Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2011

BSG, Starbuck

Battlestar Galactica, saison 1 épisode indéterminé :

Starbuck : Pilots call me Starbuck, you may refer to me as God.

Traduction approximative :

Starbuck : Les pilotes m'appellent Starbuck; tu peux m'appeler Dieu.

10/11/2010

Day 19

day19.png

Best t.v show cast

(Meilleur cast de série)

Day 8.png

BATTLESTAR GALACTICA

30/10/2010

Day 8

 

day8.png

A show everyone should watch

(Une série que tout le monde devrait visionner)

Day 8.png

BATTLESTAR GALACTICA

15/04/2009

BSG, saison 4 final

Final 1.jpgBattlestar Galactica - saison 4 :

Episode 19, 20, 21 – Daybreak :

OMG ca c’est du final de série… Je suis encore sous le choc à vrai dire… J’ai aimé beaucoup de choses dans ce final, d’autre que j’ai moins aimé aussi… Cela dit on ne peut pas dire que la série n’a pas eu de conclusion, bien au contraire.

J’ai vraiment adoré les dernières minutes avec Mind Gaïus et Mind Six, c’était excellent… Tellement Matrix que forcément je ne pouvais qu’aimer… Puis cette morale sur les civilisations qui recommencent et recommencent tout en n’apprenant pas forcément de ses erreurs… Je suis totalement fan, c’est exactement la même morale développée dans Matrix même s’il subsiste une part d’espoir de réussite de la part de l’Humanité…
Ainsi l’humanité renaît avec une partie des humains des 12 Colonies et pourtant 150 000 ans plus tard les robots font à nouveau leur apparition, prêt à asservir l’humanité dans quelques milliers d’années plus tard…
Et puis voir Gaïus et Six se pavaner au milieu de la ville en parlant de Dieu (si j’ai bien saisi, Dieu ce sont les robots, les machines) j’ai vraiment adhéré…

Concernant les différents personnages :

Kara disparaît d’une manière des plus étranges mais je pense que Gaïus avait raison quelque part… Elle était un ange envoyé pour guider les survivants sur Terre et une fois son destin accompli elle n’avait plus de raison d’être… Cela dit, pour la shippeuse que je suis, c’est toujours triste de se dire qu’elle ne vivra pas « happily ever after » avec Lee… ou même Sam, pauvre Sam d’ailleurs qui finit par se sacrifier afin que la flotte puisse repartir de zéro !
Lee quant à lui se lance dans une nouvelle vie, seul et l’aventure s’offre à lui…
Final 2.jpgBill quant à lui restera auprès de Laura lors de ces derniers instants, c’est très poignant, très beau, très poétique et tellement représentatif de leur relation… On savait que ca arriverait mais pourtant on avait toujours l’espoir de la voir vaincre le cancer…
Je suis bien contente que Galen ait tordu le coup de cette insupportable Tory ! Bien fait !
Saul et Ellen sont réunis, pour le meilleur et pour le pire… Like old times !
Helo, Athena et Hera forment la parfaite petite famille…

Tandis que Caprica Six et Gaïus entament une nouvelle relation depuis l’attaque sur les 12 colonies, ils étaient faits pour être ensemble ces deux-là !

Les bonds entre le passé et le présent sont vraiment bien trouvés, c’est très fait… On est happé par l’univers et on en apprend un peu plus sur les différents personnages, quel plaisir !

J’en oublierais presque la bataille finale qui est vraiment hallucinante… On a failli assister à la paix entre les cylons et les humains, ca s’est joué à peu de chose mais au final cela aurait-il fonctionné ? Pas sûr !

L’ambiguïté est toujours de mise…

Et lorsqu’Ellen libère les Centurions, on peut se dire qu’ils réapparaîtront à un moment ou à un autre et la boucle infernale se reproduira encore et encore… La fatalité ! Le mot clé de ce final je crois, de la série même ! La Fatalité c’est la ligne directrice de la série.

Final 3.jpgOh mon Dieu, ce final est brillant… Je suis vraiment très enthousiaste et je me fiche de savoir si les critiques sont bonnes ou mauvaises ! Je suis tellement encore dans l’épisode que j’ai un mal fou à parler clairement ce final.

J’ai lu sur certains sites que Ronald D. Moore fait une apparition à la toute fin de sa série, quel clin d’œil… Il joue l’homme qui lit l’article sur Hera, ancêtre des habitants de cette planète.

