Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2009

Firefly & Serenity

Bannière Firefly+Serenity.jpg

Firefly (intégrale de la série) et Serenity (film) :

Alors déjà je n'étais pas très tentée par la série pour commencer, j'en avais à peine entendu parler. La seule chose qui pouvait m'amener à regarder était le fait que la série soit signée : Joss Whedon. Je sais que ce n'est pas forcément un gage de qualité mais tout ce qu'à fait Joss pour la télé m'a plu... (C'est pour cela que j'attends Dollhouse au tournant ^_^). Bref, j'ai mis le temps avant de me pencher sur la série.

Petit focus sur la série et son parcours : elle a été diffusée au Etats Unis entre Septembre et Décembre 2002 (wow j'étais en 1ère à l'époque ^_^ (oh le coup de vieux, humm, bref) sur la FOX. Malheureusement, la série n'a pas trouvé son public et la chaîne n'a même pas daigné diffuser les 3 derniers épisodes. Ne parlons même pas de l'ordre totalement anarchique que la chaîne a fait subir à la série... Ajoutons que la case choisie pour la diffuser n'était pas très engageante puisqu'elle est appelée Friday Night Death Slot (case du vendredi de la mort), plusieurs séries se sont brûlées les ailes et dans le tas il y en a une paire que j'ai apprécié : Killer Instinct, Fastlane, il y a aussi les Lone Gunmen ou Dark Angel par exemple...

La série recevra cependant 2 Emmy awards pour les effets spéciaux (qui sont vraiment bien faits).
Mais le sort de la série ne s'arrête pas là. La vente des DVDs est une vraie réussite, il se forge une grande communauté de fans appelé les « Browncoats » (merci Tite Souris pour l'info ;) ) qui voue un culte à la série. Joss Whedon n'ayant pas le cœur à laisser filer son « bébé » (et avec l'appui des fans), donne aux fans un beau cadeau : un film. Ce film s'appelle Serenity et il offre une « conclusion » à la série. Certes je ne le considère pas vraiment comme une véritable fin mais c'est toujours mieux que le dernier épisode de l'unique saison de la série.

Au niveau du casting on retrouve Nathan Fillion (vu dans Buffy ou plus récemment dans Desperate Housewives), Gina Torres (Anna Espinosa d'Alias, il m'a fallu du temps avant de faire le rapprochement, les cheveux lisses la change vraiment ^^, Angel, Cleopatra 2525, etc), Summer Glau (4400), Morena Baccarin (L'Orici de SG1, HIMYM, etc...), Jewel Staite (SGA, Coeurs Rebelles), Adam Baldwin (X-Files), Alan Tudyk, Sean Maher et Ron Glass.
Il y a pas mal de guests de séries comme Richard Burgi, Mark A. Sheppard, Doug Savant, ou encore Melinda Clarke...
Je dois bien avouer que le casting est vraiment pas mal et je suis surprise de l'alchimie qu'il y avait...

Nous sommes 500 ans après notre époque dans l'Union des Planètes, un gouvernement mit en place après la guerre civile. La série nous fait suivre les péripéties de l'équipage du vaisseau Serenity, commandé par le capitaine Malcolm Reynolds, qui combat le nouveau gouvernement. Ils volent dans des planètes excentrées pour éviter les radars de l'Alliance (de l'Union des planètes).
Description par Sérieslive.

Le capitaine Malcolm Reynolds est un vétéran endurci, qui eut le tort de choisir le mauvais camp dans la guerre galactique. Les armes se sont tues, l'ordre règne sous l'autorité de l'Alliance, et Malcolm le rebelle s'est lancé dans de nouvelles aventures aux commandes du vaisseau Serenity. A l'école des futures élites, la jeune River manifeste également une farouche indépendance d'esprit. Ses facultés télépathiques et ses dons de lutteuse inquiètent les dirigeants. Ceux-ci ont choisi de mettre l'adolescente au secret. Une équipe médicale s'efforce de modeler son esprit et de juguler ses "mauvaises tendances" par l'administration de drogues. Lorsque son frère, Simon, l'extrait de force du Centre de Conditionnement et se réfugie avec elle à bord du Serenity, le régime confie à son meilleur limier, l'Opérateur, le soin de les neutraliser...
Synopsis du film par Firefly Series-France

Alors qu'est-ce que j'en ai pensé ? Et bien figurez-vous que j'ai adoré. Dès qu'on passe le côté un peu choquant du mélange Western/SF - USA/Chine, on retrouve vraiment la « patte » Joss Whedon...

On s'attarde sur les personnages, leurs psychologies, leurs vécus, leurs façons d'être. On a nous aussi l'impression d'être à bord du Serinity. L'humour est présent, et certaines situations m'ont fait vraiment rire, plus particulièrement dans l'épisode 8 « De la boue et des hommes » (« Jaynestown » en VO) lorsque River rend visite à Book et qu'il a les cheveux détachés et en pétard et qu'elle part en courant morte de trouille. J'ai ri pendant 5 bonnes minutes, j'ai même dû stopper le dvd tellement je riais et je n'arrivais plus à suivre le fil de l'histoire...

Notons que Firefly est une série de SF qui n'a pas un seul alien ^_^ aussi étonnant que cela puisse paraître ca fonctionne plutôt bien au final. J'ai regardé toute sorte de série de science fiction, et la plupart ont leurs aliens... Alors quand dans la série ils font référence à une possible autre existence, j'ai beaucoup aimé...

