Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2014

Doctor Who, saison 2 épisodes 3 et 4

Doctor Who

SAISON 2


Episode 3 - L'école des retrouvailles :

De retour à notre époque, le Docteur a le plaisir de retrouver deux anciens compagnons de voyage, la journaliste Sarah Jane Smith et le cyber chien K9. Avec l'aide de Mickey, ils enquêtent sur une mystérieuse école dirigée d'une main de fer par le non moins énigmatique Mr Finch.
Résumé par hypnoweb

Bilan : OMG OMG OMG Anthony Stewart Head en guest :D ! Alors ca, ca me rend complètement fan... Et à votre avis où se trouve-t-il ? Encore dans un lycée, bravo ! En plus, il joue un psychopathe j'adore ^^ !
On rencontre une ancienne compagne du Doctor, on sent alors que Rose est un peu jalouse... Le Doctor avoue que c'est difficile de laisser partir une compagne surtout si des sentiments naissent car lui ne vieillit pas... Ohh comme c'est mimi, mon petit cœur d'artichaut adore !! Je poursuis mon visionnage avec beaucoup de plaisir...

Episode 4 - La cheminée des temps :

La cour de Versailles est assiégée par d'étranges automates. Le seul espoir de madame de Pompadour repose sur l'homme qui a hanté ses rêves depuis son enfance et qu'elle ne connaît que sous le nom du "Docteur". Une horloge brisée pourrait-elle vaincre le Seigneur du temps?
Résumé par hypnoweb

Bilan : Quel épisode rempli d'émotions... Comment ne pas aimer ? C'est si beau ! Je fonds complètement !
Puis c'est très agréable de retrouver Sophia Myles -même si techniquement elle a tourné dans Doctor Who avant Moonlight- elle est superbe et le rôle de Madame de Pompadour lui sied à merveille !
Bref, un lien particulier se crée entre le Doctor et Jeanne-Antoinette Poisson et c'est d'une pureté qu'on ne peut qu'apprécier... Je ne peux faire que des louanges de cette story-line très bien tissée...
J'adore les droides-clown-horloges c'est vraiment un mélange détonnant...

Review publiée le 28.12.2008

Les commentaires sont fermés.