en plus réelle, il se rend compte que Rita et les petits comptent énormément pour lui Il ne pourrait plus vivre sans eux désormais Ainsi, nous pouvons voir que Dexter a évolué depuis la première saison et son incapacité à ressentir quoique ce soit envers un être humain.

 

En parlant de relations humaines, j’ai été ravie de voir que Batista et Laguerta passent enfin aux choses sérieuses. Ils ont enfin compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre et malgré quelques péripéties, ils finissent la saison ensemble et mariés de surcroît !

 

A côté de cela, Quinn est devenu un personnage récurrent (je le vois bien finir avec Deb, pas vous ?). Il se fait tauper par Dexter en train de piquer du fric sur une scène de crime, mais notre Serial Killer préféré a d’autres chats à fouetter. Côté vie sentimentale, il « sort » avec une journaliste prénommée Christine Hill qui lui attirera bien des problèmes. En effet, c’est elle qui a tiré sur Lundy et Debra… et le plus hallucinant dans l’histoire c’est qu’on découvre qu’elle est en fait la fille illégitime de Trinity. Big révélation que l’on découvre à la fin de l’épisode 4.09 et j’ai bien cru que je n’allais pas m’en remettre. Je savais qu’elle avait tiré sur Lundy et Deb mais j’étais loin d’imaginer qu’elle était la progéniture maléfique de Trinity…

 

Pour en revenir à Trinity, les choses partent vraiment en cacahuète ! Dexter se doit de le tuer, mais il s’y prend trop tard ! C’est à ce moment que les choses se compliquent. En effet, à trop vouloir en savoir sur Trinity, Dexter a loupé plusieurs opportunités de le tuer. Il se retrouve dans une situation assez inextricable et devra se dépêcher afin de le tuer sans éveiller les suspicions notamment de Rita ou encore de ses collègues de travail. Il se décide enfin alors que Trinity a découvert sa véritable identité (enormissime le « Hello Dexter Morgan » dans le 4.10)… Il le tue et rentre paisiblement pensant retrouver un foyer sûr et aimant sauf que quelqu’un est passé par là… On soupçonne instinctivement Trinity car c’est son M.O qui a été utilisé mais ce n’est juste pas possible !

Dexter découvre Rita dans la baignoire remplie de sang et le petit Harrison pataugeant dans une mare de sang près de la baignoire où gît sa mère morte…

 

Rita est-elle réellement morte ? Harrison va-t-il devenir comme son père ? Si c’est Trinity le coupable, commenta-t-il pu savoir pour l’enfance de Dexter ?

Pas mal de théories circulent sur le web sur ce cliffhanger de malade… L’une d’elle tend à nous faire croire que Dexter est en train de faire un cauchemar… Ce qui se tient car plus tôt dans l’épisode il rêve qu’il est découvert comme ce fut le cas pour la famille de Trinity. Après je ne sais pas ce qu’il en est car les faits sont troublants…

En tant que fan, je serais déçue de ne plus revoir Rita (Julie Benz) dans la série, mais quelque part ce serait une pirouette un peu trop facile comme résolution de cliff et cela donnerait un goût amer à cette 4ème saison pourtant très bonne !

 

Dexter S04 2.pngAh, j’oubliais presque, Debra découvre la véritable identité de Dexter et son enfance. Elle découvre qu’il est le frère de l’Ice Truck Killer, Brian Moser de son vrai nom ! Mais le plus troublant pour Dexter c’est qu’elle ne cesse pas de l’aimer pour autant. Cela dit, elle se rapproche dangereusement de la double identité de son frère, pas sûr qu’elle le prenne aussi bien !

 

Bref, que d’aventures dans cette 4ème saison, qui est de loin la meilleure.

 

Dexter bann S04.png

 

Bilan : Une saison vraiment époustouflante avec un Dexter en très grande forme ! J’ai adoré, il y a de l’action, des rebondissements, de l’amour, tout est réuni. Impossible de s’ennuyer devant cette saison. De plus, les acteurs sont vraiment au top, je salue l’interprétation de Michaël C Hall ainsi que celle de Jennifer Hall Carpenter ou encore John Lithgow (Trinity).

            A côté de cela, Dexter est toujours guidé par Harry via son subconscient, il est de plus en plus présent j’ai l’impression.