Alors certes, l'univers n'a pas eu le temps de se mettre en place en 14 épisodes (15 si on divise en 2 le pilot) mais on sent vraiment qu'il y avait du potentiel. Et c'est en cela que l'annulation est frustrante. Se dire que la série pouvait développer un univers et se créer une communauté de fans aussi grande que celles de Buffy ou Angel...
J'ai été frustré de la sorte avec une autre série, qui ne se situe pas du tout dans le même genre : Young Americans. Parfois, les chaînes m'exaspèrent...

Bref, j'ai bien aimé le personnage de Kaylee un peu naïve mais toujours pleine d'entrain. De toute façon, je crois que quand on apprécie la série, on apprécie tout le cast. Nathan Fillion (Malcolm ‘Mal' Reynolds) m'a bluffé en héros hors norme qui devient brigand afin d'éviter l'Alliance et pouvoir survivre après la défaite de son camp. Zoé est une femme forte et ce dès le début. On apprend dès le premier épisode qu'elle est mariée à Wash, le pilote, et non pas comme on aurait pu l'imaginer avec son compagnon de guerre Malcolm... Wash est comme je le disais le pilote du vaisseau et son sort dans le film m'a brisé le cœur... Enfin, Inara est un personnage énigmatique, c'est une courtisane, une femme de compagnie. En gros c'et une prostituée sauf que dans leur monde la prostitution est tout à fait légale...
Ensuite, les 3 autres personnages qui se greffent à l'action arrivent en même temps que nous sur le Serenity. Il y a tout d'abord l'homme d'église Sheperd Book et Simon Tam, plus tard on découvrira qu'il a « emporté » sa petite sœur (River) à bord clandestinement...
Book est un peu la voix de la raison à bord, tandis que Simon est le médecin du Serenity. Quant à River elle est tout à fait hors norme et un peu folle. Elle a été torturé, si l'on peut dire, par le gouvernement et son frère l'en a extraite pour la sauver. Summer Glau est extraordinaire dans ce rôle, elle sait jouer à merveilles les gamines atteintes flippante à souhait... Simon est un homme très propre sur lui, très poli qui ne cesse de prendre soin de sa petite sœur. Kaylee aura le béguin pour lui.
J'ajouterai enfin que le vaisseau Serenity est lui aussi un personnage clé de la série. Sans lui notre fine équipe n'aurait jamais été réunie et sa forme d'oiseau est vraiment bien trouvé et très sympa, je trouve que ca la personnifie...

Je me suis laissée prendre par l'univers même si le début est un peu long à se mettre en place, j'ai littéralement dévoré la série en moins d'une semaine *honte*... J'ai regardé Serinity le film, et les effets spéciaux y sont beaucoup plus aboutis mais on y retrouve l'univers de la série intact...

Je voudrais m'attarder un peu sur la musique, au début j'ai été un peu surprise mais j'ai été petit à petit conquise. Whedon a réussi à créer un univers télévisuel unique mais la bande son n'est pas en reste... La musique est empreinte de western mais aussi d'un côté un peu chinois. On pourrait penser de prime abord que ca ne fonctionnerait pas et franchement la BO est bluffante.

A propos des bonus, ils sont extrêmement fournis. On a droit à :

  • Des commentaires sur les épisodes Serenity Part 1 & 2, The Train Job, Shindig, Out of Gas, War Stories, Objects in Space, and The Message
  • Scènes coupées de Serenity, Our Mrs. Reynolds, Objects in Space
  • Featurettes: "Here's How How It Was: The Making of Firefly," "Serenity: The 10th Character," "Joss Tours the Set"
  • Alan Tudyk's audition
  • Gag reel
  • Joss sings the Firefly theme
  • Bonus cache : Adam Baldwin sings "Hero of Canton"

Pas mal quand même ?
Le seul point noir, c'est qu'il n'y aucun sous-titres pour les bonus, et pas de sous-titres VF pour les épisodes. Pour quelqu'un comme moi qui aime découvrir les séries en VOST c'est vraiment dommage, non pas que la VF soit mauvaise, mais c'est toujours intéressant de voir la véritable version...
On apprend dans le making of qu'apprendre quelques mots en chinois fut dur (et Jewel Staite nous gratifie d'un « c'était plus dur que le français, j'aurais préféré que ce soit du français »), que Jewel Staite à dû prendre 10 kg (20 Lbs) pour avoir le rôle car Joss ne voulait pas d'une fille qui a l'air anorexique... On apprend des tas de choses vraiment excellentes. On voit que Joss tenait à ce projet, il qualifie la série de « bijou » et je suis assez d'accord...

En somme, je ne peux que conseiller la série si vous êtes fan de Joss Whedon et que vous aimez la science fiction.
N'ayez pas peur d'être frustrée, car quand on regarde la série on aurait aimé qu'il y ait plus que 15 épisodes et un film !

Bann Serenity.jpg
Bonus, vidéos :
Le générique, très beau visuellement :
Un trailer :

09:00 Publié dans Firefly | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : firefly, serenity, sf, western |

30/01/2009

Alias, saison 2

alias saison 2.png

 

ALIAS - saison 2 :

 

Intégrale :

 

La saison 1 se termine sur la découverte par Sydney du fameux « Monsieur », qui s'avère être sa mère. Michaël Vaughn se trouve en mauvaise posture, tout comme Sydney qui a été capturé. Finalement elle réussit à s'échapper, mais ne retrouve pas Vaughn. La mère de Sydney, Irina Derevko, se rend à la CIA. Ainsi elle collabora, mais uniquement avec Sydney. Sydney sera d'abord réticente, et son père s'inquiètera énormément. Finalement, grâce aux infos de Derevko, la CIA a une bonne longueur d'avance sur le SD-6. Les rapports entre Vaughn et Sydney sont de plus en plus personnels, on sent qu'il y a un rapprochement qui s'opère, mais qu'il y a une certaine réticence à sauter le pas. Surtout depuis que Vaughn a failli mourir à cause de la Circonférence de Rambaldi. Il naît dans la famille à Sydney pas mal de conflits depuis le retour d'Irina, Jack a du mal à le supporter.

