Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2014

Cashmere Mafia, saison 1 épisodes 1, 2 et 3

Cashmere Mafia

SAISON 1


Episode 1 - pilot :

Cashmere Mafia est la nouvelle série produite par Darren Star (Sex and The City, Melrose Place), elle est diffusée actuellement sur ABC aux Etats-Unis. Le pitch est simple, nous suivons les aventures de quatre new-yorkaises dans leur vie de tous les jours. Vous allez me dire que c'est très ressemblant au pitch de SATC. Le casting est alléchant, on y retrouve Lucy Liu (Ally McBeal), Miranda Otto (le Seigneur Des Anneaux), Bonnie Sommerville (Friends) et Frances O'Connor.

La question qui se pose lorsque l'on lit le pitch de cette série est : est-elle le digne successeur de SATC ?

La série possède un ton particulier, mais tout au long du pilot je n'ai cessé de penser à mes 4 New Yorkaises favorites... La principale différence réside dans le ton, beaucoup plus dramatique que humoristique, mais aussi au niveau du temps. En effet, un épisode de SATC ne durait que 20 minutes contre 52 pour Cashmere Mafia. De plus, la série ne se concentre pas sur la vie sexuelle des quatre amies, mais sur leur vie en générale : personnelle et professionnelle.

Les 4 personnages représentent 4 situations possibles pour une femme... L'une est mariée depuis 15 ans et a une fille (Juliet), une autre est en plein désastre amoureux et ne sait plus vraiment où elle en est (Caitlin), une autre est débordée par sa vie de famille et son travail (Zoé), et enfin la dernière réussit sa vie professionnelle au détriment de sa vie personnelle (Mia). Chacune a sa particularité mais ma préférence va au personnage de Miranda Otto : Juliet, car il me semble que c'est celui qui a le plus de potentiel.

A la fin du pilot c'est un personnage qui nous livre la signification du titre « Cashmere Mafia ». C'est comme cela que sont appelées Zoé, Juliet, Mia et Caitlin.

Après il est difficile de dire après un épisode si la série a de l'avenir ou non. Mais je lui laisse le bénéfice du doute...

Bilan : Je vais me laisser tenter par la série. Peut être est-ce dû au fait que je suis en manque de SATC...
Les personnages sont intéressants, reste à voir s'ils vont être bien développés par la suite...

Episode 2 - Conference Call :

Dans cet épisode, Juliet et son mari se rendent chez un conseiller conjugal mais cette dernière a la rancune assez sévère et n'est pas prête à pardonner à son infidèle de mari. La conseillère sous-entend qu'il aurait fait ca pour attirer l'attention (comme un gamin de 2 ans qui veut son joujou quoi)... Il m'insupporte le Davis. Du coup, les amies de Juliet lui préparent un petit rendez-vous avec un ancien ami de l'Université. Caitlin lui offre même un petit relooking pour lui rappeler à quel point elle est jolie...

Caitlin nage en pleine confusion amoureuse, elle sort avec Alicia mais n'arrive pas à assumer sa nouvelle situation lorsqu'elle tombe sur un ex en boîte. C'est la plus inintéressante des quatre amies...

Zoé a quelques soucis dans sa famille, un peu à la desperate housewives (cf Lynette) elle travaille et n'a pas toujours le temps de s'occuper de ses enfants, ce qu'une maman au foyer lui fait bien ressentir... J'ai adoré le petit ourson fabriqué par ses enfants, LOL « I can't talk right now, I'm on a conference call », LOL. De plus, la maman au foyer drague le mari de Zoé. Mais cette dernière saura damer le pion à cette maman envahissante...

Mia continue son ascension vers le sommet mais cela ne lui plaît pas forcément lorsqu'elle devra virer un de ses plus anciens collaborateurs... Mais elle saura faire la part des choses, d'autant que Grant lui fera un coup bas. Elle choisira pour occuper le poste vacant son assistante.

Bilan : Cette série ne casse pas trois pattes à un canard mais se laisse suivre sans déplaisir. J'apprécie de voir et revoir Lucy Liu et Miranda Otto, d'autant plus dans un univers proche de celui de SATC qui me manque tellement...
Je sais que les audiences ne sont pas au rendez-vous mais cela ne m'empêchera pas de suivre la suite des aventures de Juliet, Zoé, Mia et Caitlin...

Episode 3 - Dangerous liaisons :

Les audiences de la série ne cessent de baisser de semaine en semaine, cela dit j'aime bien suivre les aventures de ces quatre new-yorkaises...

Dans cet épisode, Juliet est toujours en chasse et pleine de haine envers son mari infidèle. Elle est toujours en contact avec son ancien ami de l'université. Elle comptait le voir mais les plans que son mari pour se racheter l'en empêche. Elle finit par comprendre qu'elle ne sera jamais comme Davis, qu'elle ne peut pas rompre ses vœux de mariage. Elle et son mari sont quittes !

Mia poursuit son ascension vers le sommet, mais cette fois-ci sa vie personnelle va lui jouer des tours. En effet, son ex-fiancé a approuvé avant de quitter l'entreprise une couverture des plus bizarres, on y voit un homme dans une assiette prêt à se faire dévorer par une femme moderne. Elle comprend alors que son fiancé la voyait comme une femme avide de pouvoir et de reconnaissance. Mais elle est loin de ca et finit par avouer à sa mère que son mariage n'aura pas lieu.

Zoé doit faire face à un cas de conscience dans son boulot. Alors qu'elle part en voyage d'affaire avec son patron (ou associé je ne sais pas trop en fait), et ce dernier se tape l'assistante de Zoe. Et comme c'est un mâle, au lieu de gérer les choses de façon adulte, il la vire pour ensuite la promouvoir à un poste d'associé. Zoé n'en revient pas et est vraiment à bas ourdie par le comportement de son patron/associé. C'est une story-line plus que convenue mais qui se laisse suivre sans trop de déplaisir...

Enfin Caitlin continue son avancée dans le monde des gay-lesbiennes, non sans mal. Sa patronne veut se servir de sa sexualité pour son travail, et Cailtin est un peu perdue dans le sens où elle ne sait pas si elle est hétéro ou homo... C'est la story-line qui est la moins intéressante des quatre, mais ca se laisser regarder... C'est aussi peut être dû au fait que l'actrice est moins attachante que Miranda Otto ou Lucy Liu...

Bilan : Un épisode intéressant qui clôt d'une certaine manière la vengeance de Juliet. Du côté de Lucy Liu on aperçoit une autre facette plus fragile de son personnage, elle paraît moins superficielle et avide de pouvoir. Zoé continue son bonhomme de chemin, tout comme Caitlin.

Reviews publiées les 8, 12 et 25 Janvier 2008

Commentaires

Voilà une série dont je n'ai JAMAIS entendu parler !!!

Écrit par : samarian | 26/04/2014

Elle est passée plutôt inaperçu lors de sa diffusion US et comme elle n'a pas été renouvelée elle est vite tombée dans l'oubli.

Écrit par : Nephthys | 01/05/2014

Les commentaires sont fermés.