Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2011

Being Human, saison 1

 

906147UKmini.png

585841BeingHumanS01copie.png

Intégrale

4tv.png

Being Human est une série anglaise de la BBC Three diffusée outre Manche depuis 2008… Le pitch est simple : trois colocataires vivent ensemble, un vampire, un loup-garou et un fantôme. 

Synopsis de Wikipédia pour cette 1ère saison :

La saison débute par un lendemain de pleine lune, alors que George se retrouve nu dans les bois, pendant que Mitchell l'attend patiemment dans une voiture avec des vêtements de rechange. Les deux amis décident d'emménager dans une vieille maison d'une rue tranquille de Bristol. Le loyer n'est pas cher et le propriétaire pas spécialement regardant sur l'identité de ses nouveaux locataires, ayant juste hâte de relouer la maison. Et pour cause, celle-ci se trouve déjà « habitée » par une charmante jeune femme, qui n'est autre que l'ex-copine du propriétaire, morte quelques mois auparavant au pied de l'escalier. George et Mitchell vont devoir cohabiter avec Annie, le sympathique fantôme, trop heureuse d'avoir de la compagnie et enfin deux êtres pas tout à fait humains qui puissent la voir.
Wiki

Cette série m’a été conseillée par Bloody Selena (cf lien dans ma liste de blog) cet été mais je n’avais pas eu le temps de m’y mettre…
J’ai donc essayé la série à mon retour d’Angleterre, j’avais besoin d’une série anglaise et quoi de mieux qu’une série anglaise qui parle de vampires, loup-garou, fantômes, etc ?! Bref, je me suis lancée dans cette première saison qui ne comporte que 6 épisodes d’une heure et j’ai littéralement dévoré la série… En une semaine j’avais fini la première saison !!
Ce que j’ai surtout aimé dans cette série (outre le très yummy Mitchell) c’est le traitement des sentiments des différents personnages… On n’essaye pas de nous montrer des personnages extravagants ou passifs, mais des gens qui se questionnent vraiment sur ce qu’il leur arrive…
Le ton de la série  est fantastique de prime abord mais c’est aussi sous l’angle du drama que l’on peut prendre cette série.
L’accent est mis sur l’évolution des personnages et pas uniquement sur le côté fantastique…
Il y a certes quelques scènes de transformation pour George, et quelque scènes bien sanguinolentes pour Mitchell mais ce n’est vraiment pas ce qui prime je trouve ici. C’est assez difficile à exprimer mais j’ai adoré cette série…

J’ai découvert une autre facette des séries fantastiques, et vous savez déjà que c’est un de mes genres de prédilection…
Je ne vais donc pas tarder à me lancer dans la seconde saison de cette série…

Bilan : Une très agréable découverte.
Tous les ingrédients du drama sont réunis sur fond de fantastique, que demande le peuple ?
J’aime beaucoup tous les personnages de la série et je vais me lancer très rapidement dans la seconde saison de la série…

 

Commentaires

Et bien je vais m'y mettre alors vu les compliments élogieux. Mon problème avec ces séries de vampires/loup-garous c'est que c'est surtout à base de flirt de lycéens, et il y a tellement d'autres choses a exploiter dans une série fantastique que d'amour impossible stéréotypé. Puis si tu dévores une série dont les épisodes durent une heure, c'est que c'est très prenant, car je trouve la durée à peine trop élevée pour des séries.Mais bon si la série est excellente on ne va pas se priver de 15 minutes de plus.

PS: Nephie, question complètement débile, mais je viens de revenir alors je demande; les 4 télés bleues sur 5 colorées en haut de ton article, c'est un système de notation ou aucun rapport?

Voilà, a bientôt.

Écrit par : Jerem | 09/11/2011

Ici il ne s'agit pas du tout d'adolescents c'est pour cela que c'est différent et bien plus sympa...
Les épisodes plus longs ne me dérangent pas sachant que je regarde sans mal des kdramas avec des épisodes de plus d'une heure...

Oui c'est ca c'est la notation, tu n'as pas vu la note où je l'explique c'est pour ca...

Écrit par : Nephthys | 20/11/2011

Les commentaires sont fermés.