Will, quant à lui, a du salir sa réputation afin de garder la vie sauve. Il a été torturé par Sark. Maintenant, toute sa vie semble s'écrouler autour de lui, jusqu'à ce que Vaughn lui apporte un peu d'aide (il se verra d'ailleurs offrir un poste d'analyste à la CIA) . Quant à Fran, elle a ouvert un restaurant.
Marshall est un personnage au potentiel comique irréfutable. Dans l'épisode 11, j'étais pliée lorsque Sloane dit à Sydney qu'elle sera accompagnée de Marshall et qu'a ce moment là ce dernier répond : Marshall qui ?? J'en pouvais plus tellement c'était drôle !! Pour lui c'était sa première fois sur le terrain et ce fut qq peu catastrophique, lorsqu'il se fit kidnappé par notre cher Maître de la Torture !! Le pauvre Marshall, qui réussit par quelques tours de passes passes à éviter la mort !!

Précédemment, Sloane, afin d'entrer dans l'Alliance comme membre à part entière, a tué sa propre femme. Cependant, quelqu'un joue les maîtres chanteurs avec lui et essaye de le culpabiliser un maximum... Sloane se fera alors avoir en beauté par une personne mystérieuse. Mais tout se résout dans l'épisode 12... J'avoue que je ne m'y attendais pas... Ils ont manigancé cela l'un et l'autre, au début j'y avais pensé - comme tout à chacun, je le présume - puis finalement avec l'agent Kane qui débarque je me suis vraiment demandée qui pouvait être le fameux maître chanteur. Jack n'est pas passé loin d'être découvert par l'agent Kane. Mais comme Sloane avait prévu son coup, on peut penser que sa couverture est toujours d'actualité. D'ailleurs, l'agent Kane n'est autre que Faye Dunaway (qui fait un peu vieille peau sur le retour) !!
Les choses entre Vaughn et Sydney s'intensifient de plus en plus, même si il y a toujours quelque chose qui les empêche de s'avouer mutuellement leurs sentiments !!

Quel retournement de situation... WOW !! Je n'en reviens pas, entre Sloane qui a mis en scène la mort de sa femme, qui s'est arrangé pour que la CIA mette fin à l'Alliance en collaborant avec Sark... Que d'action dans ces épisodes... Et le pompon je crois que c'est le double maléfique qui a éliminé Fran... D'un seul coup, on a l'impression que tout est résolu mais ce n'est que le départ d'une autre action qui va être carrément hallucinante, ajoutez par là-dessus un peu d'Irina Derevko et là c'est le jackpot !!
Sydney et Vaughn peuvent enfin laisser libre cours à leur sentiment et enfin sortir ensemble ! Ce que j'ai bien aimé dans le développement de cette romance, c'est le fait que ce soit abordé de façon très réelle et pas gnian-gnian comme dans d'autres séries où on nous sort l'amour impossible sauce Romeo&Juliet qui chez moi a beaucoup de mal à passer...
Maintenant Sydney et Jack travaillent officiellement pour la CIA, ils ne sont plus agents doubles et le SD-6 a été rayé de la carte.

Par la suite, l'histoire des doubles est plus ou moins expliquée avec l'apparition d'un personnage interprété par le non moins célèbre Ethan Hawke. Quelqu'un l'a copié, ainsi qu'une autre personne, Fran en l'occurrence mais la CIA n'est pas au courant. Je suis presque sûre que ça a quelque chose à voir avec Rambaldi.

Dixon, quant à lui, a la rancune sévère, jusqu'à ce que la vie de Sydney soit en danger, là il rallie le mouvement et rejoint la véritable CIA... Marshall, quant à lui, se sent bien à la CIA.
Guest de choix encore une fois avec Christian Slater, je l'ai reconnu dès que je l'ai vu ! Je ne savais pourtant pas qu'il avait joué dans ALIAS !! Que de grands noms du cinéma parmi les guests de la série, je suis impressionnée !!!
Sloane, avec son associé Sark, en fait voir de toutes les couleurs à Sydney... Il est de plus en plus obsédé par Rambaldi et ses œuvres (bombe à neutrons pas cool ) !!!
Pas d'Irina pour le moment, mais je sens bien que son histoire n'est pas encore terminée.
Reste Fran, ou du moins son double maléfique qui travaille pour Sloane...
Que de rebondissements encore une fois... Irina, comme je le pressentais a trahi la CIA, son obsession pour Rambaldi était bien plus grande que l'amour de sa fille ou que de passer du bon côté...Le coup de la puce, de la limo, j'ai tout vu venir !! Le pauvre Jack s'est fait embobiner par Irina, et s'est fait avoir comme un bleu...
Concernant l'enquête sur Vaughn, c'était sûr qu'il allait continuer à enquêter sur Irina, par contre j'aurais pensé qu'il trouverait quelque chose, mais rien, c'est quand même la femme qui a tué son père !! C'est finalement Sloane qui sort Irina de sa prison !! Et Irina n'a fait que mentir à tout le monde, chose qu'elle réussit à merveille !!
Weiss, est un personnage que j'aime beaucoup, son humour me fait délirer... Tout comme Marshall et ses airs de geek !!!
Pauvre Will, voila qu'il se retrouve encore une fois embarqué dans une drôle d'histoire, il se fait hypnotiser par Fran et dévoile des secrets d'Etat. Il a de quoi s'inquiéter le pauvre garçon !!

