Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2013

Dexter, saison 7

327493MiniUSA.png

230092DexterS07.png

Intégrale

2tv.png

Debra vient tout juste de surprendre Dexter en train d'accomplir son petit rituel meurtrier sur Travis Marshall, « l'Ange de l'Apocalypse ». La jeune lieutenant de police ne peut s'empêcher de s'interroger sur l'acte auquel elle vient d'assister, mais décide tout de même d'aider l'expert scientifique à couvrir son crime. Leurs relations vont alors prendre une tournure des plus étranges, Debra étant complètement chamboulée par ce qu'elle a entrevu de son frère.
Pendant ce temps, la brigade criminelle de Miami s'intéresse de très près à un club de striptease dirigé par de dangereux mafieux ukrainiens dont Isaak Shirko, tueur froid et implacable venu de Kiev pour faire à tout prix la lumière sur la subite disparition d'un des siens, victime du bras vengeur de Dexter.

Synopsis : Wiki

J’ai littéralement adoré la saison 6, je l’ai trouvé brillante. J’ai enchaîné les épisodes, j’étais donc à jour concernant la saison aux US, j’ai donc tout naturellement commencé la saison 7 en même temps que nos amis américains.

Alors il y avait du potentiel, un truc énorme et ce que j’en retiens c’est la déception qu’elle m’a causé au final. La série ne sort plus de ses sentiers battus malgré les challenges qu’elle se lance.
Debra découvrant son frère en mauvaise posture ca pouvait être vraiment génial, cela dit j’ai trouvé le développement un peu trop « cérébral ». Il est évident que Deb ne peut pas « sauver » son frère et cela donne des situations plus rocambolesques.
Il est vrai que la fin par contre relance pas mal le tout et cette fois-ci j’espère que les scénaristes vont un peu se bouger le derrière.
Cela dit, pour ceux qui ont lu les livres, ce qui est arrivé à LaGuerta lui pendait au nez j’ai envie de vous dire…

A côté de cela, l’intrigue au strip-club était tout à fait dispensable. Ne parlons pas de ce pauvre Joseph qui ne sert strictement plus à rien. Il est temps de faire quelque chose pour ce pauvre personnage à l’agonie.
Angel, quant à lui, a un rôle des plus réduits cette saison. Il n’est que l’ombre de lui-même.
Masuka n’a pas évolué en 7ans, il est donc évident qu’il n’allait rien y avoir pour lui cette année encore.

La nouvelle venue aurait pu être sacrément intéressante mais encore une fois on s’en débarrasse comme d’une vieille chaussette. Navrant.
J’ai l’impression qu’une love interest par saison est devenue un incontournable dans la to-do list des scénaristes. C’est dommage et assez éloigné des sentiments du dit Dexter au début de la série.
J’ai comme l’impression que l’on perd petit à petit la vision de départ. N’oublions pas que Dexter est un sociopathe dissimulé dans une vie artificielle. Incompréhensible.
Des fois, je me demande si les scénaristes ne veulent pas juste transformer Deb et Dexter en couple. YEURK !

Bilan : Je suis déçue je dois dire, la série semble de plus en plus se reposer sur ses acquis. Les acteurs, les décors tout est parfait, rien à dire sur la réalisation.
Je serais présente pour la dernière saison du show mais le cœur lourd. J’ai l’impression d’être flouée.
Cela dit le cliifhanger de fin de saison va permettre de relancer un peu l’intérêt (si cela est mieux géré que la découverte du secret de Dex par Deb).

20/01/2013

Miranda, saisons 1&2

906147UKmini.png351731Miranda.png

2181705tv.png

Miranda, bbc, uk

A la tête d'une boutique de farces et attrapes avec sa meilleure amie Stevie, Miranda jongle entre sa mère qui cherche à la marier à tout prix et un prétendant qu'elle tente de séduire maladroitement.

Synopsis : Allociné

J'ai découvert cette sitcom anglaise grâce à Livia et Jessica. Elles m'ont conseillé la série et un jour où le temps n'était pas propice je me suis lancée. La première saison ne comporte que 6 épisodes, autant vous dire que j'ai englouti la saison en une journée ^^ ! Le second jour j'ai englouti la saison 2 et le 1er épisode de la saison 3. Oui je suis faible, très faible.

