Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/09/2011

SFU, saison 3 épisode 8

995590SFUS03copie.png

Episode 8 - Tears, bones and desire :

Le mort du jour est un peu particulier, il semble être une espèce de gourou marié à 4 femmes (officieusement bien entendu). Il est entouré de femmes et d'enfants...
Ils ont leur propre religion, croyance. Ils vivent selon leurs préceptes et c'est ce que Ruth admire. A noter la présence d'Amanda Foreman plus connu pour son rôle de Meghan dans Felicity ou de Carrie dans Alias... Depuis Felicity, je la vois partout cette actrice, lol !
Il y a aussi Cheryl White que l'on a pu voir dans des séries comme Everwood ou Urgences par exemple...

Pour une fois Lisa ne m'a pas insupporté bien que le fait qu'elle ait décidé d'aller voir à l'improviste Brenda était assez incongru de sa part...
Elle se prend un rendez-vous pour un massage plus par curiosité maladive que pour se faire plaisir. Ainsi, elle obtient son rendez-vous et prend plaisir à se faire dorloter par Brenda (vous n'imaginez pas à quel point je rêve d'un tel massage pour essayer)... Cela la change tellement que Nate bave comme un toutou en rentrant chez lui le soir... Il se taperait bien sa femme et comme Lisa le disait en début d'épisode, tout cela est dû à la Brenda's vibe...
Ah Brenda un personnage à part et qui est trop mis de côté en cette saison et pourtant Rachel Griffiths nous éblouit à chaque passage devant la caméra ! (non, non je ne suis pas une fan acharnée de l'actrice Australienne, point du tout).

La partie de paint ball avec David, Keith et les 2 amis homos de ces derniers m'a bien fait marrer surtout le « welcome to my party baby ! » de Keith, qui résonne comme une belle vengeance par rapport à la petite fête de Terry.
Un personnage qui va semer un peu le trouble entre David et Keith apparaît il se nomme le Sergent. Ce dernier s'invite chez David et Keith et ne s'arrête pas au pas de la porte... Il s'invite dans le lit des deux tourtereaux. J'avais jamais imaginé une partie à trois, avec trois mecs, cela dit c'est normal étant donné que je suis une fille et hétéro de surcroît. M'enfin la série sait encore surprendre, c'est ce que j'aime.
Bref, Keith paraît très en forme après cette petite private party et cela exaspère un peu David, on peut le comprendre, ils faisaient de grands progrès et cela va peut être ralentir un peu les choses entre eux...

Concernant Claire, OMG je vois se profiler à l'horizon gros comme une maison une future relation (quelle qu'elle soit) entre Russel le petit ami de Claire et Olivier. Dès que l'ex assistante d'Olivier a sous-entendu qu'il aurait une muse masculine cette année on est forcé de penser à Russel et c'est bien dommage car c'est un personnage que j'aimais bien et qui faisait de Claire un personnage un peu moins « boulet bougon » que d'habitude... Bref, ca ne m'intéresse plus autant que cela. Le personnage d'Olivier était intéressant au début mais il devient gavant à force...

Enfin, venons-en à Ruth qui m'a encore fait rire dans cet épisode. Elle me fait triper avec Arthur, on sait depuis quelques épisodes maintenant qu'elle a le béguin pour le stagiaire et ils se tournent au tour pire encore que des adolescents. Ils finissent par s'avouer à demi-mots leurs sentiments mais je ne sais pas trop où tout cela va mener déjà en partie à cause de la grande différence d'âge entre les deux puis il faut avouer qu'Arthur est vraiment space...

Et enfin, j'oubliais les Diaz. Vanessa coule complètement depuis la mort de sa mère et Federico commence à comprendre qu'il doit aider sa femme à avancer et surtout qu'elle doit se faire aider.
Le coup des poux est pas top, d'autant que les poux choisissent toujours des têtes bien propres et bien saines pour se poser... C'est une fausse croyance de penser que les poux aiment les têtes sales ! Parole de scout ! ;)

Bilan : Certaines story-lines sont intéressantes d'autres beaucoup moins, il y a du bon et du moins bon mais je ne m'ennuie pas et c'est le principal. Je pense aussi que le fait de regarder en accélérer la série joue beaucoup sur mon appréciation.
Claire va encore se boulétiser dans les épisodes à venir, quel dommage.
Ruth est trippante en adolescente flirtant avec le stagiaire.
David et Keith ont encore pas mal de choses à régler mais j'espère franchement que cela va aller mieux entre eux.
Lisa flippe d'être comparée à Brenda, ce qui lui fait faire des choses un peu bizarre mais au final elle a été moins boulet que par le passé !

Publié le 26.03.2008

Les commentaires sont fermés.