Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2009

Urgences, saison 13

URGENCES - saison 13 :

Intégrale :

L'intérêt pour la série baisse de saison en saison, j'en veux pour preuve la baisse significative des audiences aux USA...
J'ai continué à suivre la série plus par habitude que par curiosité. En effet, je trouve qu'après la disparition petit à petit de tous les ténors du show, la série a perdu en saveur.
Je me souviens avoir attendu frénétiquement en compagnie de toute ma famille les inédits d'Urgences le dimanche soir, même si la diffusion de la nouvelle saison rimait avec rentrée (fait beaucoup moins plaisant par nature).

Enfin bref, cette saison 13 n'était ni brillante ni catastrophique. J'ai beaucoup aimé le développement (et ce depuis la saison 12 déjà) du couple Luka/Abby. Ils sont fait pour être ensemble ces deux là, et puis le fait qu'ils aient un bébé ensemble ne peut que me ravir.
Néanmoins d'autres story-lines comme celles de Neela-Gates-Ray ou encore Pratt ne m'ont pas le moins du monde intéressées...Je trouve qu'il manquait un petit quelque chose.
Pour la 1ère fois depuis l'apparition du personnage de Morris, il ne m'a pas saoulé outre mesure... Il est le boulet par excellence, mais j'avoue que durant cette saison je l'ai un peu moins ressenti.
Parallèlement le personnage de Hope qui débarque est à des années lumières du rôle de Busy Philipps dans Dawson... Son côté religieux m'a particulièrement gêné, même si c'est un comportement commun aux US.
Sam, je crois que je n'ai jamais vraiment apprécié ce personnage, elle n'a pas le charisme d'une Carol Hathaway ou encore d'une Abby (encore infirmière). Son fils est un boulet de première, il fait conerie sur connerie. Et Sam finit par tuer le père de son enfant en début de saison, sans être inquiétée. Même s'il l'avait cherché je trouve cela un peu extrême comme situation. Elle finit par placer son fils dans une institution car elle n'arrive plus à le canaliser.
Les fins de saison de ER sont toujours époustouflantes (pas toujours pour le meilleur mais bon...) Encore une fois le final est quelque peu troublant.
J'ai beaucoup aimé le mariage de Kovac et Abby... Même si je sais que le départ de Luka en fin de saison n'augure rien de bon... A la fin de l'épisode du mariage, Ray se fait percuter par un camion et on découvre un peu plus tard qu'il a dû être amputé des 2 jambes :S . Tout est de la faute de Neela, il l'a attendu, lui a laissé le temps de faire son deuil, il a été là pour elle tandis qu'elle jouait les égoïste et veuve éplorée auprès de Gates. Le personnage de Neela est devenu complètement antipathique au cours de cette saison. Je ne ressentais même pas un peu de pitié pour elle, rien. Son personnage est comme inutile.
Revenons en aux fins de saison « made in ER », elles ont toujours des cliffhangers de malade, stressant à souhait... Celui de cette année est cependant moins bon que celui de la saison 12. On voit Neela écrasée par une foule en panique lors d'une manifestation contre la guerre en Irak... Et il y a Gates qui essaye, à contre-courant, de la sauver... Va-t-elle s'en sortir ? Que va-t-il se passer ? Ce sont des questions qui se posent forcément mais auxquelles je n'attends pas avec frénésie une réponse immédiate.
Dans cette saison, je regrette le départ de Kerry Weaver qui était un pilier des Urgences du Cook County. Encore une figure centrale de l'hôpital qui se fait virer sans ménagements.

Bilan : Une saison en demi-teinte. Une story-line Luka/Abby intéressante et quelques cas médicaux touchants, mais rien de bien transcendants...
Je n'arrive plus à retrouver l'ambiance d'antan, je ne m'attache plus à un personnage, à vouloir savoir tout de ce qui se passe dans sa vie sentimentale ou professionnelle.
Beaucoup de personnages sont sans saveur... Et je pense qu'il faudra bientôt arrêter les frais car c'est un mythe que l'on est en train de détruire...

Publié le 21.08.07

Les commentaires sont fermés.