Et quelle ne fut pas ma surprise, cette sitcom c'est un cocktail de bonne humeur et de rire. Je me suis bidonnée de bout en bout. Je n'avais pas autant ri devant mon petit écran depuis des lustres. Je me suis prise au jeu et je suis tombée sous le charme.

Le personnage de Miranda est haut en couleurs et tellement drôle. Que dire des moments où elle se met à chanter ? J'a-do-re ! Et sa mère qui tente de la marier, c'est à mourir de rire. Sa meilleure amie Stevie est drôle et le duo qu'elle forme avec Miranda est vraiment très drôle.
Que dire de Gary ? Bah oui je shipe à mort le couple Miranda/Gary ♥ Je sais je suis faible :) !! Quand est-ce que ces deux-là vont enfin comprendre qu'ils sont faits pour être ensemble ? Dois-je ajouter que je trouve Tom Ellis super craquant ♥ ?!
La mère de Miranda, Penny, est "Such Fun!". Clive est fun.
A noter l'apparition de Michael Landes le temps d'un épisode, ce fut réellement sympathique.

Le tout est un véritable hymne à la déconnade. On ne s'ennuie pas. On rit. Vanessa si tu passes dans le coin, cette sitcom est faite pour toi ;)

J'ai envie de terminer là-dessus :

miranda,bbc,uk

Bilan : Une sitcom hors norme, drôle et rafraichissante. Nos amis anglais sont tellement doués. Que dire à part que j'ai hâte d'avoir la suite. J'ai envie de me bidonner.
J'ai même envisagé d'acheter les DVD et je crois que je vais craquer, ils ne sont pas si chers en plus ^^' !
Bref, je ne peux que vous conseiller ce petit bijou de grosse marade ;)

13/01/2013

Bones, saisons 1 à 7

327493MiniUSA.png

964283Bonesintegrale.png

2181705tv.png

bones,série complète,saisons & à 7

J'ai découvert la série sur le tard. J'avais cependant vu le pilot à l'époque de sa première diffusion en Septembre 2005 mais je n'avais pas accroché plus que cela. Estimant que j'avais assez de cop show à visionner, a posteriori je me rends compte que j'ai jugé trop rapidement la série.

En Août dernier, Lorna est venue passer quelques jours chez moi et c'est à ce moment là que j'ai finalement découvert la série.

Nous savions déjà que TJ Thyne (Jack Hodgins) et Eric Millegan (Zach Addy) étaient invités de Paris Manga & Sci-Fi Show. Cette raison m'a alors poussée à me pencher un peu plus sur la série et je savais que Lorna était une grande fan de la série. Lorna m'a alors gentimment prêté les deux premières saisons du show en DVD. Et là, ce fut le coup de coeur. J'irais même jusqu'à dire le coup de foudre. J'ai adoré. Et pourtant je partais avec des a priori sur David Boreanaz (Booth) pour moi il était Angel et c'est tout !

Le duo de choc Booth/Brennan m'a tout de suite conquise. Leur alchimie est évidente et ne fait pas un pli. Brennan a un côté Sheldonien que j'adore. Son côté "rationnalisons tout" est à tout à fait nouveau pour moi dans le cadre d'un cop show. Bien que la série soit assez éloignée de tout ce que j'ai pu voir par le passé dans le domaine policier. Ce n'est pas mon genre de prédilection mais là je dois dire que je me suis prise au jeu.

L'une des forces du show est sa galerie de personnages plus attachants les uns que les autres. J'ai eu un coup de coeur pour Hodgins, il est mon personnage préféré. Et avoir rencontré TJ Thyne me conforte dans ce choix. Sa relation avec Angela est tellement bien mise en scène, elle semble si réaliste, réalisable. [SPOILERS] Leur rupture m'a brisée le coeur mais leur mariage et la naissance du petit Michaël Vincent m'a enchanté. Ils sont parfait ensemble et tellement attachants [/SPOILERS].

Passons à une analyse par saisons/personnages si vous le voulez bien.