Dans l'épisode 18, au début on croit que Sydney a tué sa mère mais il n'en est rien. En fait c'est Emily Sloane qui est morte... J'avoue que j'étais triste pour elle, car elle était folle amoureuse de Sloane, et elle ne pouvait se résigner à le laisser partir... Sloane a d'ailleurs le même sentiment envers elle... Il l'aime profondément, c'est d'ailleurs pour elle qu'il a fait tout cela !! Sloane était prêt à laisser tomber Rambaldi pour sa femme, l'aurait-il fait ? Rien n'est moins sûr !! Je commence a avoir des doutes sur Irina, avec le message a la fin : « la vérité prend du temps » c'est la phrase exacte que lui a dit Irina dans le tout 1er épisode de la saison 2... Tout cela reste à éclaircir... Sydney et Will commencent à avoir de sérieux doutes à propose de Fran, surtout quand cette dernière offre un cadeau à Vaughn !!!

Episode 19, le moins que l'on puisse dire avec cette série c'est qu'on ne peut a aucun moment dire qu'on a compris le fin mot de l'histoire avant la toute fin !!
La femme de Caplan étant un agent espion russe, je l'ai pas vu venir, tout comme Caplan agissant pour la NSA, Quel mic-mac !! Finalement, malgré les doutes de Jack (on peut le comprendre après son expérience avec Irina) Elisa ne s'avère pas être une Irina bis... Elle est réellement tombée amoureuse de Caplan et elle ne souhaite pas sa mort, bien au contraire !! Fran apprend à Sloane qui a tué sa femme, bien sûr, il n'allait pas rester sans rien faire, c'était prévisible !! Sa vengeance est donc planifiée... Quand j'ai vu monté seule la femme de Dixon dans la voiture, j'ai su qu'elle était piégée !! Pauvre Dixon !! Je crois qu'il va avoir une plus grande amertume encore contre Sloane, qui maintenant n'a plus rien à perdre !!
Sark, me fait délirer, c'est un méchant qui n'a pas du tout une tête de méchant, mais juste d'un gamin qui se la pète !! Je l'adore ...

Episode 20, un guest du tonnerre dans cet épisode : David Carradine, c'est un acteur que j'ai toujours beaucoup apprécié. Quand j'étais plus jeune, j'adorais regarder la série Kung-Fu dont il était un personnage principal !! Ca fait plaisir de le voir dans la série !!
Sinon on apprend à partir de qui et de ou provient la folie obsessionnelle pour Rambaldi de Sloane : d'un temple bouddhiste. Finalement on apprend à la fin que la plus grande menace n'est autre que Sloane lui-même, Sloane découvrant enfin les véritables projets de Rambaldi le visionnaire !!
Sinon Marshall s'est trouvé une petite amie, c'est sympa !! Son obsession envers Sydney s'estompe donc, il gagne en profondeur !!
Dans cet épisode, Dixon va plutôt mal, la mort de sa femme l'a complètement abattu !! Mais il s'en sortira !!

Quelle fin de saison ?? J'en reviens pas !!!
Will se retrouve encore dans une sacrée situation ... On lui tend un piège et il se retrouve accuser de haute trahison... Il est accusé d'être le double maléfique ! Tout se ligue contre lui !! Mais finalement il se rendra compte que c'était Fran le double !! S'en suit une sacrée bataille !!
La mère de Sydney va encore la trahir mais essayera aussi de la sauver (comportement contradictoire)... Elle lui apprendra que Sydney a été choisi pour arrêter Sloane. Sloane est plus que jamais obsédé par Rambaldi et son œuvre ! Il va certainement parvenir à assembler les 47 pièces de Rambaldi !! Mais qu'est-ce que ça peut bien être ??
Jack Bristow sera retrouvé, mais Sloane et Irina ont réussi à s'échapper !!
La loyauté de Sark, est comme il le dit lui-même : très flexible !! C'est un « méchant » mais je ne sais pas pourquoi je l'aime bien !! Sa bouille d'ange certainement !!
Finalement la bataille de Sydney avec Evil Fran se termine sur Sydney perdant conscience après avoir tiré sur Fran... Elle se réveille en plein milieu de Hong-Kong, elle ne sait pas comment elle y est arrivée, elle a une cicatrice sur le ventre et quand Vaughn arrive il a une alliance... !! A cet instant, le téléspectateur est aussi confus et perdu que Sydney !! Et il y a de quoi être déstabilisé !! Finalement Vaughn lui apprend que cela fait 2 ans qu'elle a disparu !! Quelle révélation !! Il a du s'en passer des choses depuis que Sydney a disparu, de plus elle ne semble se souvenir de rien, comme si elle avait été dans le coma !!

