Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2012

SFU, saison 4 épisode 11

163204SFUS04.png

Episode 11 - Bomb Shelter :

Avant dernier épisode de la saison, et mon sentiment sur cette saison 4 se poursuit. Je regarde toujours avec autant de plaisir la série mais il manque l'étincelle que j'avais durant la saison 2. Il n'y a pas de personnage à claquer comme Lisa dans la saison 3 mais au niveau de l'exploitation des personnages ca revient au même, sauf pour Ruth qui a beaucoup évolué en saison 3.

Bref, Claire a composé de belles photos et voilà qu'elle se prend la tête avec Russell car ils ont eu l'idée ensemble. Je ne saurais dire ce qui m'énerve le plus ici, l'égo un peu gonflé de Russell ou le fait que Claire n'accepte pas de partager un peu son moment de gloire. Ce n'est pas grand-chose de mentionner que Russell l'a aidé à élaborer un nouveau concept pour ses photos. Reste que l'Art est très subjectif.
Jimmy a donné quelques photos de Claire à sa galerie et marchand d'Art trouve son travail très intéressant, gageons que nous entendrons parler encore de Russell dans l'épisode suivant avec cette histoire de concept partagé.

David est dans la m**** jusqu'au coup. Après son épisode agressif, le gars veut le poursuivre sur des motifs somme toute très exagérés mais ca c'était évidemment ce qui allait arriver... Il veut 500 000 $ de dédommagements.
Mais voilà que le gars en question est attiré par Keith. Ce dernier se dévoue pour coucher avec lui afin qu'il laisse tomber les charges.
C'est bien une story-line que je n'imaginais pas voir ici. Ce n'est pas que ca m'a choqué, mais disons que David et Keith se sont vite laissés conquérir par cette idée, sans broncher comme si c'était un passage obligé, que c'était banal, alors que pas du tout...
Puis je sens Keith assez blasé depuis quelques épisodes.
La fin d'épisode cela dit remet un peu les pendules à l'heure, la police a peut être trouvé l'agresseur de David.

Ruth et George travaillent sur leur couple. Ruth propose à George d'aller à un séminaire pour les couples, ce qu'il accepte. Ce qui m'a fait flipper dans cette story-line c'est le côté terrifiant que développe George. Ruth ne se rend pas tout à fait compte je pense, mais il devient carrément effrayant son mari. Il s'attend à une grosse catastrophe, il fait donc des réserves à outrance. Et lorsque Ruth lui montre qu'ils ont un abri anti-nucléaire, on croit voir un gamin sous le sapin de Noël le matin du 25 Décembre. Il est vrai qu'il faut se sentir concerner par le sort de notre planète, etc mais de là à faire flipper toute la famille, non ! Bref, il commence un peu à m'agacer, j'espère qu'il va évoluer un peu et s'intéresser un peu plus à sa femme plutôt qu'à leur réserve d'eau.

Rico et Vanessa, statu quo.

Nate et Brenda poursuivent leur petite idylle. Brenda arrive même à mettre dans la tête de Nate la possibilité de faire un bébé à deux... il n'est pas contre, jusqu'à ce que Barb vienne foutre le brin. Et même si je trouve cette idée de bébé un peu soudaine, je trouve que ressortir Lisa encore une fois en blocage contre Brenda devient trop facile. Elle est morte, Nate est passé à autre chose, basta. Mais malheureusement, je crois que l'on ne va pas s'arrêter là avec cette histoire de Lisa et ses fausses cendres.
Ce n'était pas une mauvais idée de remettre ca sur le tapis, mais nous faire croire que Nate va perdre la garde de sa fille, ca vire au n'importe quoi...

J'oubliais la mère de Brenda qui se fait enlever l'utérus et qui le vit très mal. Elle m'a fait délirer avec son Olivier de copain qui ne pense qu'à la sauter coûte que coûte... Cela a tout de même permis de réconcilier Brenda et son frère Billy.

Bilan : Un épisode un peu trop dans l'excès pour certaines histoires comme celle de George ou des fausses cendres de Lisa. Cela dit, dans SFU tout se justifie et la pilule passe bien.
Le côté égoïste et paranoïaque de George m'agace car j'adore Ruth, c'est un personnage que je trouve tellement intéressant, différent, étonnant...
Nate et Brenda sont un peu entre 2 eaux, ensemble mais il y a encore Lisa qui se met entre eux.
Claire a réussi à faire quelque chose de son art et va être exposée, une consécration mais qui sera certainement entachée par Russell...

Publié le 20.06.2008

Les commentaires sont fermés.