Zach est un personnage hors norme, un vrai Sheldon. Et la storyline de la saison 3 m'a énormément surprise. Quel choc ! Cela dit, c'était plutôt bien amené. Même si on sent que la grève des scénaristes a précipité l'achèvement de l'intrigue et c'est bien dommage car Gormogon était tout à fait terrifiant ; et un fil rouge relançait pas mal l'intérêt du téléspectateur.

Bon, je dois aussi vous avouer que j'ai une fascination concernant les tueurs en série, et ce tueur cannibale a quelque chose de dérangeant et pourtant fascinant à la fois. Tout ce qui tourne atour de la conspiration permet un développement nouveau concernant Hodgins. Toute l'équipe du Jeffersonian est amenée à se remettre en question et je pense que l'intrigue aurait pu être vraiment brillante si elle avait eu une saison complète.

Un nouveau personnage fait son apparition suite à l'internement de Zach : Camille Soroyan. Au début je dois dire que je ne l'aimais pas du tout et au fil des saisons je m'y suis attachée. Comme quoi le travail des scénaristes est important. Dans les bonus, j'ai vu que le personnage ne devait être présent que pour six épisodes et il a tellement plu que le personnage a été gardé.

Un autre psychopathe a fait son apparition en saison 2 et a bénéficié d'un développement sur le long terme : le Grave Digger. Il kidnappe et enterre vivantes ses victimes. Il s'en prend à Brennan et Hodgins dans un épisode à couper le souffle. Ils sont sauvés in extremis, et cela donner l'un des épisodes les plus palpitants de la série.

En saison 3, le psy de l'équipe débarque : Lance Sweets. Je n'avais rien contre le personnage mais au fil des saisons encore une fois je me suis attachée à ce personnage loufoque.

La 4ème saison marque l'arrivée de plusieurs internes, en vue de remplacer la place laissée vacante par Zach. On découvre alors des personnages plus atypiques les uns que les autres. J'ai adoré Vincent Nigel-Murray. 

Cette saison se clôture sur un cliffhanger assez surprenant car Brennan découvre que Booth est atteint d'une tumeur au cerveau. Le dernier épisode est génial, il nous propose une vie alternative à tous nos personnages.

La saison 5 pâtie un peu de ce cliff de fin de saison 4, Booth n'est plus le même et avoue ses sentiments à Brennan qui préfère en rester là. J'ai le coeur brisé. Tout l'équipe du Jeffersionan se sépare pour un an. Cette fin de saison m'a laissé un goût amer même si on assiste à la réunion de Hodgins&Angela, ainsi qu'au très bon centième épisode de la série.

En début de saison 6, on se demande comment tout ce petit monde va pouvoir être réuni à nouveau. Et c'est Caroline Julian (le procureur) qui fait revenir tout le monde afin d'aider Camille. Les choses ont bien changé, Angel et Hodgins vont devenir parents après une année passée à Paris. Booth a rencontré une femme au Moyen-Orient. Seule Brennan semble avoir stagné pendant ces quelques mois de séparation.

Le fil rouge de cette saison est un snipper qui devient totalement incontrôlable. Il tue le Grave Digger (une folle furieuse super intelligente), et s'en prend aux proches de Booth qu'il connaissait. C'est ainsi que Vincent Nigel-Murray décède me brisant le coeur en 1000 morceaux. Je ne m'y attendais pas du tout et j'ai pleuré pendant tout l'épisode. Du coup, ca m'a un peu gâché le rapprochement tant attendu entre Brennan et Booth.

La saison se conclut sur une bonne nouvelle bien qu'un peu rapide. Cela dit, cette storyline est poussée par l'état de l'actrice principal : Emily Deschanel.

La grossesse d'Emily Deschanel étant assez visible, elle occupe une bonne partie de la saison 7. Nous sommes donc privés de ce que l'on attendait depuis le début à savoir le rapprochement des deux personnages principaux. On se sent un peu lésé, ca va trop vite même si on sait que c'est l'état de santé de l'actrice qui a poussé le tout à la précipitation.  La qualité de cette septième saison en paye le prix fort. Elle est raccourcie et ne comporte que 13 épisodes. De plus, la fin de la saison aurait pu annoncer quelque chose de vraiment très bien mais encore une fois tout a été précipité et on a du mal à vraiment apprécier l'histoire sur Pelant. Cela aurait pu être un fil rouge bien plus intéressant.