Bilan : Une très bonne seconde saison !! Je ne suis absolument pas déçue par le show... On est tenu en haleine dès le départ et on est surpris à chaque épisode, les scénaristes ne manquent pas d'imagination...
Il y a pléthore de guest stars, et pas n'importe quel guest !! Que des guests du grand écran : Faye Dunaway, Ethan Hawke, Christian Slater, et David Carradine !! C'est du casting de rêve tout cela !!
Par contre ça me fait bizarre de voir Terry O'Quinn (que j'ai connu dans LOST) tout au long de la saison...
Les choses devenaient enfin sérieuses entre Vaughn et Sydney avant sa disparition... quel dommage !! Et j'ai peur que par la suite, Jack accepte la proposition de travail de Sloane, vu que Sydney a disparu !! Les rapports entre les membres de la famille Bristow ont été très bien développés tout au long de la saison !! On peut percevoir la méfiance de Jack au début, ou la déception de Sydney lorsqu'Irina trahit la CIA...
Beaucoup de questions restent en suspens après le visionnage de cette seconde saison et surtout de ce final à couper le souffle !!

Publié le 30.04.07

09:30 Publié dans Alias | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : alias, saison 2, espionnage, jj abrams |

Alias, saison 1

Alias saison 1.png

ALIAS - saison 1 :

Intégrale :

Tout commence par un pilote a couper le souffle... Tout au long de cet épisode d'une durée plus longue qu'à l'habitude, l'action ne cesse de pointer son nez !!! On est dans le bain dès la 1ère seconde... Dès le départ on adhère à la confusion de Sidney Bristow, personnage  principal de cette série... Sidney est incarnée par une actrice extraordinaire : Jennifer Garner, au départ je ne la trouvais pas très bonne actrice (en même temps je n'avais vu que Daredevil donc...) mais j'ai revu mon jugement, car son jeu est impeccable dans la série !! Bref !!  Nous commençons par apprendre en même temps que Sydney qui sont les "bons" et les "méchants"... Malheureusement, elle a du faire l'expérience de perte d'un être cher : son fiancé... Par la suite nous apprenons, que Sloane est en fait loin d'être blanc comme neige et que le père de Sydney n'est peut être pas si mauvais... En effet, elle va se battre afin de comprendre la vérité et par la même elle deviendra un agent double (comme son père) au sein du SD-6 !! Son but sera de détruire le SD-6, or ce ne sera pas chose facile.  Au cours de cette 1ère saison nous apprenons des tas de choses, une mythologie se met en place, j'avoue que j'ai adoré l'introduction d'une histoire comme celle de Rambaldi car cela permet de donner un côté plus mystique a la série... Mais je sens que je vais en apprendre tout au long de la série sur ce fameux Rambaldi... 

A côté de cela, Sydney commence à avoir des doutes quant a son père et s'il ne serait pas un ancien agent du KD a cause de ce qu'elle a trouvé dans un livre de sa mère ! C'est alors que nous apprenons que le père de Vaughn a été assassiné par un agent du KD, et il faisait partie des ordres trouvés dans les livres de la mère de Sydney... Il apparaît un lien encore plus visible entre Vaughn et Sydney. C'est alors que Sydney apprend la réalité a propos de sa propre mère, elle n'était pas une simple institutrice, mais c'était une véritable meurtrière : un agent au service du KD et qui s'est infiltré afin d'avoir des informations par Jack Bristow sur la CIA!

Parallèlement a tout cela, Will Tippin l'ami de Sydney décide de s'atteler à découvrir le véritable meurtrier de Danny, cela lui causera pas mal de frayeurs et qq embarras...  Sydney a une autre amie, qui se trouve être sa coloc : Fran... Un personnage haut en couleurs et qui est toujours là pour Sydney, mais malheureusement Sydney ne peut rien dire de sa véritable vie a son entourage, sinon ils connaîtraient le même sort que Danny : la mort. Au SD-6 ça ne plaisante pas !!  J'ai adoré les épisodes avec Quentin Tarantino, pas une seconde de répits, et je peux dire qu'il était carrément EXCELLENTISSIME dans ce  rôle... Comme dans ces propres films, la tension est palpable, l'humour n'est pas loin et l'ensemble est vraiment génial !!!  Nous avons droit a l'apparition d'un méchant qui je l'espère sera récurrent, il s'agit de Sark... Je le trouve excellent (et assez mignon par-dessus le marché)... Bon certes, sans scrupules mais intéressant... 

Finalement, dans le tout dernier épisode, aussi saisissant que le pilote, Will apprend la vérité sur Sydney, le co-équipier de Sydney la soupçonne d'être un agent-double, même si celle-ci n'a pas l'opportunité de lui apprendre qu'il oeuvre en fait pour le Mal. Le père de Sydney l'aide a détruire la Circonférence, cependant lors du processus, Vaughn se retrouve coincer et enseveli par de mètres cubes d'eau, c'est alors que Sydney en essayant de sauver Vaughn se fait prendre ! Ensuite retour du gars qui a torturé Sydney lors du 1er épisode... On découvre alors qui est la personne qui cause pas mal d'embarras au SD-6 depuis qq temps, il s'agit en fait de la mère de Sydney... Pour le coup on s'y attendait surtout que Sydney a deviné que sa mère n'était pas morte lors de l'accident de voiture. Le grand méchant appelé le "Monsieur" de la saison s'avère  être une femme. Par contre je ne suis pas sûre de ce que Sloane a fait à sa propre femme, s'il l'a fait mourir c'est horrible et cela montre alors que le personnage est infect et froid au possible.

