Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2012

Dexter, saison 5

 

327493MiniUSA.png394891DexterS05.png

Intégrale

2tv.png

J’ai repoussé le visionnage de cette saison 5 je ne sais pour quelle raison, peut-être parce que j’avais beaucoup aimé la saison 4 et les échos que j’avais n’étaient pas géniaux… J’ai donc commencé cette saison 5 un an après avoir presque fini la saison 4…

J’ai désormais un rythme de visionnage différent pour la série. J’attends tous les épisodes et je visionne tout d’une traite… Cela me permet de ne pas trop m’ennuyer devant la série. Car il faut bien l’avouer cette saison n’est clairement pas la meilleure de la série.
Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, cela faisait un an que je n’avais pas regardé les aventures de Dexter, pour autant je ne peux pas dire que je sois extatique face à cette nouvelle mouture de la série…

Nous reprenons là où nous nous sommes arrêtés en saison 4, c’est-à-dire lorsque Dexter découvre son fils baignant dans une mare de sang qui provient de Rita… Elle a bel et bien été assassinée par Trinity et gît dans la baignoire de sa maison…
Dexter est complètement sonné par la mort de sa femme, il ne sait pas l’exprimer comme tout le monde et attire la méfiance de certains (Quinn par exemple). Il finit par remonter tout cela en se remettant en selle, mais cela part en cacahuète quand quelqu’un aperçoit Dexter en train de faire son business.

Je crois qu’on peut dire que c’est à partir de là que la série part en cacahuète… On afflige Dexter d’une partner in crime. Cette femme est la victime d’un gang de tarés qui kidnappe, torture et viole des femmes. Lumen s’en est sorti grâce à Dexter et finit par s’immiscer dans sa vie.
Elle nous le change un peu trop notre Dexter. Il devient un homme comme les autres en proie à ses désirs. Car s’il ne le voit pas tout de suite, il le sait comme tout le monde que ce qu’il recherche c’est une partenaire dans la vie. Finalement il tenait pas mal à Rita, sans jamais lui avoir avoué sa vraie nature !

Ce que je reproche à cette histoire, ce rapprochement, c’est que c’est un peu rapide. En effet, à peine Rita enterrée notre Dexter se jette sur Blondie.
C’était prévisible à 100 km à la ronde… Certes, une femme qui comprend enfin Dexter, qui l’accepte comme il est ce n’était pas une idée foncièrement mauvaise mais cela n’a pas été bien amené…
De plus, dès que son histoire fut finie elle prend la poudre d’escampette laissant notre Dexter comme un couillon.

Côté personnage secondaire, LaGuerta m’a agacé profondément. Son mariage avec Angel était une bonne idée mais le coup qu’elle a fait à Deb c’était vraiment naze…
Cette dernière sort avec Quinn, pourquoi pas, mais elle a tendance à se taper un peu n’importe qui notre chère Dab !
Les enfants de Rita, notamment Astor deviennent des boulets plus qu’autre chose et dégagent durant une bonne partie de la saison…
Agréable surprise, voir Maria Doyle Kennedy dans un rôle différent de celui qu’elle avait dans The Tudors. Elle interprète la nounou du petit Harrison.
Pour le reste, Mazuka est toujours aussi attaqué mais ca me fait délirer…

Cette saison j’ai quand même l’impression que Dexter fait un peu n’importe quoi. Il n’écoute pas son père, il se lance un peu à l’arrache oubliant son code pour quelques meurtres et notamment celui de Liddy qui s’approchait un peu trop de la réalité.
Il a de la miche notre ami aussi quand Deb débarque et découvre Jordan Chase mort sur une table avec les commanditaires derrière une bâche de plastique… Deb les laisse filer comme ca !
Facilité scénaristique, il est évident que Dexter ne se fera pas prendre avant la fin de la série…
Sachant que la série a été renouvelée pour 2 saisons, ce n’est pas avant la fin de la saison 7 que nous auront droit à une vraie fin…

Bilan : Une saison en demi-teinte, ce n’est plus vraiment ce que c’était… Heureusement mon visionnage m’a permis de ne pas trop laisser trainer la série. Je suis bien contente de passer à autre chose, le Dexter vengeur amoureux n’est pas celui que je préfère. Puis cette histoire de gang n’était pas géniale ! En plusieurs points, cette saison m’a rappelé la catastrophique saison 3…
Je suis déçue que Julie Benz ne soit plus au casting mais il faut bien que la série évolue…
Ca n’avance guère du côté des personnages secondaires, seul Dexter est mis en avant (et ce pour faire totalement n’importe quoi)…
Bref, je vais visionner la saison 6 mais peut-être pas tout de suite…

Commentaires

j'ai bien aimé la saison 5... par contre, je n'ai pas accroché à la 6.

Écrit par : Eirian | 12/02/2012

+1:
si tu n'as pas accroché à la 5, tu peux oublier la 6 tout de suite !

oui sur la saison 5 les intrigues (et personnages) secondaires sont à bazarder, mais il y a quand même une intrigue principale qui tient la route (ok il faut un peu tirer sur le personnage de Dexter pour la faire rentrer).

la saison 6, on a un début de pseudo réflexion sur le religieux et puis du grand n'importe quoi.

pour moi Dexter c'est fini à la saison 6 et je regrette de ne pas avoir pris cette décision en fin de saison 5...

Écrit par : Promeneur | 13/02/2012

@ Eirian : Moi c'est tout le contraire, j'ai préféré la saison 6 !

@ Promeneur : Bah écoutes, j'ai bcp aimé cette saison 6 même si évidemment ca n'a plus rien à voir...
J'ai préféré de loin l'intrigue de la saison 6 que ce côté pseudo-jusiticier de Dexter en saison 5 !

Écrit par : Nephthys | 18/02/2012

Les commentaires sont fermés.