Au final on sent que la série s'essouffle un peu et c'est bien dommage.

Bones est une série à part qui sait mettre en scène des intrigues originales. Son plus est clairement sa galerie de personnages riche et bien brossée.

J'ai pris énormément de plaisir à rattraper cette série et je ne regrette en rien mon incursion dans le domaine de l'anthropologie judiciaire. 

Je découvrirais sûrement les livres à l'origine de la série, par pure curiosité. Ils sont, parait-il, très différents mais je suis très tentée.

bones,série complète,saisons & à 7

Bilan : Une très bonne série servie par un casting extra. Les intrigues sont bien ficelées et savent passionner le téléspectateur malgré la multitudes de cop-shows qui existent. On reste en haleine et on a envie de savoir ce qu'il va se passer.

On vibre au rythme du Jeffersionan et de ces personnages.

Un vrai coup de coeur.

12/01/2013

TFSA : Les séries que l'on suit malgré nous

2237166144.jpg

Les séries que l'on suit malgré nous

Je suis une grande fan de séries, j'en suis beaucoup (trop) et parfois il y a des séries pour lesquelles je me demande pourquoi je poursuis à part la force de l'habitude.

1) The Vampire Diaries.

jouons un peu,tfsa,top five series addict,the vampire diaries,how i met your mother,grey's anatomy,house,arrow

Il y avait tellement de potentiel, il y avait du bon et arrivé à la saison 4 tout part en cacahuète. Je n'arrive plus à m'intéresser au triangle amoureux Damon/Elena/Stefan, aux Originaux, à Bonnie. Bref, la petite étincelle n'est plus là, dommage !

2) How I Met Your Mother.

jouons un peu,tfsa,top five series addict,the vampire diaries,how i met your mother,grey's anatomy,house,arrow

La série ne me fait plus autant rire qu'avant mais je ne peux m'empêcher de suivre les aventures de Lily, Marshal, Ted, Robin et Barney chaque semaine. Au fond, je pense que je suis quand même curieuse de savoir qui est la fameuse maman...

3) Grey's Anatomy.

jouons un peu,tfsa,top five series addict,the vampire diaries,how i met your mother,grey's anatomy,house,arrow

Au début j'étais passionnée par la série, j'aimais les personnages... Désormais je suis les saisons sur TF1 et en français, c'est vous dire à quel point la série a baissé dans mon estime.
Il y a encore de bonnes choses attention (le final de la saison 6 par exemple), mais les défauts ont pris le pas sur les qualités... 

4) House.

jouons un peu,tfsa,top five series addict,the vampire diaries,how i met your mother,grey's anatomy,house,arrow

Autant j'ai adoré les débuts, autant je n'arrive pas à finir la série. 8 saisons c'est beaucoup finalement, surtout pour une série qui a un schéma identique à presque chaque épisode.
La série me surprend plus que Grey's Anatomy, mais je ne sais pas j'ai perdu un peu la flamme. Je finirais, mais sans grande conviction je pense. 

5) Pour les nouveautés, je dirais Arrow.

jouons un peu,tfsa,top five series addict,the vampire diaries,how i met your mother,grey's anatomy,house,arrow

Je n'ai pas encore eu la flamme après 4 ou 5 épisodes. Je ne sais pas, je n'accroche pas. Et pourtant j'ai aimé Smallville, j'aime les superhéros, les bogoss, les enquêtes impossibles, toussa toussa mais là la sauce ne prend pas. Je poursuis mais sans grande conviction...

06/01/2013

Bilan 2012

903449Bilan2012.png

Comme chaque année retrouvons l'éternel bilan de l'année écoulée. Et cette année j'ai eu la brillante idée de me remettre à Listography, ce qui m'a permis de garder une trace de tout ce que j'ai regardé cette année. En effet, chaque année j'oublie la moitié des séries que j'ai visionné qui ne m'ont pas marqué plus que cela. Et vu que je ne suis plus très régulière dans mes articles Listography m'a sauvé ! Allez, c'est parti !

