Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2012

Dexter, saison 6

327493MiniUSA.png552845DexterS06.png

Intégrale

4tv.png

Dexter vit désormais une vie de père célibataire maintenant que Cody et Astor sont partis chez leurs grands-parents, ce qui lui donne plus de liberté pour traquer les autres tueurs en série. Sa nouvelle cible est le Tueur de l'Apocalypse, rapidement identifié comme le professeur Gellar, un expert en théologie qui veut provoquer la fin du monde à travers ses meurtres. Suite aux manigances politiques de LaGuerta, c'est Debra qui se retrouve promue lieutenant contre son gré et en charge de cette affaire délicate. La promotion de Debra met à mal son couple avec Quinn, qui l'avait demandée en mariage mais a essuyé un refus.
Dexter découvre que Gellar est aidé par un de ses anciens élèves, Travis Marshall.


Synopsis : Wiki

Quand j’ai lancé la saison 6 de la série je ne savais pas du tout que Colin Hanks et Edward James Olmos faisaient partie du casting. Quelle ne fut pas ma joie en découvrant cette agréable surprise… Oui, oui j’ai kiffé et ce dès le début.
J’étais ravie de revoir Edward James Olmos depuis l’incroyable Battlestar Galactica (retrouvez mes articles ICI). Et puis Colin Hanks, il n’a pas changé d’un poil et est toujours aussi charmant bien que son personnage n’attire pas forcément que de la sympathie.

Je dois bien vous avouer que la saison 5 ne restera pas dans mes préférées, elle serait plutôt bien placée dans le top des ratages avec la saison 3. Après ca, je crois que j’aurais pu aimer n’importe quelle intrigue… Sauf que cette saison j’ai vraiment adoré l’intrigue. Le côté mystique, religieux accompagné d’acteurs que j’apprécie c’est la recette parfaite pour me plaire.

Cette saison donc, nous avons un nouveau tueur en séries qui rôde à Miami (il ne fait pas bon vivre là-bas dirons-nous, Ice Truck Killer, The Bay Harbor Butcher, Trinity et maintenant le Doomsday Killer)… Il se base sur la Religion chrétienne pour tuer des gens.
Nous avons affaire à un psychopathe fanatique qui a décidé de mettre fin aux tourments de la race humaine en suivant la parole divine, ou du moins ce qu’il pense être la parole divine.
Il met donc en scène ses meurtres sous forme de tableaux, assez flippant pour le coup. Il y a un schéma qui apparaît, et c’est avec la régularité d’une horloge suisse que notre tueur met en place son plan machiavélique.
Cette intrigue n’est pas trop mal menée, sauf vers la toute fin où ca part vraiment en cacahuète.
Le cliff de fin d’épisode 9 était géniale même si ca ne colle pas vraiment avec ce qu’il se passe dans les précédents épisodes.
[SPOILERS] Le cliff est digne de celui de Fight Club, je dois bien avouer que découvrir le cadavre de Gellar fut une sacrée surprise. C’est Travis qui se cachait derrière cette folie depuis le début. Il en vient même à tuer sa propre sœur. Il est sacrément cinglé le gars. A la fois bipolaire, schizo et sociopathe, il les collectionne à lui tout seul ! [/SPOILERS]
La résolution de la saison est pour le moins étonnante, je ne sais pas si je l’ai apprécié ou non. Le fait que le DDK donne du fil à retordre à Dexter n’est pas pour me déplaire (il a sacrément de miche notre ami serial killer).

Côté vie des personnages, il y a quelques raccourcis scénaristiques qui me sont restés un peu en travers… Notamment la disparition de la nounou incarnée par la sublime Maria Doyle Kennedy. On a lancé une mini-intrigue à ce propos la saison passée et plouf plus rien… On n’explique même pas son départ… On voit juste débarquer la frangine insupportable d’Angel. Ok ca c’est fait…
A côté de cela, la saison passée Angel et LaGuerta se donnaient une nouvelle chance et dans le season premiere BAM ils ont divorcé… Non mais sérieusement, ils prennent les téléspectateurs pour des abrutis ?!
On continue dans le n’importe quoi avec Quinn qui devient le boulet ultime de la série, juste parce qu’il s’est fait largué par Deb.
Tenez, parlons-en de Deb, c’est quoi ce délire autour du personnage. Je crois qu’elle remporte la palme cette saison. Elle devient Lieutenant en début de saison à cause des guéguerres politico-politiciennes entre LaGuerta et Matthews… Mais le pire c’est l’histoire avec la psy… OH MY GOD, comment en est-on venu à ca ?! Non mais sérieusement, les scénaristes ont-ils fumé le même crack que les scénaristes de Lost sur la saison 6 ?! Ses sentiments pour Dexter sont extrêmement dérangeants… Ils ne sont peut-être pas liés par le sang mais ils ont été élevé ensemble, c’est un chouïa glauque leur histoire… C’est digne d’un soap américain ou d’une telenovela…
Le fait qu’on fasse de Debra une nana aveuglée par ses sentiments pour son frère va forcément donner une solution facilitée du cliff de la saison prochaine. Elle ne pourra pas vendre son frère aux autres, on peut aussi compter sur le fait qu’elle saura pour sûr que le DDK ne reviendra pas pour sévir à nouveau…
Le nouveau personnage Anderson, ne sert strictement à rien cette saison. Il fait juste de la figuration… Tandis que Frère Sam vient semer le doute dans les croyances de notre serial killer préféré ! Je ne sais quoi penser de ce personnage. Ils ne font que passer mais pour autant ne font pas forcément évoluer les autres personnages…
Venons-en enfin aux stagiaires de Masuka : OH MY ! Il collectionne les weirdo quand même… Au début il prend la blonde aux gros seins car elle lui fait envie, pour ensuite se raviser et prendre un geek en puissance. Jusque là tout va bien, jusqu’à ce que la blonde pique la main en prothèse du Ice Truck Killer pour la revendre sur ebay ^^’ ! Main que va récupérer sans rien dire notre nouveau stagiaire : Louis… Il la renvoie à Dexter qui ne s’en aperçoit même pas dans le season finale. Alors j’ai envie de demander : à quoi bon ?! Si c’est pour laisser cet événement en suspend, à quoi cela a-t-il servi ?!
Bref, l’évolution des personnages ne fut pas le point fort de cette 6ème saison…

Bilan : Mon sentiment face à cette nouvelle saison de Dexter est un peu ambigu. J’ai adoré le tueur en série de la saison, le Doomsday Killer : génial ! La présence au casting de Edward James Olmos et Colin Hanks m’a ravie au plus haut point…
A côté de cela, je trouve que les scénaristes ont tué à petit feu ce qui était l’un des points positifs de la série : ses personnages. Seul Dexter reste à peu près lui-même (et encore ses doutes par rapport à la Religion sortent un peu de nulle part)…
Je vais continuer à suivre la série car je la trouve sympa mais il faut que les scénaristes se remettent un peu question, certaines choses doivent changer.
La série est d’ores et déjà renouvelée pour deux saisons de plus, je ne sais trop quoi en penser…


Les commentaires sont fermés.