Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2009

OTH, saison 5 épisode 4

200333210020080126215725.bmpOne Tree Hill - saison 5 :

Episode 4 - It's Alright Ma (I'm only bleeding) :

Je crois qu'on commence à pas mal stagner du côté de Tree Hill bien que les personnages semblent faire leur bonhomme de chemin, le ressenti à la fin de cet épisode est plus que mitigé.

Commençons par mon personnage préféré qui n'est autre que Brooke, elle ouvre sa boutique de fringues chics à Tree Hill. Sa mère, sous couvert de la soutenir, lui fait bien sentir que son initiative ne ménera à rien. La vilaine maman ! C'était évident qu'elle avait prévu l'échec de l'ouverture de la boutique, c'aurait été étonnant autrement. Daphne Zuniga est cependant, rayonnante dans ce rôle de peste. Brooke a le moral à zéro mais elle a sa meilleure amie auprès d'elle !

Peyton continue à zieuter sur Lucas et ce dernier apprécie cela même s'il a une copine. Elle est un peu confuse, et j'espère qu'on lui trouvera une Love Interest très bientôt (et pas une énième couche du Leyton comme certains l'appellent).
Côté business, elle n'est pas gâtée non plus étant donné que le chanteur de son groupe est un beau salaud. Il n'en fait qu'à sa tête, puis Kevin Ferderline merci mais non merci. Il sert à rien et n'est pas crédible pour deux sous dans ce rôle de rocker.
Bref, elle engage Haley pour l'aider, elle découvre alors le potentiel de la pianiste du groupe : Mia. Encore une fois on retombe dans le style de Haley (chanteuse, musicienne et compositrice), mais reste que c'est intéressant à suivre. Bien plus que l'histoire de la Nounou parfaite. C'était évident que le petit Jamie allait s'attacher à sa nouvelle Nanny. Il n'y a pas lieu d'être vexée, Haley doit composer avec tout ca.

L'histoire de Quentin devient vraiment soulante, c'est un sale gosse, il n'y a pas lieu de l'aider. J'en ai des quantités comme lui au lycée où je travaille et on n'a pas le temps de faire avec leurs égos surdimensionnés. 3 coachs perdent leur temps à essayer de le changer, en réalité ce genre de choses n'arrive pas (ou peu). Mais à tous les coups, il va devenir un gentil garçon qui ne va pas jouer égoïstement sur le terrain, un peu comme Nathan au début de la série...

Mouth, l'histoire s'enlise de + en + dans le n'importe quoi... Voilà que sa patronne veut lui offrir une promotion, pour le coup on ne peut pas ne pas dire : promotion canapé ! Messieurs les scénaristes changez vite tout ca, svp !
Ce que je sens bien arriver aussi c'est le couple Millicent (l'assistante de Brooke) et Mouth... Un peu comme Gigi l'an passé, ces deux là sont faits pour être ensemble et c'est couru d'avance...

Bilan : Un épisode qui se laisse suivre mais qui n'est pas transcendant non plus... On n'avance guère du côté de Peyton, et Brooke doit composer avec une mère des plus « vampiresque »...
Mouth ne sert strictement à rien, tout comme ce pauvre Skills qui n'est là que pour balancer deux trois vannes durant l'épisode... Mais où est passé Bevin ? Et question plus importante encore : mais où sont passés tous les adultes de la série ? Virés ?

Publié le 26/01/08

Les commentaires sont fermés.