Bilan : Une saison extraordinaire, qui m'a carrément plu et qui incite vraiment a voir la suite... On plonge directement dans un univers entre mythologie et action. Les combats paraissent hyper réalistes et sont très bien filmés. Les costumes sont extra, Sydney a le droit a un déguisement différent a chaque épisode !
La série mêle action/mythologie mais aussi romance avec brio... Dès la rencontre entre Vaughn et Sydney on sent bien qu'il va se passer qqch, qu'ils sont plus ou moins attirés l'un par l'autre.
Les bonus de la saison sont pas mal non plus, qq scènes coupées, l'explication par le créateur du pilote de la série, un bêtisier, les spots TV et une avant-première de la saison 2.
Je ne suis donc pas déçue par la série, même si pour l'instant je n'en vois que les bons côtés !

Publié le 24.04.07, bannière par KNIGHT

09:00 Publié dans Alias | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : alias, saison 1, espionnage, jj abrams |

29/01/2009

Farscape, saison 4

Farscape S04.jpg

Farscape - saison 4 :

Intégrale :

Il m'aura fallu du temps avant de finir cette série, je n'en avais pas envie tellement j'ai aimé cet univers si particulier. J'ai adoré les personnages, les situations, les conflits, les différents endroits visités... Bref, je suis tombée sous le charme dès le pilot.
Je n'ai jamais vu des personnages aussi bien développés, et aussi intéressants les uns que les autres. Je suis devenue complètement shipper du couple Aeryn/John, LE plus beau couple que j'ai vu dans une série... Il détrône même Buffy/Angel qui est aussi un couple culte et intemporel... Il existe une alchimie extraordinaire entre Ben Browder et Claudia Black...
Enfin voilà, la fin arrive et si j'avais vu la série au moment de sa diffusion, je pense que j'aurais été trèèèès frustrée par la fin mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs et revenons au début de saison...

Crichton apprend la grossesse d'Aeryn qui vient juste de partir. Alors qu'il comprend, il est trop tard, Pliot n'arrive pas à retrouver les coordonnées d'Aeryn. Et le pire est encore à venir puisque Moya est aspirée dans un vortex alors que Crichton est dans son module... Crichton se retrouve seul, errant dans l'espace. Il se trouve un autre Léviathan. Pendant ce temps, où il est séparé de ses amis, il perce le secret du savoir sur les vortex qu'il a dans le cerveau.

C'est à ce moment là qu'un des nouveaux personnages de la série est introduit : Sikozu Svala Shanti Sugaysi Shanu aka Sikozy. Et je dois bien avouer que je n'ai pas aimé le personnage, de bout en bout elle m'a exaspéré. D'autant qu'elle est devenue la petite copine de Scorpy. En effet, c'est une Kalische (désolée si l'orthographe est fausse) espèce qui coexiste avec les Scarrans... Bien plus tard dans la saison dans le triptyque pré-final, on s'aperçoit que Sikozu fait partie de la Résistance Kalische et elle a le pouvoir de détruire les Scarrans, pouvoir d'autant plus important que les Scarrans sont une race redoutable et quasiment invincible...

Dans les premiers épisodes, nous disons au revoir à un personnage beaucoup plus attachant que Sikozu même si elle ne sera pas restée très longtemps sur Moya. Je parle bien sûr de Jool. Elle était la Princesse du vaisseau et elle restera sur une planète où elle a retrouvé son peuple : les Interions. Elle m'aura bien fait rire la petite rousse (devenue rouge en saison 4 d'ailleurs ^^).

Bref, Crichton retrouve Aeryn mais elle est en mauvais posture, elle est atteinte de délire de chaleur. Elle a reçu l'aide de Scorpy et ca énerve notre humain préféré. On peut le comprendre.
Aeryn est soignée de son délire de chaleur.
S'en suit un petit jeu de « je t'aime moi non plus » entre les deux tourtereaux.
Crichton ne fait toujours pas confiance à Scorpy et il a bien raison car il n'a pas enlevé la puce neurale comme il l'avait promis...
Mais au final, Aeryn et John se retrouvent et Aeryn avoue à John que c'est bien son bébé qu'elle porte... Dans le dernier épisode, elle dit même que le bébé a été libéré de sa stase, elle est donc en gestation, ce qui rend Crichton fou de joie. Il la demande en mariage... Mais savez-vous ce qu'il se passe ? Ils sont réduits en poussière par un alien passant dans le coin. La série se termine la-dessus. L'un des cliffhangers le plus déroutant qui soit... et je comprends mieux l'envie des fans d'une suite et fort heureusement un an après l'arrêt de la série 1 téléfilm a été tourné qui clôt -à ce qu'il paraît- la série dignement...

Je voudrais revenir sur un épisode un peu délirant « John Quixote » réalisé par Ben Browder. John et Chiana sont aspirés dans une sorte de jeu vidéo avec pour maître Stark... Ils doivent revenir une partie de leur périple mais de façon complètement délirante. Cet épisode nous permet de revoir Zhaan, un personnage que j'ai adoré en saison 1...

Concernant les autres personnages du vaisseau Rygel est égal à lui-même. Toujours aussi voleur, il se trouve même une petite copine (encore plus voleuse et tordue que lui)...

D'Argo fera une petite plongée dans son passé et bien qu'il ait eu un doute sur le véritable meurtrier de sa femme. Il se rend compte qu'il était très amoureux de sa femme et que cette dernière lui rendait bien. Jothee quant à lui a disparu de la série (et tant mieux ! encore un fiston boulet dans le style de Connor d'ANGEL).