Les découvertes :

Ugly Betty 

Je sais que la série n'est pas toute neuve, mais je l'ai découverte cette année via une diffusion sur NRJ12 et j'ai adoré. J'ai pris énormément de plaisir à découvrir la série. Je l'ai englouti, car déjà la diffusion de NRJ12 par paquets de 6 ou 8 épisodes ce n'est pas très digeste mais après j'ai regardé par moi-même. J'ai vraiment adoré les deux premières saisons. Ensuite la série baisse un peu de qualité mais est toujours aussi attachante. Les guests qui apparaissent font plaisir à voir et il faut reconnaître que les personnages sont truculents.

Bones

Sur un coup de tête j'ai commencé à regarder la série fin Août grâce aux DVDs de mon amie Lorna. Et là coup de foudre immédiat. J'ai enchaîné les épisodes et début décembre j'avais rattrapé la diffusion US et la saison 8. 
Je suis tombée sous le charme de ce duo hors pair. Et pourtant ce n'était pas gagné car pour moi David Boreanaz était Angel et les "procedural" j'en avais soupé. Et bien figurez-vous que la magie a quand même opéré. 
La série n'est pas encore une fois de cette année mais c'est l'une de mes découvertes de l'année 2012 ! 

Les bonnes surprises :

Downton Abbey

Encore une fois je n'ai pas découvert la série cette année mais un week-end d'Automne bien montone je me suis relancée dans un revisionnage et la série a quand même une saveur particulière. 
L'image est magnifique, les personnages terriblement attachants (que dire de la Comtesse Douairière)?!
A l'heure où j'écris ces lignes je n'ai pas regardé le spécial Noël 2012, peut-être que mon avis sera plus mitigé... 

Teen Wolf

J'ai découvert la série cet été grâce à France 4 et je suis tombée sous le charme. J'ai enchaîné avec la saison 2 et ce fut encore plus un coup de coeur. Cette série me rappelle la trilogie du samedi avec Buffy contre les vampires, etc. Les personnages sont funs et surtout en saison 2. Et puis il y a de l'eye candy à tout va et pour tous les goûts (Derek *hiiii* Stiles *hiiii*).
Je dois dire que je n'étais pas chaude : une série de MTV mettant en scène des loup-garous ? Mouais ! Et je me suis bien trompée car j'ai adoré. 

Girls

Show diffusé sur HBO que je n'attendais pas et qui m'a surprise. Je me suis éclatée devant cette série. Sorte de SATC version femmes de 25 ans, pile dans la tranche d'âge où je me situe. Cette série me parle donc énormément... J'ai adoré, c'est cru, vrai, et ca n'est pas enjolivé pour les beaux yeux des téléspectateurs et tant mieux. Un petit OVNI de la télé que je ne regrette pas d'avoir regardé ! J'attends la saison 2 avec une certaine impatience...

Les déceptions :

Dexter (saison 5)

Cette année aura été une année placée sous le signe de Dexter car en début d'année 2012, j'ai rattrapé mon retard et j'ai regardé la saison 5 et la saison 6. Mais quelle ne fut pas ma déception avec cette 5ème mouture. Rien ne collait, le personnage de Lumen était insupportable, Dexter n'était que l'ombre de lui-même. Rien dans cette saison ne m'a plu à part peut-être la présence au casting de Maria Doyle Kennedy.

Les Oldies & rediff :

Une Nounou d'enfer (intégrale)

Cette année je me suis fait plaisir et j'ai regardé pour la énième fois l'intégrale de la sitcom de Fran Drescher. Je me suis bidonnée de bout en bout, je ne m'en lasse pas. J'ai beau connaître les gags ca me fait toujours autant rire.

Que dire de ce moment ;) :

Une sitcom drôle, rafraîchissante, bien qu'elle commence à dater désormais.

