Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2009

Caprica, pilot

Caprica 1.jpgCaprica :

Pilot :

 

Je n’ai pas envie de faire une review classique pour ce pilot… J’ai juste envie de vous donner un avis succin donc ne m’en veuillez pas si je change un peu de formule ici ^^ !

 

Ayant fini il y a à peine quelques jours la grande série que l’on ne présente plus : Battlestar Galactica, j’ai eu envie de jeter un œil curieux à la nouvelle création de Ronald D. Moore.

Alors, Caprica est un prequel à BSG (ne me demandez pas où ca la situe concernant la série de base Galactica car pour le coup je suis incapable de vous le dire). L’action se déroule une cinquantaine d’années avant la chute.

 

L’action a un peu de mal à se mettre en place, je n’ai pas vraiment accroché aux personnages adolescents (j’ai préféré de loin les personnages adultes !)… Cela dit on devait en passer par là afin de mieux comprendre la suite…

On assiste tout au long de l’épisode à la naissance de la race Cylon. J’ai aimé le fait qu’on voit toutes les étapes de la création du premier cylon ainsi que du premier cylon ayant sa propre capacité à  penser…

 

En dehors de cela, je dois bien avouer que toutes les histoires de religion et d’appartenance à une communauté ne m’ont guère convaincue…

Autant j’ai aimé la conclusion de BSG autant ici l’ambivalence Dieu unique/Dieux m’a agacé. Puis ca ressemblait plus à du fanatisme qu’à une croyance. Surtout lors de l’explosion. Tellement prévisible. Puis il faut dire que ca nous renvoie à tous les attentats terroristes qui ravagent notre planète et quand je regarde une série, surtout de science-fiction, j’aime m’évader et oublier un peu la dure réalité… Or ici ce n’est pas le cas, outre le terrorisme on nous dépeint une jeunesse dépravée à la recherche de nouvelles sensations… C’est d’un cynisme, et même si ca existe, ca me met quand même mal à l’aise !

 

Caprica 2.jpgBref, tout cela pour dire que la série n’est pas mauvaise mais elle ne m’a pas totalement convaincue pour le moment…

Peut-être suis-je encore trop dans BSG pour m’imprégner de ce nouvel univers ? Je ne sais pas !

Si j’ai le temps et le courage, je donnerai sa chance à la série !

 

Bilan : Un pilot qui ne casse pas des briques mais qui se laisse suivre… A voir si vous êtes fan de l’univers de Battlestar Galactica et que vous êtes désespérément à la recherche de réponses sur le pourquoi du comment de l’attaque des cylons contre les humains…

17:58 Publié dans Caprica | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : caprica, bsg, sf, pilot |