Chiana quant à elle apprendra que son frère n'est pas mort mais qu'il est entré dans la Resistance contre l'embrigadement dont son peuple est victime. Elle se réconciliera avec D'Argo. Elle est sujette à des visions mais ces dernières la rendent aveugle pendant un moment après la vision. Sa dernière vision cependant la rend totalement aveugle. On apprend dans cette saison, dans l'épisode qui se déroule sur Terre dans les années 80 que Chiana est en fait la première fois de John Crichton ^^.

Scorpy, alala, un des personnages « bad guys » les plus aboutis de toutes les séries. Il est terrifiant et tellement calme à la fois. Il manipule Crichton et attends que ce dernier lui avoue le secret des vortex...

La grande menace du début de saison est Grayza (Peacekeeper) mais cela change vite au profit des Scarrans qui veulent régner sur toute la Galaxie... Ils iront même jusqu'à vouloir la Terre, mais Crichton les arrêtera au dernier moment en détruisant le vortex qui mène à la Terre.

D'ailleurs en parlant de la Terre, les humains apprendront l'existence des aliens et Crichton fera un rapide retour sur Terre mais son cœur appartient à Aeryn et sa soif de découvrir la galaxie est plus grande que de rester auprès des siens.

Bilan : Je suis consciente que mon développement n'a ni queue ni tête, mais il y a tellement de chose à dire sur une saison de Farscape que j'en perds un peu mon latin. En tout cas, vous aurez remarqué que j'ai beaucoup aimé. C'est vraiment une série coup de cœur ! Les personnages sont attachants, et très innovants. Le contexte est très bien trouvé et les différentes races aliens sont toutes plus géniales les unes que les autres.
Je suis ravie qu'Aeryn et John soit à nouveau réunis même s'ils sont réduits en poussière, mais comme je sais qu'il existe un téléfilm je sais que mes héros vont revenir à la vie : ) , sinon je crois que j'aurais pleuré comme une madeleine tellement j'ai aimé leur couple ^^ !
Bref, une bonne saison avec des « big bad » excellent, je ne sais pas pourquoi mais les Scarrans m'impressionnent et je les trouve très bien faits !

Je vais essayer de me raisonner et de ne pas visionner tout de suite, tout de suite le téléfilm « PeaceKeeper Wars » mais je sens que ca va être dur.

Publié le 29.05.08

10:30 Publié dans Farscape | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : farscape, saison 4, sf |

Farscape, saison 3

S03 1.jpg

Farscape - saison 3 :

Intégrale :

Encore une saison extraordinaire pour Farscape, cette série est vraiment hors du commun. Je ne me suis pas ennuyée une minute et j'ai dévoré cette saison 3 en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Bon il est vrai que je n'avais pas regardé tout de suite cette saison après le cliffhanger de malade de la saison 2, je voulais prendre un peu de recul car j'aime tellement la série que je savais par avance que je ne pourrais pas me retenir pour tout visionner...
Enfin bref, je ne comprends vraiment pas pourquoi la série est si méconnue en France. Elle a un potentiel de dingue et est très bien foutue. Humour, drame, aventure, action, tout est réuni en une seule série...

Je voudrais tout d'abord revenir sur le changement -ou plutôt l'évolution- du générique. J'ai été toute troublée, je m'étais faite au tout premier générique. La musique est différente, le discours de Crichton est différent et le point le plus positif concerne les images qui sont beaucoup plus belles et nombreuses. De plus le visuel a été travaillé.

Nous quittions Crichton laissé pour mort par Scorpy, Aeryn morte, et les autres complètements abattus sur Moya... Mais par un concours de circonstances et par le pouvoir de volonté de ses amis d'infortune, Crichton est sauvé et Aeryn ramenée d'entre les morts par Zhaan.
Mais le retour d'Aeryn ne sera pas gratuit, il affaibli énormément Zhaan, ca la tue presque. Cela dit, Scorpy a récupéré la puce qu'il avait placé dans la tête de Crichton afin d'obtenir les informations nécessaires sur les vortex. Scorpy a dans l'idée de conquérir le monde ? Non, il veut créer une arme puissante via la science des vortex pour se venger de ses ennemis jurés : les Scarrans...

Il y a tellement d'actions dans cette saison que je ne sais pas par où commencer... Mais la chose qui m'a le plus marqué, le développement le plus intéressant c'est la relation Aeryn/Crichton... Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas autant apprécié et « shippé » un couple. Leur histoire d'amour est épique, au sens propre du terme... J'irais même jusqu'à dire qu'elle égale (voire dépasse -je ne vais pas me faire que des amis en disant cela ^^- mais si, si je vous assure) la relation Buffy/Angel qui est pourtant culte.
Lorsque Crichton est accidentellement doublé et qu'Aeryn se retrouve avec l'un des exemplaires, OMG c'est juste un développement parfait... Je ne sais pas comment l'expliquer, le téléspectateur est aussi épris qu'Aeryn, on comprend ses doutes et on aime à la voir se laisser porter par ses sentiments pour cet humain un peu zinzin. Et quand ce dernier meurt, on a le cœur brisé tout comme Aeryn même si on sait qu'il y a un autre exemplaire vivant parfaitement identique dans l'univers (et c'est là que réside le dilemme pour Aeryn). A son retour sur Moya, après son deuil, elle ne peut pas faire comme si de rien n'était... Elle l'a aimé tellement fort que de revoir Crichton doit être un véritable crève-cœur...
C'est un couple extraordinaire et que dire de cette terrible révélation dans le season finale : UN BEBE !! OMG OMG OMG OMG OMG !!