Ally McBeal (saison 1 à moitié de saison 4)

Ca m'a pris début décembre, je suis tombée sur la série sur Téva et je me suis dit que c'était le moment de revoir la série. J'ai englouti la série (même si à l'heure où j'écris je n'ai pas encore tout à fait fini mon revisionnage. Je me suis rendue compte que je n'avais pas vu les deux dernières saisons, je les découvre donc (oh je suis tombée sur qq épisodes de-ci de-là bien entendu mais à l'époque je n'avais pas M6 chez moi). Ally n'est pas mon personnage préféré, trop romantique au début, trop capricieuse en saison 2 et en saison 3 elle se tape un délire qui ne m'a guère plu. En ce début de saison 4, j'ai retrouvé un personnage bien plus attachant. Ce qui me plait ce sont les délires de chacun, notamment John. Le Biscuit un personnage tellement drôle et attachant. La galerie de personnages fait de cette série un petit bijou.

Les arrêts :

Pan Am (une seule saison)

Au début je n'étais pas très très fan et après je suis tombée sous le charme. J'ai regardé la série d'un coup. J'ai adoré. Je me suis prise au jeu et même si elle ne casse pas trois pattes à un canard, les costumes, les voyages tout cela m'a sorti de mon quotidien et c'est tout ce que j'en attendais. Puis retrouver Christina Ricci ca m'a fait plaisir, ainsi que Goran Visnjic.

Merlin

La série se termine, je le savais mais ca n'en reste pas moins un crève-coeur quand on arrive au bout. Je suis retournée sur le tournage et j'aurais toujours un lien particulier avec la série.
La fin est un peu controversée, mais ce que je retiens c'est 5 ans d'aventures à Camelot entouré de chevaliers plus charmants les uns que les autres. Gwaiiiiiine <3
La série s'achève car il était prévu qu'elle s'achève au bout de 5 saisons, c'est avec le coeur gros mais résigné que j'ai dit adieu à mes chevaliers et magiciens préférés... 

One Tree Hill

Cette année s'est terminée ma série guilty-pleasure OTH. Cerise sur le gâteau j'ai pu rencontrer le créateur de la série. Alors ceux qui ont lu ma critique de la saison 8 savent que je me lancais dans la saison 9 avec quelques appréhension car la série bénéficiait d'un season finale digne d'un series finale. Cela dit, j'aime tellement la série que la retrouver pour une neuvième saison me faisait quand même plaisir. Je n'ai pas pleuré à la fin de la série car ni Lucas ni Peyton ne sont dans le final (les acteurs craignent, quoique Chad Michaël Murray est revenu pour un épisode mais en cours de saison). J'aurais aimé de grandes retrouvailles, mais non ! Cela dit, la série garde son esprit et ca c'est génial. 
je ne vous cache pas que cela a été difficile de dire au revoir à la série au bout de 13 épisodes mais c'est mieux ainsi, la qualité n'était plus vraiment la même sur les dernières saisons. Les nouveaux personnages, bien que sympathiques, n'avaient pas le charisme des personnages que j'ai tant aimé. 
J'ai donc dit adieu à une série pilier pour moi encore cette année. 

***

En conclusion, cette année je n'ai regardé qu'un seul Jdrama (Love Shuffle), j'ai commencé plusieurs Kdrama (COMA, The Thorn Birds, Faith) que je n'ai pas fini je ne sais pas pourquoi. Il faut que je me reprenne en 2013 et que je me relance du côté asiatique. Ca ne va pas du tout. Je n'ai pas fait beaucoup de découvertes même si je reste très -trop- fidèle aux Etats-Unis. par contre j'ai décidé de regarder une série française pour 2013 (et oui grand changement) il s'agit de Les Revenants. J'espère consacrer un peu mieux mon temps aux séries. Je me suis encore une fois laissée "bouffer" par la diffusion en direct des US. Il est temps que je m'organise mieux... Mais le dilemme de tous sériphiles c'est quoi regarder ? Se lancer dans une série alors qu'on en a déjà un millier à voir !! Cela dit avec le Challenge Séries 2013 j'espère quand même me restreindre et me discipliner un peu.

Et vous quel est le bilan de votre année devant les séries ?

NB : En 2012 j'ai regardé 65 saisons complètes.