Puis que dire de la chanson « All Along the Watchtower » reprise à la toute fin, c’est un bel hommage à Dylan… puis faut dire que c’est une chanson ultra connue (rien que pour la version d’Hendrix) ! Rappelons que cette chanson a été utilisé par le compositeur de la série pour créer la petite mélodie qui met en route les cylons, la même qui a envoyé nos survivants sur Terre…

Cette chanson me rappelle le film Forrest Gump, je sais ca n’a rien à voir mais la chanson est aussi utilisée lorsque Forrest part au Viêt Nam ! Et quelque part, nos amis vont eux aussi avoir à combattre leur Viêt Nam…

Voici la vidéo des 5 dernières minutes avec la fameuse chanson de Dylan :

Le dernier robot en forme de femme est vraiment des plus flippants… tellement réaliste, ca glace le sang !

 

Final 4.jpgBilan : Un final qui vaut vraiment le déplacement… L’ironie qui s’en dégage est vraiment excellente… Puis cette fin est wow quoi, j’adore la morale qui s’en dégage… Les machines feront toujours partie de notre évolution qu’on les enlève au départ ou non… L’être humain réitérera toujours les mêmes erreurs, c’est une boucle sans fin…

Je suis charmée par la fin de la série et je ne suis absolument pas déçue… La série a une conclusion digne de ce nom !

Puis même si ce n’est pas un happy end, cette fin résonne parfaitement bien dans l’univers crée par la série…

Je suis quand même très triste de devoir dire au revoir à Bill, Lee, Kara, Laura, Hela, Six, Gaïus, etc, etc… Ca ne sera plus pareil, encore une grande série qui s’achève !

Si vous n’avez pas encore regardé cette magnifique série, lancez-vous tout de suite dans l’aventure… Vous ne serez pas déçu du voyage, parole de sériphile !

14/04/2009

BSG, saison 4 épisode 18

04x18 1.jpgBattlestar Galactica - saison 4 :

Episode 18 - Islanded in a Stream of Stars :

 

La fin approche, j’ai dû mal à me faire à l’idée ^^ mais ca y est je vais devoir bientôt dire adieux aux passagers du Galactica… Je suis déjà toute nostalgique…

 

Pour en revenir à cet épisode, Kara a avoué ce qu’elle a appris à Gaïus. Ce dernier a analysé ses médailles et il annonce à tout le monde que Kara est morte et qu’elle a trouvé elle-même son corps… Pour lui c’est un ange, les anges existent et sont parmi les membres de la Flotte (Mind Six est donc l’un de ces anges)… Kara est plutôt énervée, ce qui se comprend…

Mais elle se rassemble et se rend auprès de son légume de mari… Snif, Sam est toujours dans un état végétatif… Les cylons l’ont branché comme un hybride mais cela ne change rien à son état, à part qu’il fout le bazar sur le Galactica qui est déjà en mauvais état…

Il annonce à Kara qu’elle est le messager de la mort, comme l’avait fait l’hybride dans RAZOR… mais qu’est-ce que cela peut-il bien vouloir dire ? Suis larguée !

 

Hera est amenée par Boomer à Cavil… Que va-t-il lui faire subir ?

Athena est dévastée ainsi qu’Helo (Mon Dieu qu’il est beau quand il pleure le Tahmoh Penikett *bave*)… Vont-ils retrouver leur fille ?

Elle est le seul espoir de toute la Flotte que ce soit du côté cylon ou humain étant donné qu’elle est le seul hybride réussi humain/cylon…

 

La Présidente réussit à convaincre Bill Adama d’abandonner son Vaisseau chéri afin de sauver l’équipage… C’est une décision qui n’est pas facile à prendre mais il la prend malgré tout…

L’équipage sera donc transféré sur le Vaisseau Mère Rebelle Cylon, ce qui fait jaser le quorum (enfin quorum, si on peut dire vu le massacre causé par Zarek)…

 

04x18 2.jpgJ’ai toujours autant de mal à comprendre le personnage de Gaïus Baltar… Croit-il vraiment en ce qu’il dit ? J’ai vraiment hâte de découvrir la fin de la série pour que le puzzle s’emboîte parfaitement !

 

Bilan : Un épisode intéressant et j’ai vraiment hâte de tout comprendre… BSG est vraiment une série que j’adore et ca ne va pas être facile de lui dire au revoir…

Gaïus est toujours aussi bizarre, Kara accepte enfin ce qui s’est passé et tente de comprendre, Bill dit adieu à son Vaisseau…

A très vite pour la suite…