Bref, un autre moment marquant était celui de la mort de Zhaan. L'un de mes personnages favoris, surtout en saison 1. Elle se sacrifie pour le bien de tous (lorsqu'ils se retrouvent coincés dans un vortex avec un autre vaisseau)... Elle était un peu la mère spirituelle de tous les occupants, une présence rassurante, une conseillère, une amie fidèle avec un côté sombre... Bon je dois dire que sa relation avec Stark était un peu bizarre, mais assez poétique quand on y repense, pleine de spiritualité, deux êtres semblables et si différents à la fois.

Stark est un personnage que l'on connait en saison 1 mais qu'on ne voit véritablement qu'en saison 3. Ses scènes avec Rygel étaient toutes délicieuses, j'adore les pics entre ses deux là. Par contre, je suis très déçue par sa « fin »... Il part croyant entendre Zhaan et pouf on ne le revoit plus. Je ne sais pas s'il fera une apparition en saison 4 mais j'ai trouvé son départ assez abrupt...

Concernant, D'Argo/Jothee/Chiana, il fallait bien une raison (un minimum valable) pour se débarrasser de Jothee et quoi de mieux que de créer un triangle amoureux (un peu glauque) entre sa fiancée et son fils... Forcément D'Argo n'allait pas apprécier, et comme Chiana n'est pas le genre de fille à s'engager c'est la seule manière qu'elle a trouvé pour saboter sa relation... Je dois bien dire que ca ne m'a pas beaucoup plus mais le traitement par la suite est très bien fait...

Un nouveau personnage fait son apparition : Jool. Elle serait une parente éloignée de la race humaine. Elle est drôle et son cri perçant fait fondre le métal. Ses cheveux changent de couleur en fonction de son humeur (orange en temps normal et rouge en cas de colère ou d'anxiété)... Elle devient le médecin/guérisseur de l'équipe depuis la disparition de Zhaan. Elle a droit à quelques moments assez funs, notamment avec Chiana...

Pilot et Moya sont des personnages qui font partie intégrante de la série et on s'ennuierait sans eux. J'aime toujours autant Pilot.

Un autre personnage qui n'est pas dans moindres c'est Scorpy : toujours aussi machiavélique. On apprend ce qu'il lui ait arrivé durant son enfance, depuis sa naissance jusqu'à son enrôlement chez les Peacekeepers... On prend pitié de se pauvre hybride qui n'a aucune racine auxquelles se rattacher... Cela dit, il reste le même psychopathe !
Et son clone dans le crâne de Crichton qui a pour nom : Harvey m'a bien fait rire avec tous ses déguisements. On ne sait que penser de ce petit bout de Scorpy dans la tête de notre héros. Il l'aide mais en même temps son but est uniquement sa propre survie...

Crais est aussi un personnage qui va rejoindre la fine équipe, il s'empare de Talyn et finit par le conduire à sa propre fin. Le sacrifice de Crais peut néanmoins être salué car il permettra de sauver des vies. En effet, Crais et Talyn permette la destruction du vaisseau de Scorpy... Ainsi Scorpy perd toutes ses recherches sur les vortex...

Cette saison, nous avons eu droit à un épisode version cartoon-esque et j'avoue que j'ai beaucoup aimé. Il faut aimer le côté dessin animé mais ca m'a fait penser à un épisode de la saison 2 de Roswell qui rendait hommage à ma Sorcière bien aimée. Cela dit Farscape s'est complètement approprié le savoir faire, on se serait vraiment cru dans un cartoon du type Looney Toones !

Farscape est coutumière des épisodes doubles pré season finale (qui aurait très bien pu servir de season finale) et dans celui de cette saison, Crichton met un point final au petit jeu de cache-cache dans le but de saborder le vilain petit plan de Scorpy. Crichton aura quelques doutes, car un ennemi encore plus féroce que les Peacekeepers émergera alors : les Scarrans.
Cela dit, le final n'est pas en reste même si l'action est plus tournée sur le couple phare : Aeryn/John.

J'ai encore écrit une sacrée tartine sur la série et je crois que je pourrais poursuivre ainsi mais je pense déjà avoir perdu la moitié des lecteurs en cours de route... Je reviens juste sur le « Farscape Undressed » épisode diffusé aux States qui résument les deux saisons précédentes. La présentation par les acteurs du cast était une très bonne idée et on voit qu'il y a une alchimie extraordinaire entre Ben Browder et Claudia Black ! Cet épisode n'est pas d'une nécessité absolue pour ceux qui ont suivi avec attention les aventures de Farscape mais rien que pour le ton et les acteurs il faut le voir...

S03 2.png

Bilan : J'ai l'impression d'avoir été assez confuse dans ma review mais il y a tellement de chose à dire que je suis un peu perdue et les fans de la série me comprendront très bien.
Farscape est une des meilleures séries de S-F qu'il m'ait été donné de voir. Les personnages sont creusés, les aventures toujours aussi originales et les décors et autres maquillages sont remarquables à faire pâlir le 7ème Art...
Ce que je retiens de cette saison c'est le développement complexe de la relation entre Aeryn et son grand amour Crichton. Cette histoire est magnifique et brillamment interprétée par Ben Browder et Claudia Black.
Cela dit, cette saison est aussi celle où Zhaan disparaît, un personnage que j'affectionne beaucoup...
Enfin, tout cela pour dire que cette saison est vraiment très très bonne et je ne peux que continuer à conseiller la série à tout le monde.

Publié le 09.04.08

10:00 Publié dans Farscape | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : farscape, saison 3, sf |