Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2011

The Walking Dead, saison 1

twdcopie.png

Intégrale :

 

3tv.png

 

The Walking Dead était l’une des séries les plus attendues de cette fin d’année 2010… A grand renfort de publicité, la série a débarqué le 31 Octobre 2010 sur AMC… La date n’a donc pas été choisie au hasard : Halloween, la soirée parfaite pour une série qui a pour thème les zombies !

Le pitch ? A l’instar de 28 jours plus tard (long métrage britannique ayant le même temps), un homme se réveille dans un hôpital complètement vide et découvre la ville qui est complètement désertée… Il apprend très vite ce qu’il s’est passé : les gens se sont transformés en zombies et errent à travers la ville…
Où qu’ils aillent les zombies sont partout et en majorité…
La question qui se pose est la suivante : que faire quand la planète entière déraille et perd pied ?

Nous découvrons donc Rick Grimes, le personnage principal interprété par Andrew Lincoln, se réveille après un coma dans un hôpital désert… Tout est sans dessus-dessous. Toute sa découverte se fait dans un silence de mort…
Il découvre des inscriptions curieuses sur les murs de l’hôpital, puis il découvre des milliers de corps en décomposition. Il se dirige vers sa maison afin de voir si sa femme et son fils y sont toujours, mais ce n’est pas le cas…
Il tombe nez-à-nez avec un mort-vivant et est sauvé de justesse par un homme et son fils…
Après la découverte de chacun, Rick décide de partir à Atlanta pour voir si sa femme y est (il y aurait un camp de réfugiés là-bas)…
S’en suit alors une drôle de découverte : Atlanta vide à l’image de New York dans Je suis une légende… Et puis BAM les zombies débarquent par milliers…

J’ai beaucoup aimé le 1er épisode, je l’ai trouvé prenant. Cela dit, par la suite ca se gâte un peu… Par exemple j’ai détesté le personnage de Sarah Wayne Callies Lori Grimes, la femme de Rick. Son mari aussitôt trépassé elle se tape son meilleur ami et coéquipier ! Vive la correction ! Que dire de Shane Walsh (Jon Bernthal) ? il est insupportable au fil des épisodes, il devient sacrément con oserai-je même dire…
Mon personnage fétiche c’est Glenn, je le kiffe ! Il m’éclate, il a du courage et il me fait rire (le coup de la gueule de bois)…

L’ambiance générale de la série est très sombre, c’est pessimiste comme pas deux… Ce que je n’ai pas ressenti dans Je suis une légende par exemple…
Là, nous avons droit à des êtres humains sacrément mal dans leur peau… Certes le monde s’écroule mais n’est-ce pas dans ses moments-là qu’il faut garder espoir ? Afin de ne pas sombrer dans la folie ?
Il manque ici un traitement un peu plus positif de la fin du monde… Ils sont ensemble, combattent les « walkers » ensemble mais pour autant il serait tous prêt à mourir dès que l’occasion se présente… Bizarre !

De plus nous avons droit à des personnages assez caricaturaux, le vilain méchant raciste (Merle), le black de service (T-Dog), le bon flic (Rick), la blonde un peu neuneu (Amy), le geek (Glenn), la femme battue qui ne dit rien (Carol), etc, etc…
Je ne connais pas du tout le comic, je ne peux absolument pas comparer… Cela dit, un effort dans le brossage des personnages aurait été appréciable !

Il m’aura fallu un sacré moment avant de faire le lien concernant Laurie Holden (Andrea), elle a joué dans The X-Files elle y interprétait Marita Covarriubias… Faut dire que Marita était bien plus « froide » qu’Andrea…

Tout n’est pas à jeter attention, la réalisation est soignée, les maquillages sont excellents et les plans de la ville abandonnée sont impressionnants ! Le suspens est bien géré, cependant l’équilibre entre action et moment calme n’est pas encore tout à fait acquis…
La série pêche par son excès de « je suis une série du câble il faut que j’en mette plein la vue »… C’est dommage mais je fonde beaucoup d’espoir pour la suite. La série a d’ores et déjà été renouvelée pour une seconde saison de 13 épisodes (soit plus du double)…

Bilan : Une série sympa mais qui se la joue un peu trop sérieuse par moment… Il manque une légère touche d’humour afin de décompresser et rendre l’atmosphère moins pesante…
Certains personnages sont attachants d’autres beaucoup plus irritants.
J’aime bien le côté zombie VS humains et j’attends des confrontations plus régulières… Les questionnements des uns et des autres me pèsent un peu.
Je serai présente pour la 2nde saison, la série a du potentiel reste à voir s’il sera bien exploité.

Commentaires

J'avais pas ressenti le désespoir et le côté pessimiste si profondément au point de le noter, mais ça ne m'étonne pas. C'est caractéristique de Frank Darabont, il y avait le même ton, le même côté désespéré dans The Mist. Donc ça fait encore un point commun avec les 2 oeuvres.

Comme je l'ai dit ailleurs, plus ça allait, moins ça devenait intéressant. A cause de trop de clichés, de caricatures, de déjà-vu, plus ça allait, plus je m'emmerdais devant.

En plus, certaines scènes m'ont semblé totalement gratuites, uniquement là pour montrer qu'on était sur le câble. Décidément, AMC n'est pas prête / près d'être HBO.

Écrit par : KNIGHT | 16/01/2011

Je ne connais pas Frank Darabont donc je ne sais pas ce que donne son univers cela dit le côté pessimiste n'est pas ce qu'il y a de meilleur à exploiter...

J'irai pas jusqu'à dire que je me suis emmerdée, c'est trop fort mais ca n'a pas été la révélation que j'en attendais...

Ah ca The Walking Dead n'est pas la seule série du câble a avoir des scènes gratuites typiques du câble, c'est le mal qui règne en ce moment sur toutes les séries du câble !

Écrit par : Nephthys | 16/01/2011

Oui, j'ai parlé un peu trop vite, Alan Ball en joue aussi dans True Blood, qui est sur HBO.

Frank Darabont a aussi réalisé, si je ne me trompe pas, La Ligne Verte.

Écrit par : KNIGHT | 16/01/2011

Passé le bon premier épisode et quelques sursauts dans les suivants, j'ai été relativement déçu par la série, que j'attendais forcément... Les personnages ne sont pas attachants pour deux sous et ça manque de tension bien trop souvent. Savoir qu'il y a 13 épisodes pour la saison 2 n'est d'ailleurs pas pour me rassurer... En fait, la série se montre vraiment intéressante quand il y a les zombies... Et c'est pas souvent le cas ! Arf.

Écrit par : Nakayomi | 17/01/2011

D'où mon expression, " à doses homéopathiques "... En plus, les interventions des zombies sont surtout là pour faire avancer l'histoire, sinon, que de temps morts...

Les personnages peu attachants, c'est aussi un sacré problème... Je ne me suis attaché à aucun d'entre eux, je me fiche bien de ce qui peut leur arriver, ça n'aide pas.

Écrit par : KNIGHT | 17/01/2011

@ Naka : Le 1er épisode était brillant franchement, mais vive les déconvenues par la suite...

Écrit par : Nephthys | 22/01/2011

Les commentaires sont fermés.