            Ce qui est intéressant dans Dexter, outre son personnage, c’est que les personnages secondaires ne sont pas en reste, ils ne comblent pas les vides ! Ils ont le droit à des développements eux-aussi ! Ah, j’adore Masuka qu’est-ce qu’il peut me faire rire dès lors qu’il interagit avec un membre de l’équipe…

            Bref, que du bon pour cette 4ème saison, je ne me suis pas ennuyée une seule minute et j’ai franchement hâte de retrouver Dexter en saison 5 !

            Dexter est clairement un petit bijou de la télé US actuelle. A ne manquer sous aucun prétexte, TF1 y perd à ne pas la diffuser.

12/12/2009

Dexter, saison 3

Dexter S03 1.pngDexter – saison 3 :

 

Intégrale :

 

Nouvelle saison de Dexter et j’ai pris plaisir à visionner, cette saison même si les critiques ne sont pas forcément unanimes…

 

Les grandes lignes de cette saison : un nouveau serial killer, un nouvel adjoint du Procureur, un bébé, un mariage… Que d’aventures pour notre tueur en série préféré !

 

Tout commence avec une boulette faite par Dexter, alors qu’il cherche un tueur dealer à ses heures perdues, il tue un inconnu… Sauf qu’il s’avère être le petit frère du nouvel adjoint au Procureur (Procureur qu’on ne voit jamais à ce propos) : c’est-à-dire LA pointure politique du petit monde de Dexter.

Et là notre Dexter flippe. Il fait accuser Freebo (le dealer) mais ce dernier court toujours… Il réussit à la retrouver avant les autorités mais alors qu’il le tue il tombe nez-à-nez avec l’adjoint au Procureur… Ah dilemme, que faire !

Il plaide la légitime défense et là ô surprise Miguel réagit super bien ! Il nous bluffe mais ce sera pour mieux nous surprendre plus tard dans la saison, vous savez tous pourquoi !

 

En effet, je suis incapable de faire une review sans parler de ce qui se passe dans la saison. Au contraire je n’ai qu’une envie raconter et donner mon avis sur ce qui s’est passé de croustillant ^^ !

 

Bref pour en revenir à Dexter, ce dernier se sent coincer puis finalement il devient ami avec Miguel. Ce dernier devient d’ailleurs son meilleur ami. Dexter se prend au jeu car il n’a jamais eu de meilleur ami auparavant, son père le lui avait interdit.

La morale de l’histoire est que Dexter est seul et ne pourra jamais vraiment s’intégrer dans la Société…

Et bien qu’il paraisse on ne peut plus normal ce n’est pas du tout le cas. Il se marie et va bientôt être papa. Le truc que l’on n’aurait carrément pas imaginé en début de série !

 

En dehors de cela Debra part aussi en vrille en sortant avec un indic. Elle met sa carrière en péril alors qu’elle attend de monter en grade et d’enfin obtenir son badge.

Au final cela ne la dessert absolument pas, elle obtient donc son badge.

Debra joue enfin dans la cour des grands, fini les mœurs, et prouver ses talents d’enquêtrice.

 

Concernant Rita, elle a aussi droit à une story-line intéressante autre que toujours par rapport à Dexter. Elle devient amie avec la femme de Miguel. Cette dernière lui offre un job dans son agence immobilière. Rita se construit enfin une vie même si tout s’écroule à cause des déboires de Dexter…

 

Dexter S03 2.pngFinalement le tueur en série est arrêté, mais pas par la police. Il kidnappe Dexter mais se dernier s’en débarrasse et le tue avant l’arrivée des flics… Ce qui le pousse à se battre et le fait qu’il va devenir papa, il a hâte de connaître son petit bout de chou…

 

Le petit nouveau Quinn est louche, il n’est pas clair mais l’histoire ne se résoudra pas cette saison. On laisse planer le doute… Il m’a agacé quand il nous a changé notre Masuka ^^ il ne disait plus de blagues ni rien ca ne lui ressemblait absolument pas…

 

Dexter Bann S03.png

Bilan : Une saison en demi-teinte même si le fait de retrouver Dexter m’a ravi ! Du coup j’ai enchaîné avec la saison 4 !

Dexter est excellent, il s’est trouvé un ami mais ca se transforme en pugila et il paie les pots cassés même s’i comme à chaque fois il s’en sort sans se faire prendre…

J’adore cette série : ) !!